0

J'ai trouvé la transcription suivante du mot « recevoir » : /ʁəsəvwaʁ/. Ma question, c'est pourquoi le deuxième « e » caduc est-il maintenu ? Pour autant que je sache, le premier est maintenu parce qu'il est au début du mot et le deuxième doit tomber parce qu'il n'y a qu'une seule consonne devant lui ( comme par exemple dans les mots : acheter, samedi, maintenant... ). Quelle est la règle qui explique ce cas ?

1

La séquence [sv] est très rare en français. J'imagine que ça peut expliquer la réalisation plus fréquente de ce e, en particulier quand le mot recevoir est prononcé seul.

Recevoir n'est d'ailleurs pas le seul mot concerné, c'est la même chose avec concevoir, décevoir, ensevelir, percevoir.

Deux rares exemples où un e placé entre [s] et [v] n'est pas réalisé en Français « standard » sont les mots composés :

Assurance-vie

Vice-versa

Quand recevoir est utilisé dans une phrase, ce e peut disparaître, comme par exemple dans :

J'aime recevoir des amis.

Le e est prononcé dans le cas d'une prononciation soignée mais est sinon souvent omis.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.