5

La cache d'armes de l'ETA, la cache de Ben Laden... Cache est clairement un substantif féminin. Mais, je passe pour un alien à employer le féminin quand je parle de la mémoire cache, ou simplement "la" cache, la cache de données en fait, là où l'ordinateur cache des données utilisées récemment ou fréquemment...

Ma question : suis-je le seul à employer le féminin ? Ai-je raison ?

  • cache is king, and king is masculin. – chqrlie Apr 29 '18 at 7:43
15

Cache n'est pas exclusivement féminin: on dit aussi le cache au masculin dans d'autres domaines plutôt techniques, comme quand on parle d'un morceau de papier ou de carton utilisé pour "cacher" une partie d'une surface, pour par exemple ne pas y projeter de peinture. Même chose pour le cache d'un objectif photo.

Donc, il n'est pas absurde, illogique ou fautif d'utiliser également le masculin pour le même mot en informatique. C'est de toute manière l'usage qui l'emporte...

A titre personnel, je travaille également dans l'informatique, et je ne pense pas avoir jamais entendu autre chose que le cache.

  • 1
    Oui bien sûr, mais là on ne parle pas d'un couvercle sur des données, mais plutôt du contenant lui-même : le dépôt de données, données non-visibles facilement ou du tout par l'utilisateur, afin d'aller y piocher à la demande. C'est donc plus le sens de la cache d'armes, non ? – Fabien Haddadi Apr 26 '18 at 6:43
  • 2
    C'est vrai que ce serait plus logique,... mais l'usage l'emporte sur la logique... Je pense que le cache au sens informatique vient de l'anglais the cache et a été "re-francisé", et ne vient pas directement du mot cache féminin français. Ce n'est alors pas le même "lexème" que la cache, c'est un terme différent, même s'ils ont une lointaine origine commune. – Greg Apr 26 '18 at 6:55
  • 3
    Oui, sauf que the cache anglais est un emprunt au français. Source : merriam-webster.com/dictionary/cache . Il semblerait donc, et ce n'est pas une exception, qu'il s'est produit un aller-retour avec changement de genre au passage... Quoi qu'il en soit, je continue à dire la cache, c'est "mon" usage, une forme d'expression de ma liberté en somme. – Fabien Haddadi Apr 26 '18 at 7:07
  • 1
    En parlant de dictionnaires, ceux que je consulte en ligne indiquent bien cache exclusivement comme nom masculin dans le sens de "mémoire cache": larousse.fr/dictionnaires/francais/cache/11945/… fr.wiktionary.org/wiki/cache#Nom_commun_2 – Greg Apr 26 '18 at 7:17
  • 2
    @qoba Le premier sens de cache en anglais (1797) est celui de la cache ou cachette (lieu où est caché quelque chose), comme en français (1558) puis cache s'étend pour nommer ce qui est caché dans la cachette (1830), le trésor (hoard). Ce dernier sens est absent du français la cache. réf. : etymonline.com/word/cache et Computer System Organization Par Naresh Jotwani p 129. (1974). – jlliagre Apr 28 '18 at 19:32
2

L'usage est en effet très largement au masculin pour le cache ; en revanche on dit bien la mémoire cache.

Il s'agit en effet d'un aller-retour entre français et anglais avec changement de genre au passage.

Une cache en français c'est bien un endroit où sont cachées des choses, mais cet usage était déjà vieilli dans l'usage courant car cachette l'avait souvent remplacé, sauf pour des expressions comme effectivement cache d'armes. Ainsi les enfants jouant à cache-cache ne disent pas "j'ai trouvé ta cache" mais "j'ai trouvé ta cachette".

En ce qui concerne l'anglais cache, lui, il a acquis suite à son emprunt une forte connotation d'entrepôt secret, où se fait un certain emmagasinement jusqu'à ce que la capacité de stockage soit épuisée (puisque dans un endroit secret on doit souvent composer avec une surface limitée) (v. définition: A store of things that may be required in the future, donc bien un lieu d'emmagasinage). L'emprunt vient apparemment via le jargon des trappeurs canadiens où il avait ce sens d'entrepôt utilisé afin de pouvoir rester plus longtemps en campagne.

C'est après ce glissement de sens que le mot revient ensuite en français par l'informatique, où il se réfère moins à la notion d'une cachette secrète et plus à celle d'un espace de stockage (de données) qu'on remplit jusqu'à ras-bord.

Le mot ayant finalement pas mal changé de sens depuis son départ, et ayant été remplacé par cachette dans les usages les plus courants, s'est probablement retrouvé libre de se voir affublé d'un nouveau genre comme n'importe quel autre emprunt !

  • 1
    Les deux mots cache, au féminin et au masculin, ont été successivement repris en anglais. Dans cache mémoire, c'est le cache français (déverbal de cacher) qui a été repris, celui utilisé aussi dans un cache-nez. – jlliagre Apr 28 '18 at 9:52
  • 1
    @jlliagre hypothèse intéressante, pour ma part je suis sceptique, mais c'est peut-être parce que je suis trop familier du sens anglais "entrepôt". Comment pourrait-on savoir ? Y a-t-il un test qui permettrait de dire si c'est le même cache que cache-nez ? – qoba Apr 28 '18 at 16:45
  • 1
    +1 Je me suis fourvoyé avec mon cache-nez ;-) Il s'agit bien en effet d'une évolution de la cache(tte) mais suffisamment éloignée de l'acception française pour que le genre masculin ne pose pas de problème. Ce qui m'a trompé est que l'anglais cache peut signifier le lieu mais aussi le contenu du lieu, le trésor caché dans la cachette. Les premières occurrences de cache memory que j'ai trouvées font référence à ce dernier sens. La mémoire cache anglaise est donc une mémoire précieuse et cachée alors qu'en français, la mémoire cache est de la mémoire qui cache (masque) la mémoire principale. – jlliagre Apr 28 '18 at 19:44
  • 2
    @floquonsd'oùpepperx Je ne peux pas parler pour tous les informaticiens mais j'ai moi-même toujours compris cache comme signifiant une zone de mémoire située « devant » la « vraie » mémoire, donc effectivement comme un masque ou un filtre. Je n'ai donc jamais fait de lien entre cette mémoire et quelque chose de précieux que l'on dissimulerait dans une cachette. – jlliagre Apr 28 '18 at 22:05
  • 1
    @jlliagre c'est vrai qu'un cache peut aussi être vue comme un filtre qu'on met "devant" la mémoire et qui la cache. L'information qui est dans un cache y est copiée, elle n'y est pas déplacée comme c'est le cas pour des choses physiques. Je pense que l'emprunt est venu en français avec le sens identique à l'anglais (ça me semble être en général le cas des termes techniques qu'on emploie par manque d'équivalent suffisamment évident) mais c'est aussi possible qu'il continue de glisser en français vers le sens de filtre. – qoba Apr 29 '18 at 0:27
1

Curieux, je prend mon dictionnaire Afnor de l'informatique (FR-EN/EN-FR).

Je trouve bien cache (memory) en Anglais.

Mais pas de cache en Français.

Sous mémoire cache, je vois Cf. antémémoire.

Conclusion: L'utilisation de cache, en Français et pour l'informatique, est un anglicisme; son genre is up to you my dear -- l'étymologie n'explique pas son genre... on pourrait adjoindre le neutre à la langue Française (kidding) :-)

J'avoue humblement n'avoir jamais utilisé antémémoire de ma vie ! (et pour ma part j'ai toujours utilisé le masculin pour cache).

  • 1
    Et si l'usage était devenu masculin par analogie avec le "cash" ? En effet, si l'on imagine que ce terme fut emprunté à l'anglais (donc un aller-retour) par des informaticiens français anglophones, voire des rapats, ils utilisaient probablement déjà "le cash" en substitution aux espèces. – Fabien Haddadi May 1 '18 at 3:07
  • Le rapport signalé par @guillaume31 ci-après est plus récent que mon dictionnaire Afnor... donc va pour le n.m. :-) – JM. Marcastel May 1 '18 at 15:52
1

Suis-je le seul informaticien à dire “la” cache?

C'est bien la première fois que j'entends un tel usage. On dit bien la mémoire-cache, mais j'ai toujours entendu le cache-mémoire ou simplement le cache.

Le genre est masculin comme pour tous les mots composés commençant par cache- qui vient de l'action du verbe cacher. Le pluriel est donc les cache-mémoires. Il en est de même pour cache-coeur, cache-col, cache-flamme, cache-misère, cache-nez, cache-pot, cache-sexe...

En effet, le cache-mémoire n'est pas un endroit où l'on stocke une quantité limitée de mémoire pour les coups durs, mais un dispositif complexe qui évite les accès à la mémoire vive à l'extérieur du CPU, en cachant la mécanique d'accès. Les informaticiens abrègent cache-mémoire en cache en gardant le genre. L'usage s'est généralisé à tout dispositif qui accélérer l'accès à des ressources ou des résultats de calculs : base de données, navigation Internet, fonctions pures...

La même question se pose pour un autre terme largement utilisé en informatique : l'espace. Doit-on dire une espace comme dans l'industrie de l'imprimerie ou un espace comme l'abréviation d'un caractère d'espacement? Je préfère une espace, mais je suis largement minoritaire.

  • On peut se demander à partir de combien de vues sur tel ou tel réseau social bien connu, un usage peut en remplacer un autre. Si demain j'attire un million de likes sur "le cache" et que 50.01% des usagers disent "le", est-ce légitime que l'usage devienne ce nouvel usage ? – Fabien Haddadi May 1 '18 at 2:56
  • @FabienHaddadi: AMHA pas plus légitime que de manipuler les électeurs... Mais je suppose qu'une poignée de contributeurs suffisamment influents peuvent faire évoluer l'usage. Si tu veux faire un test, essaie de faire reculer la faute de persistante de la majorité des programmeurs français du mot anglais integer qu'ils prononcent inn-té-gueur au lieu de inn-té-djeur ;-) – chqrlie May 1 '18 at 5:22
1

Selon le rapport 2007 de la Commission générale de Terminologie de la langue française (p.44), cache est bien un nom masculin.

Sur l'origine de l'usage, je penche pour une distinction des concepts par différenciation de genre. Une cache reflète quelque chose de secret et difficilement accessible alors qu'un cache est tout l'inverse : l'accès y est rapide et facile et s'impose même souvent frontalement à qui veut lire des données.

  • On notera que dans certains navigateurs bien connus, "la" zone de cache (le zone ?) est quand même assez secrète et difficilement accessible. D'ailleurs son emplacement physique sur les disques change de chemin régulièrement, avec des noms codés d'un autre monde... – Fabien Haddadi May 1 '18 at 2:59

Your Answer

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.