2

La mise à jour, la mise en œuvre, la mise en place, etc.

  1. Il me paraît que les expressions susmentionnées, sont plus fréquentes que leurs synonymes, actualisation/updating, implémentation et installation, respectivement. Est-ce correct ?

  2. Faut-il apprendre la bonne préposition (à, en) par cœur où existe-il une façon qui explique quand on emploie à ou en ?

  • Je ne pense pas qu'il y ait une règle pour utiliser à ou en, il existe également bien d'autres préposition : « Mise sous presse », « Mise par écrit », « Mise au rebut ». Voir : cnrtl.fr/definition/mise – Toto May 11 '18 at 10:23
  • dans le domaine informatique j'aurais plus tendance à utiliser implémenter que mettre en œuvre, en revanche j'utilise aussi bien mettre à jour que actualiser mais c'est sûrement différents dans d'autres domaines – Flying_whale May 11 '18 at 12:00
  • J'aurais choisi réalisation, au lieu d'implémentation qui fleure bon l'anglicisme. – mouviciel May 11 '18 at 12:48
2

Il me paraît que les expressions susmentionnées, sont plus fréquentes que leurs synonymes

C'est possible, je ne sais pas, mais un élément de réponse est que ce ne sont pas exactement des synonymes.

Selon le contexte, on aura tendance à utiliser "mettre en place" ou "installer", par exemple. On dit "installer un programme" sur un ordinateur, pas le "mettre en place". On peut dire qu'une vertèbre s'est "remise en place" après avoir été déplacée, mais dire qu'elle s'est "réinstallée" convient moins bien (la vertèbre n'est pas partout à sa place, il y a une place qui est la bonne place, tandis qu'on peut s'installer n'importe où). Ce sont des exemples extêmes, dans bien des cas la nuance est plus subtile que cela. La question me semble trop vaste pour pouvoir être traitée en détail ici...

Faut-il apprendre la bonne préposition (à, en) par cœur

Pour les trois exemples que vous mentionnez, il me semble que oui. Notez que "mise à jour" comme "tenir à jour" dérivent de "être à jour".

Je ne vois pas tant d'expressions à apprendre que ça avec "mise". Dans "mise sous presse", "mise au rebut" (deux exemples du commentaire de Toto), ou "mettre à la poubelle", la préposition décrit simplement l'action : on met effectivement quelque chose sous la presse ; "au"/"à" indiquent la destination.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.