5

Dans ses Mémoires, le cardinal de Retz dépeint Anne d'Autriche, Reine de France et mère de Louis XIV qui l'a congédié de la cours, avec une méchanceté assassine mais aurtout un vocabulaire plus tellement utilisé avec le même sens.

Je souhaitais savoir ce que signifiait la phrase suivante :

La Reine avait (...) plus d'inapplication à l'argent que de libéralité, plus de libéralité que d'intérêt, plus d'intérêt que de désintéressement, plus d'attachement que de passion, plus de dureté que de fierté, (...) plus d'opiniâtreté que de fermeté

J'ai mis en italique les mots dont je ne comprenais pas le sens dans la phrase.

Voici le passage entier :

La Reine avait, plus que personne que j'aie jamais vu, de cette sorte d'esprit qui lui était nécessaire pour ne pas paraître sotte à ceux qui ne la connaissaient pas. Elle avait plus d'aigreur que de hauteur, plus de hauteur que de grandeur, plus de manières que de fond, plus d'inapplication à l'argent que de libéralité, plus de libéralité que d'intérêt, plus d'intérêt que de désintéressement, plus d'attachement que de passion, plus de dureté que de fierté, plus de mémoire des injures que des bienfaits, plus d'intention de piété que de piété, plus d'opiniâtreté que de fermeté, et plus d'incapacité que de tout ce que dessus.

Mémoire, cardinal de Retz, 1717

2

Je vais essayer, mais cette réponse est soumise à validation par des vrais spécialistes de cet auteur et de cette période. ;)

Inapplication

plus d'inapplication à l'argent que de libéralité

On dirait le sens B que donne le TLFi : désintérêt (pour la chose financière).

Intérêt

plus de libéralité que d'intérêt

intérêt a peut-être plus changé de sens depuis le XVIIème s. Le Dictionnaire de l'Académie Française de 1694 donne, pour intéresser : 'Émouvoir, toucher de quelque passion'. 'Plus de libéralité que d'intérêt' pourrait vouloir dire que la reine est plus généreuse par nature (edit : ou par souci des apparences) que par un vrai intérêt pour autrui.

plus d'intérêt que de désintéressement

On dirait un genre de jeu de mots entre deux sens d'intéresser : 1/ intérêt-altruisme et 2/ intérêt-intéressement. Pour moi, le premier intérêt renvoie au sens précédent, c'est-à-dire intérêt pour autrui, et le second veut dire abnégation (edit : plutôt, c'est désintéressement veut dire abnégation, négligence de ses propres intérêts).

En français moderne, je paraphraserais ainsi :

la reine était plus désintéressée par l'argent que réellement généreuse, elle était plus généreuse que sincèrement altruiste, et son altruisme n'était guère désintéressé.

Pas aussi clair et concis que chez JF, vous en conviendrez :)

  • Merci pour cette réponse éclairant les propos de Jeff, j'attends l'aval de vrais spécialistes pour vous octroyer une gourmande récompense en points et notoriété dans le royaume de Stackexchange – ThePassenger Jul 26 '18 at 16:25

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.