3

Since "vrai" is an adjectif and "yes" is not, I'm guessing that its meaning become not really the same. Here's the example:

A: Bonjour ! Vous avez l'air très fatiguée C!

B: C'est vrai ! Pourquoi ?

C: Je n'ai pas pu dormir la nuit dernière.

and translated to:

A: Hello! you look so tired C!

B: Yes! What happened?

C: I couldn't sleep last night.

But I can't find the reason why the meaning feels different. Therefore I'm confused, is there actually any glissement or not?

  • Isn't it's true the closest translation of c'est vrai ? So the difference between "yes" and "vrai" is the same than "yes" and "true". – guillau4 Jul 18 '18 at 19:53
  • yeah, i believe so too, the closest translation would be better to be "c'est vrai". but this book that im reading translated it to "yes". and i cant figure out wether its different or not because the way i look at it, it doesnt have 100% same impression – arviona Jul 18 '18 at 20:03
4

Le sens est très proche, mais il y a une légère nuance dans « c'est vrai » (dans ce contexte) qui n'est pas capturée par un simple « yes ». « C'est vrai » implique que B n'avait pas spécialement remarqué que C est fatiguée avant que A ne le fasse remarquer. L'anglais « yes » est plus neutre. On pourrait rendre la nuance par « so you are » en anglais.

Tant qu'on y est, « Pourquoi ? » sonne bizarre dans ce contexte en français alors que « What happened? » me paraît parfaitement naturel. J'aurais plutôt dit « Comment cela se fait-il ? » (« Comment ça se fait ? » en langage courant). On peut rendre la même bizarrerie en anglais en traduisant littéralement : « Why? ».

1

The same context applies in English, "C'est vrai" means "It's true", so responding "it's true" to a yes/no question feels as weird in french as it does in english.

0

Bonjour Roaman, Je voulais juste faire allusion à la langue de départ/source (LD) et celle d'arrivée/cible (LA),en l'occurrence l'anglais et le français.Il va sans dire que le transfert linguistique est invariablement tiraillé entre fildelité vis-à-vis de la langue source d'une part ( auteur, mots, texte, rythme...) et l'attente du lecteur de la langue cible, ici le français. A mon sens, c'est la fluidité de la langue cible et le communicatif qui doivent prendre le dessus. Merci,depuis Londres.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.