0

N'est-il pas vrai que le pronom « on » soit très souvent utilisé à la place de « nous » dans la langue parlée?

Si oui, y aurait-il des explications à cette substitution?

9
  • Ni par moi ni par mes potes. Après... tout le monde a bien le droit de parler comme il le souhaite. Les barbares inclus.
    – MC68020
    Aug 22, 2018 at 12:18
  • @ aCOSwt Alors vous ne savez pas.
    – LPH
    Aug 22, 2018 at 12:22
  • Disons que je préfèrerais ne pas savoir et, qu'en aucun cas je ne saurai justifier ni expliquer des fautes de langage sur FSE, site sur lequel nombreux sont ceux qui viennent pour apprendre. Autant qu'ils apprennent correctement dès le début. IMHO.
    – MC68020
    Aug 22, 2018 at 12:31
  • Une autre très bonne raison est que cet usage fautif de on en tant que nous conduit immanquablement a des fautes de grammaire dans les accords de participes passés.
    – MC68020
    Aug 22, 2018 at 12:36
  • Je vois, je pense déceler une tendance où la notion de faute n'est qu'une notion " entre chien et loup" et vous ne partagez pas ce point de vue; pour vous il n'est question que de fautes de langage et la tendance à laquelle je réfère n'existe pas vraiment; pourquoi ne pas en venir à cela directement alors et le formuler en tant que réponse?
    – LPH
    Aug 22, 2018 at 12:52

1 Answer 1

1

Cela dépend de l'implication qu'une personne souhaite donnée;

  • dans le cas d'une généralisation, on va être préféré à nous, avec le bien connu "On a gagné"
  • Si l'on parle d'un groupe de personne spécifique, l'usage du pronom Nous sera préféré; par exemple "Nous avons apporté le dessert"

On fait également office de "charnière" entre les pronoms je et nous, ce qui peut être illustré dans l'usage d'une expression telle que "si l'on veut"

PS : @aCOSwt, je pense que tu utilises le pronom On bien plus que tu ne le penses, même si le 1er usage auquel je pense reste le On sait que typique des démonstrations mathématiques :P

2
  • @damadamLa question a une réponse très satisfaisant, qui a déjà été donnée et que je n'avais pas lue; la présente question sera éliminée; voir Grevisse, Le bon usage, 12ième édition, l'emploi de on comme concurrent sans nuance particulière de nous dans la langue parlée familière semble s'être répandu au cours du XIXe s. La question à consulter: Pourquoi utilise-t-on « on » au lieu de « nous » ? 5 answers –
    – LPH
    Aug 22, 2018 at 13:06
  • @damadam > Rapport à ton PS ci-contre. Oui, tu as raison MAIS je distingue l'ensemble de tous ses éléments Je distingue moi ET toi ET elle ET lui ET... (=nous) de moi OU-INCLUSIF toi OU-INCLUSIF elle OU-INCLUSIF lui OU-INCLUSIF... (=on)
    – MC68020
    Aug 23, 2018 at 10:39

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.