1

Il est clair que, par exemple, lorsque l'on dit « de gros chiens » et « des gros chiens » on dit à peu près la même chose. Y a-t-il vraiment une différence entre les deux?

  • Je ne sais pas si j'ai bien compris. On dit : "J'ai des gros chiens" et il faut dire "Je n'ai pas de gros chiens". En oral, la tendance est de dire "Je n'ai pas des gros chiens" (on rencontre cette situation même dans la langue écrite). On dit encore "Beaucoup de gros chiens sont dangereux" et "Beaucoup des gros chiens de la ville sont morts". – Dimitris Sep 1 '18 at 10:04
  • Si j'ai bien compris votre question, je vais écrire une réponse:-)! – Dimitris Sep 1 '18 at 10:10
  • @dimitris Oui, je connais les formes que vous mentionnez et je les utilise de la façon dont vous le faites; cependant il pourrait y avoir une différence par exemple entre « Il y avait de grands bâtiments au bout de la rue. » et « Il y avait des grands bâtiments au bout de la rue. », ces deux possibilités étant correctes, du moins il me le semble, et voulant apparemment dire la même chose; est-ce exactement la même chose mis à part que la première possibilité serait presque seulement littéraire ? – LPH Sep 1 '18 at 10:40
  • @dimitris Je crois saisir une différence maintenant dans un contexte que vous abordez ; on doit dire « Je n'ai pas de gros chiens.» lorsqu' il s'agit de dire que l'on n'a pas de chien qui soient gros, comme vous le remarquez; il semble que l'on puisse dire « Je n'ai pas des gros chiens mais ils sont méchants. » lorsque on veut dire que les chiens que l'on a ne sont pas gros. Je n'ai pas certitude en ce qui concerne cette dernière interprétation, cependant et ne peut pas en faire une réponse. – LPH Sep 1 '18 at 10:59
  • Je viens de donner une réponse. D'après la grammaire consultée la phrase " Il y avait de grands bâtiments au bout de la rue. " me paraît plus correcte. – Dimitris Sep 1 '18 at 11:03
2

Dans le français écrit et, généralement, dans le français parlé un peu surveillé, de remplace des devant un adjectif pluriel :

On voyait de grands navires.

La langue parlée (et même la langue écrite) prennent d'ailleurs ici beaucoup de libertés :

Ils auraient (...) de chauds pantalons de velours et des gros souliers...(G. Perec, Les Choses).

Et, même en français écrit, des reparaît, si la groupe adjectif-nom forme un tout, et notamment un nom composé :

Des jeunes gens et des jeunes filles.

Des grands-parents et des petits-enfants.

Des petits pois.

Des faux billets.

Des grosses légumes.

De restituerait à l'adjectif sa valeur première, son autonomie :

De grands enfants.

Source: G. Mauger Grammaire pratique du français d'aujourd'hui.

  • Encore un effort : la liasse de faux billets qui est sur le frigo vs la liasse des faux billets qui est sur le frigo. Ou encore, la boite de petits pois sur la cheminée vs la boite des petits pois qui est sur la cheminée. ;) Et pour finir : la bande de jeunes du quartier vs la bande des jeunes du quartier. Bref, avec de c'est en vrac (de la fraise, du jeune), mais avec des on sait de qui on parle (des fraises du jardin ou des jeunes du quartier). Idem pour les chiens : il a de gros chiens (de sales bêtes quoi), il a des gros chiens (purée, je les ai vu, y font pas rire). – jcm69 Sep 2 '18 at 19:47

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.