6

Cf. terminaison, pendaison, raison, saison, comparaison, maison

Pour autant que je sache, ces mots sont tous issus d'une transformation de la terminaison latine « -atiō », comme par exemple ratiō > raison, satiō > saison. Cependant, il y a aussi beaucoup d'autres mots qui trouvent leurs racines dans des mots latins terminant en -atiō, sans subir la même transformation, comme par exemple declaratiō > déclaration et non déclaraison.

Pourquoi existe-t-il deux transformations divergentes ?

5

Ces deux transformations ne sont pas divergentes. L'une (-aison) est de source populaire, L'autre (-ation) est d'origine savante et postérieure à la première.

De fait, ce suffixe latin (ationem) est d'abord entré dans notre langue par la voie populaire sous la forme -aison (cuvaison, ventaison, floraison, venaison...) avant d'entrer par la voie savante sous la forme -ation (activation, aération, ordination, formation...)

Le DHLF observe que la formation de nouveaux dérivés en -aison stoppe dès le XVIe siècle à partir duquel seule la terminaison savante sera retenue. Certains mots populaires sont même oubliés au profit de leur équivalent savant (dérivaison -> dérivation ; formaison -> formation...)

EDIT : Comme c'est d'ordinaire avec des mots différents issus de la même étymologie, ceux qui ont le même sens s'alignent sur une seul orthographe, ceux qui ont des sens différents continuent leur vie en toute indépendance sous leur orthographe d'origine. On parle alors, comme l'observe @jlliagre ci-contre, de doublets étymologiques comme, par exemple, pour ce suffixe, inclinaison / inclination...

  • 1
    Sentez-vous libre d'inclure le lien et la citation de ma réponse, suite à quoi je l'effacerai. Inutile d'avoir deux réponses déclarant la même chose. – Montée de lait Sep 26 '18 at 14:29
  • 1
    @Montéedelait : Merci pour cette offre. Maintenant... moi et le bricolage de forme cela fait deux. Je m'en voudrais en tous les cas de contribuer ainsi à la suppression d'une autre contribution. Et ce d'autant que les deux côte à côte apportent une information... cachée et peut-être inattendue... : Le DHLF a pompé sur le TLF! ;) – aCOSwt Sep 26 '18 at 15:00
  • Ainsi soit-il. Je suppose que votre commentaire aidera sans doute les gens à voir cet aspect caché de l'information fournie, qui m'avait quant à moi échappé. – Montée de lait Sep 26 '18 at 15:07
  • On pourrait aussi évoquer les rares doublets comme inclination / inclinaison et défloration / défloraison. – jlliagre Sep 26 '18 at 16:02
3

Selon le TLFi, à l'article -tion :

-aison et -ation. Le suffixe -ationem est entré en français par la voie populaire (oraison, venaison), puis par la voie savante (formation, ordination, signification). Dès le XVIe siècle, -aison cesse de former de nouveaux dérivés et les formations populaires en -aison sont remplacées par des formations savantes en -ation : °altéraison/altération, °dérivaison/dérivation, formaison/formation

Ça n’explique certes pas tout, mais c’est un début d’explication.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.