Is there any equivalence between these two sentences?

Ça te dit de commencer cet après-midi ?

C’est envisageable pour toi de commencer cet après-midi ?

New contributor
Andrés Sanchez is a new contributor to this site. Take care in asking for clarification, commenting, and answering. Check out our Code of Conduct.
up vote 1 down vote accepted

Ca te dit? is a cheerful and informal suggestion - you wouldn't talk that way to a customer for instance - while c'est envisageable? denotes polite cautiousness.

Use envisageable when you are less sure of the answer and don't want to come across as pushy.

  • I do not, as far as I am concerned, read or hear any difference in matters of politeness or cautiousness. – aCOSwt Oct 11 at 12:44
  • Imagine working on a contract proposal for a client. Would you really write "nous pouvons commencer le 1er décembre si ça vous dit ?" ... – guillaume31 Oct 11 at 13:08
  • As part of a contract ? Ha! then what you mean is formalism. And you are correct. Cela te dit is indeed informal. (While remaining polite and cautious) – aCOSwt Oct 11 at 13:47
  • A contract was just an example. You wouldn't say "ça te dit?" without at least some reason to think that the answer will be positive. – guillaume31 Oct 11 at 13:56
  • When I say polite cautiousness, I'm referring to something specific - along the lines of "testing waters" or "prendre des pincettes". You basically have no idea of the answer. – guillaume31 Oct 11 at 13:59

Oui, il y a certainement et quelque part une sorte d'équivalence formelle... ne serait-ce que pour la raison qu'il s'agit de... deux questions.

Nota : Encore une fois, il est préférable d'éviter ce passe-partout de est-ce que pour systématiquement commencer une question. Ici, il n'apporte rien qu'un alourdissement disgracieux => Opter pour l'inversion typique d'une phrase interrogative :

Est-ce envisageable pour toi de commencer cet après-midi?

Pour ce qui est de la différence entre les deux formulations, je dirais que :

  • Est-ce envisageable ? Laisse plutôt entendre une question portant sur les contraintes, les contingences de l'interlocuteur. (Le peut-il ? aurait-il le temps ? les moyens de locomotion...

  • Cela te dit (que, pour ma part, je formulerais plutot : Cela te dit-il) laissant plutôt entendre une question sur l'envie, le goût, le plaisir.

  • Je crois pouvoir être d'accord avec le fait que la forme « est-ce » (sans « que »); soit une forme élégante dont l'utilisation puisse être encouragée, mais je ne pense pas qu'il faille parler d'alourdissement et d'effet disgracieux en ce qui concerne «est-ce que», cela est répercuté sur les autres usages de cette forme et ce n'est pas vraiment le cas; la forme est un peu longue mais avec une bonne articulation on ne s'y arrête pas le temps d'un souffle. – user168676 Oct 12 at 15:57
  • @user168676 : Oui, j'ai sans doute voulu faire trop court. En réalité, ce n'est pas est-ce que qui est lourd en soi mais le fait qu'ici, il va entraîner un redoublement inutile du verbe être : est-ce que c'est... C'est bien est-ce que c'est qui est lourd. Et ce que ne fait qu'apporter cette lourdeur-là. – aCOSwt Oct 12 at 17:20
  • Je n'hésiterais pas à vous suivre si vous vous en teniez à la logique et je dirais même sur ce plan, balourd; mais je parle de langue en temps que son dont les codes sont des quasi équivalents aux concepts manipulés, tout au moins une partie du temps; c'est à dire, qu'en particulier pour l'enfant et l'adulte qui n'est pas un analyste du langage, le son évoque la même chose que « est-ce » et ils n'ont pas cette impression ni non plus ne la donnent à quiconque sans une loupe fixée sur la langue; je dois avouer que je suis moi-même sujet à cette psychologie de la langue. – user168676 Oct 12 at 19:03
  • @user168676 : "psychologie de la langue"... "son dont les codes sont des quasis équivalents aux concepts..." Vous voulez parler des digrammes ? Pure curiosité sans évidemment obligation de répondre : Quelle est votre langue maternelle ? – aCOSwt Oct 12 at 19:17
  • Les états de chose dont je fais part ne sont que le produit de mes réflexions personnelles et je suis donc dépourvu du vocabulaire technique de base dans ce domaine; je ne sais pas ce que « digramme » signifie; ma langue maternelle est le français. (Je viens de vérifier le mot; non, il ne s'agit pas de digrammes.) – user168676 Oct 12 at 19:31

They are close but not strictly equivalent.

The first question is asking about the willingness/desire of the person while the second one is asking about his/her opinion about the practicability of the event.

  • On n'est pas un service de correction. Ce serait mieux de se contenter de répondre à la question posée sans se perdre longuement dans des considérations annexes qui n'ont pas de rapport avec la question. – Stéphane Gimenez Oct 11 at 15:12
  • @StéphaneGimenez Je comprends et du coup, j'efface toute cette partie de ma réponse. Comme on corrige en général les erreurs de français présentes dans les questions, on est quand même un petit peu aussi un service de correction... et ne pas les corriger serait pire. – jlliagre Oct 11 at 15:27
  • 1
    Un peu, mais ce n'est pas notre but. Quelqu'un qui tombe sur cette question en cherchant « envisageable » n'est pas intéressé par les erreurs annexes. – Stéphane Gimenez Oct 11 at 15:28

Your Answer

Andrés Sanchez is a new contributor. Be nice, and check out our Code of Conduct.
 

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.