1

Il existe beaucoup d'adjectifs d'une sorte courante, comme « bon », « rapide », « commun », etc. avec lesquels il y a la possibilité d'une forme comparative et de formes superlatives (meilleur, très bon, le meilleur, plus rapide, le plus rapide, etc.). Il en existe une autre sorte pour lesquels cela n'est pas vrai, par exemple les adjectifs « immobile » et « excellent ».

  1. Quelle serait la terminologie qui décrit ces deux catégories ?

  2. Quels faits importants serait-il utile de connaitre en rapport avec elles (mis à part les formes irrégulières) ?

  • Je ne connais pas de terminologie particulière. Les adjectifs qui n'admettent (en théorie) ni comparatifs ni superlatifs sont ceux dont le sens n'admet pas de degrés. Après... on peut toujours en forcer si on veut, on peut se dire plus ou moins immobile et mon époque au Lycée se plaisait à ajouter des suffixes -issime à tout bout de champ... et de préférence... par dérision évidemment... (excellentissime, uniquissime...) – aCOSwt Oct 13 '18 at 10:18
1

Ces deux liens pour moins et plus excellent montrent que dans la langue courante ces adjectives peuvent se mettre avec les formes comparatives et superlatives. Néanmoins, suivant l'usage anglais je dirais qu'une terminologie décrivant ces deux catégories pourrait s'appeller comparabilité, par exemple : des adjectives (in)comparables.

  • La référence « moins » est à nulle; une erreur d'amalgamation inapproprié la rend invalide; « pour le moins », « ni plus ni moins », « tout au moins », « à tout le moins », sont des expressions toutes faites et « moins » ne modifie donc jamais l'adjectif qui peut suivre. La référence sur « plus », cependant, donne des cas d'utilisation qui correspondent; seulement je crois que Linguee est beaucoup trop large dans ses choix (organismes étrangers et aussi de mauvaises traductions en français). « Plus excellent » ne se dit pas en français et il n'y a aucune raison ce commencer à le dire. – LPH Oct 28 '18 at 17:41
  • « Comparabilité » existe déjà et a pour définition « qualité de ce qui est comparable ». Il faut, pour le mot que vous cherchez la définition « caractéristique de l'adjectif qui en fait, pour une qualité trouvée selon une échelle d'intensités ou de magnitudes ou de degrés, etc un terme exprimant l'état d'avoir cette qualité quel que soit le points dans l' échelle ». Par exemple, « variativité » irait, en admettant d'abord l'existence de l'adjectif « variatif » et la définition des qualités variatives. Il n'y a aucune nécessité d'empiler des quantités de concepts sur une seule forme. – LPH Oct 28 '18 at 18:27
  • 1
    Selon ce livre d'1802 la raison qu'excellent n'a pas de superlatif est que c'est le superlatif de bon, bien que le mieux est courant; le mettant dans une catégorie séparée d'immobile. De toute façon il se peut qu'il n'y ait pas encore une explanation grammatique, courante, et unanime pour distinguer les usages mentionnés dans la question. – Carl Masens Oct 31 '18 at 6:02
  • @Carl Bravo pour la double exhumation : explanation grammatique ! ;-) – jlliagre Dec 20 '18 at 16:31
  • @LPH Plus/moins excellent sont certes discutables, mais néanmoins attestés : Qu'on me donne l'action la plus excellente et pure, je m'en vois y fournir vraysemblablement cinquante vicieuses intentions, Corneille; La véhémence de mon article sur vous ne saurait, dites-vous, influencer votre jugement sur mes œuvres, ni vous faire trouver ma conférence moins excellente., André Gide. – jlliagre Dec 20 '18 at 17:01

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.