La plupart du temps, on consulte Wikipédia, ou on se rend sur Wikipédia, on cherche une réponse sur Wikipédia.

Pas besoin d’article défini pour l’introduire, apparemment, puisque c’est un nom propre. Et que si l’on est polyglotte, trouver une information sur Wikipédia, que ce soit en arabe, en finnois ou en français, c’est encore grosso-modo le même lieu, puisque les articles existant en plusieurs langues sont liés directement dans les pages consultées, et que le projet a été conçu pour être multilingue, dès le début ou du moins, si je fais erreur, très peu après sa création.

Cependant, j’ai voulu aujourd’hui mentionner que l’information que je citais provenait du pan anglais du grand tout wikipédiesque. J’aurais pu bien entendu allonger le discours pour mentionner la chose comme je viens de le faire, mais c’est lassant et ça détourne l’attention du point principal de la phrase, qui n’était pas destinée à être une longue élaboration sur le caractère multilingue du projet Wikipédia.

Mon naturel s’est exprimé en disant « le Wikipédia anglais ».

Bon ! Si l’on retrace la source du mot Wikipédia, on retrouve l’anglais Wikipedia, un mot-valise combinant wiki, terme d’origine hawaïenne, francisé au masculin pour la petite histoire, et encyclopedia, encyclopédie, nom féminin en français. Il s’agit bien d’un type d’encyclopédie. À la limite on pourrait aussi dire qu’il s’agit d’un type de wiki, mais ce serait davantage de façon détournée, par métonymie, que directement.

Mais le fait que le suffixe (ou peut-être devrait-on plutôt dire la finale) -pedia n’ait pas été francisé rend moins spontanée l’attribution du genre féminin, au point que naturellement j’ai donné le genre masculin au terme Wikipédia.

  • Quel genre, donc, devrait-on attribuer à Wikipédia, dans le contexte particulier où l’un ou quelques-uns de ses volets sont désignés en opposition aux autres, cas où la désignation, à tort ou à raison, devient une valeur dénombrable ?
  • L’usage seul est-il maître sur cette question ? Certaines institutions se sont-elles déjà prononcées ? Y aurait-il des variations en fonction de l’origine géographique des locuteurs consultés ?
  • 2
    Je lie cette question concernant l’usage de Wikipédia en absolu, mais du Wiktionnaire. C’est apparenté, mais pas ce que je cherche à savoir ici. – Montée de lait Nov 8 at 16:21

Sur la question précise, et puisque l'on est bien dans le domaine de l'arbitraire, il me semble que la seule autorité habilitée à se prononcer est Wikipédia... elle... lui... soi-même! ;-)

Et... le moins que l'on puisse dire est que, de ce coté... la chose semble décidée sans la moindre ambigüité :

ergo : La Wikipédia anglaise

Il m'arrive de fréquenter la version allemande, très explicite elle aussi, ce qui fait déclarer à Das freie Wörterbuch : Substantiv, f

Dans le cadre plus général de la définition du genre d'un néologisme, la décision pourrait effectivement être différente dans la mesure où, comme tu l'as observé le suffixe à été francisé de façon pour le moins curieuse, mais... en est-ce même un ? Avec les mots valises, c'est assez difficile à déterminer.

  • Le suffixe en est un, sans conteste, en anglais. Il a été francisé tel quel et non en fonction d'un équivalent français. Je ne suis pas convaincu que Wikipédia, à cause de sa nature wiki, soit la seule ou même la plus digne référence en fait de détermination du genre, mais c'est une référence qui en vaut certainement une autre jusqu'à preuve du contraire. Merci de votre réponse. – Montée de lait Nov 9 at 0:25
  • 1
    @Montéedelait : L'accent aigu ne permet pas vraiment de dire que la fin du mot (que je répugne à appeler suffixe) a été francisée telle quelle. L'allemand pour qui encyclopédie se dit Enzyklopädie a été plus fidèle dans la germanisation. – aCOSwt Nov 9 at 7:48
  • 1
    @Montéedelait : Et puis enfin... Je crois dans l'idée fondatrice réside le souhait de voir les utilisateurs / contributeurs s'approprier l'outil. On ne travaille bien avec un outil que lorsqu'on se l'est approprié. Dans ce sens, la détermination du genre joue son rôle dans l'appropriation. Que chacun soit libre de déterminer le genre qui lui va me semble donc dans la nature de la chose. Des amis disent mon 500 pour parler de leur moto. Curieusement, les mêmes diront ma 750 quand ils passent à la cylindrée supérieure... Après tout... ils ont bien le droit s'ils se sentent mieux ainsi dessus – aCOSwt Nov 9 at 7:53
  • Ce fameux accent aigu. C'est la deuxième fois cette semaine que j'affirme qu'un mot a été introduit en français avec son orthographe d'origine et que j'oublie de remarquer qu'un accent aigu y a en fait été ajouté. Merci de me remettre à ma place. – Montée de lait Nov 9 at 16:05
  • 1
    Par ailleurs, l'anglais est plus laxiste en général que le français sur la notion de suffixe. Il est vrai que dans le sens français de suffixe, -pédia ou même -pédie ne se qualifieraient pas. Mais en anglais, j'aurais tendance à dire que c'en est un, parce que la transition allant de terminaison curieuse à suffixe productif dans les néologismes y est en général beaucoup plus courte. – Montée de lait Nov 9 at 16:06

Wikipedia est rarement utilisé avec un article, mais quand c'est le cas, l'usage du masculin l'emporte. Google trouve environ 140 pages avec le Wikipedia, en particulier dans la presse, contre environ 80 avec la Wikipedia, dont de nombreuses sur Wikipédia même.

Quelques exemples masculins :

et un féminin :

Ce qui peut expliquer cette préférence qui va donc à l'encontre de celle de Wikipédia est le fait que wiki est toujours utilisé au masculin (un wiki) et que la terminaison -édia ne se rencontre, si on se limite aux mots courants, guère que dans média et ses dérivés, multimédia, mass media, tous masculins.

Le féminin peut cependant se défendre par la proximité avec encyclopédie et encyclopædia.

  • Merci! Un beau tour d'horizon et une vision élargie qui va au-delà de l'auto-déclaration et justifie les deux points de vue, les montrant non nez-à-nez, mais leur laissant du moins à chacun leur raison d'être. Comment se présente la France face à l'attribution du genre? Des concentrations locales d'irréductibles du féminin ou du masculin, ou assez homogène avec la vision personnelle qui domine plutôt la tendance générale? – Montée de lait Nov 9 at 2:22
  • Je remarque aussi à l'instant que l'exemple féminin que vous proposez traite spécifiquement de Wikipédia (de son volet français en opposition à celui anglais), alors que l'ensemble des autres comparent une entité différente en lui attribuant un statut (officieux) de Wikipédia. Une tendance? Doit-on y lire quelque chose ou n'est-ce qu'un hasard que j'analyse trop loin? – Montée de lait Nov 10 at 1:47
  • Je pense que c'est un hasard. – jlliagre 2 days ago

D'après wikipédia elle-même :

Historiquement, l'anglais a été la principale langue utilisée, avant qu'une multitude de sites ne soient ouverts dans d'autres langues, notamment la Wikipédia en français le 23 mars 2001 (302 langues en octobre 2018). La Wikipédia en anglais a toujours conservé cette importance relative : le nombre d'articles s'élève à plus de cinq millions.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia

« Pas besoin d'article défini pour l'introduire », il me semble, fait abstraction d'un état de chose par trop négligé. Il est incontestable que pour ce type d'ouvrage le français traditionnel a besoin d'un article : on ne trouve pas un mot « dans Larousse » ou « dans Robert » et encore moins « dans Dictionnaire de l'Académie »; de même on ne dit pas « J'ai trouvé ce renseignement dans Universalis/Encyclopédie Universalis. » mais «J'ai trouvé ce renseignement dans l'Universalis/l'Encyclopédie Universalis. ». Il n'y a aucune contestation là-dessus, tous ces noms sont des noms propres. Pourquoi tout d'un coup n'y aurait-il pas besoin d'article, en quoi est-ce que le nom propre « Wikipédia » diffère ? En rien, sauf en cela que c'est le nom d'un concept qui est détaché du contexte culturel français de par son origine, qui n'est pas française, sauf que c'est un mot que l'esprit français contemporain aveuglé par l'omniprésence de la culture anglo-saxonne, aveuglé par son succès hégémonique, ne conçoit plus selon les normes de sa propre langue, parce que c'est un mot qu'il n'arrive pas à concevoir comme tout simplement un autre nom de chose, pour lequel en français il n'existe pas de degré de personnalisation. Cette déconnexion n'est pas un phénomène négligeable, loin de là, elle est bien réelle et elle est l'explication de chamboulements importants qui menacent de changer de manière drastique et pour toujours la langue française.

Il y a donc besoin d'un article pour garder à la langue française son unité et il n'y a qu'un article, qui s'impose, encore une fois pour garder à la langue son unité; cet article c'est « la » : le concept qui sous-tend celui de « Wikipédia » c'est le concept fondamental d'encyclopédie, ce projet que le terme « Wikipédia » désigne est essentiellement une encyclopédie. On doit donc dire « la Wikipédia».

  • Pour justifier un -1 : "l'esprit français contemporain aveuglé par l'omniprésence..." Serait-il possible de répondre à une question sans pour autant balancer des phantasmes ? – aCOSwt Nov 8 at 19:03
  • @aCOSwt Il ne s'agit pas de phantasmes; n'êtes-vous pas conscient de la masse de vocabullaire qui nous vient de l'anglais, de l'anglais américain et de l'anglais Britannique? N'êtes vous pas conscient de l'attrait qu'à l'homme français contemporain pour « tout » ce qui est anglais et américain? Je ne fais pas de cela une faute, je ne culpabilise pas ce comportement, néanmoins, mais c'est une évidence. Alors vous êtes le responsable de ce -1…Vous êtes bien sévère avec moi! – LPH Nov 8 at 19:11
  • 2
    Vous êtes absolument libre de vos opinions, des vues de votre esprit. Mais alors faites de votre esprit le sujet de cette phrase et non l'esprit français. N'est-ce pas vous qui avez dans le méta dénoncé un manque de professionnalisme sur FSE ? – aCOSwt Nov 8 at 19:22
  • @aCOSwt Oui, j'ai bien fait des remarques à propos de cela; pourquoi donc ne pas l'avoir fait? Le FSE ne serait-il pas passible de criticisme? Est-ce qu'il doit absolument passer pour un paragon de perfection? Ne pourrait-il pas comme tout autre chose avoir des défaut? Comment les corriger si on n'en parle pas, si on ne met pas un mot sur ces défaut? Je crois que j'explique suffisamment des états de chose indéniables en rapport avec cette critique, ce n'est pas une critique gratuite. Je crois, de totute façon, que je ne caractérise pas le problème comme étant un manque (continué) – LPH Nov 8 at 19:30
  • @aCOSwt de professionnalisme, c'est à dire un manque total de professionnalisme; je crois vouloir dire plutôt que le degré de professionnalisme actuel pourrait être augmenté si certains états de chose pouvaient être changés. Si je ne l'ai pas fait, c'est une erreur de ma part et je suis prêt à remédier à cette inexactitude. Il est dommage que vous ayez à faire les remarques que vous avez concernant ce sujet dans le présent espace pour les commentaires, je ne vois pas ce qui m'aurait empêcher de vous répondre dans le méta. – LPH Nov 8 at 19:35

Your Answer

 

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.