0

Si on veut spécifier la position d'une personne qui est couchée on dit qu'elle est en position allongée et l'adjectif « allongé » s'accorde en genre et en nombre avec le l'adjectif « allongé ». Par exemple s'il s'agit d'un homme on pourra dire « Cet homme est en position allongée sur un table d'opération. ». Il est clair qu'il n'y ait que l'homme qui soit allongé. Selon cette façon de concevoir les choses, la position est allongée et l'homme est allongé.

Selon le dictionaire une position dans ce cas donné d'utilisation de la forme « position » c'est une manière, une manière de disposer son corps à laquelle une personne est soumise ou se soumet.

(TLFi) Manière dont une personne, se trouvant dans la nécessité de se plier à des règles, dispose son corps ou une partie de son corps.

Le syntagme « manière de disposer son corps », en d'autres termes « position » ne représente qu'un ensemble de spécifications; comment peut-on qualifier cet ensemble de concepts qui est une chose abstraite comme étant allongé? Quelle explication donne-t-on à cette construction? Quel est le nom du principe sémantique de ce type de construction?

  • "Un homme en position allongée" : c'est le même principe que l'hypallage, mais ce n'est pas une figure de style. – mcadorel Nov 16 '18 at 13:35

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Browse other questions tagged or ask your own question.