2

Je dois écrire une lettre adressée au Ministère de la Justice française et je ne sais pas qui la lira. Je n'ai donc aucune information sur le nom et/ou le genre de la personne, c'est pourquoi je préfèrerais éviter le "Madame, Monsieur," qui fait omission des autres genres.

Quelle serait une autre manière de commencer une lettre formelle ?

  • 2
    "qui fait omission des autres genres" Quels autres genres ? – Toto Nov 16 '18 at 12:55
  • 2
    @Toto Je faisais référence aux personnes de genre non-binaire, aux personnes intersexes qui ne se reconnaissent pas comme étant "seulement" un homme ou aux femmes, bref, à toutes les personnes ne s'identifiant pas comme homme ou femme. – avazula Nov 16 '18 at 12:57
  • Dans le cadre d'une lettre administrative, « Madame, Monsieur, » me semble la formule correcte. Voir aussi : french.stackexchange.com/q/4539/635 et circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2012/02/cir_34682.pdf . Que je sache, il n'y a pas d'autres circulaires. – Toto Nov 16 '18 at 13:07
  • 2
    Madame, Monsieur semble au contraire assez indiqué comme formule d'appel pour une personne trans-genre... – jlliagre Nov 16 '18 at 13:12
  • Moi à un ministre, j'écrirais... "Monsieur, Madame, Mademoiselle ... sachez qu'en ce moment je suis bien fatigué... j'en ai marre, j'en ai marre, j'en ai marre!" Et, quelque puisse être son genre soit il comprend et apprécie soit... la suite de la lettre ne servirait à rien... ;-) – aCOSwt Nov 16 '18 at 13:16
4

On pourrait innover et commencer la lettre par,

Chère personne,

mais la formule d'appel risque de surprendre...

Sinon, il existe une formule toute faite pour s'adresser à une personne inconnue, à qui de droit, mais elle est plutôt du registre juridique. La formule d'appel serait alors:

Qui de droit,

  • Qu'est-ce qui pourrait surprendre, la nouveauté du mot personne dans une formule d'appel ou sa combinaison avec « Chère »? – LPH Nov 16 '18 at 14:02
  • 1
    Une intelligence artificielle pourrait s'en offusquer… – Stéphane Gimenez Nov 16 '18 at 14:09
  • 1
    @LPH L'utilisation du mot personne. J'ai ajouté chère car commencer directement par Personne est ambigu en français, personne pouvant signifier son contraire, et réciproquement ;-) – jlliagre Nov 16 '18 at 14:09
  • Comme selon ce que je crois comprendre, de toute façon, dans les formules d'appel de lettres de ce type le mot « chère » ne trouve pas beaucoup sa place, il serait tout indiqué de lui fournir un remplaçant. « Personne correspondante, » serait un solution; vous en verriez peut être d'autres… – LPH Nov 16 '18 at 14:13
  • 1
    @jlliagre: Personne sans chère, c'est incompréhensible. Le caractère anonyme de la formule d'appel change son sens de toute façon. Toute cette discussion est vraiment inutile à mon avis. – Stéphane Gimenez Nov 16 '18 at 17:41
1

Je n'ai jamais entendu parler de cette sorte de formule d'appel multivalente, n'en ai jamais vu l'ombre d'une formule représentative. Il me semble qu'il ne vous reste plus qu'à innover. Comme la personne, ce monsieur, cette dame ou autre à qui la lettre est destinée est un correspondant ou un chargé de correspondance, pourquoi ne pas vous adresser à ce correspondant en tant que tel; si le service particulier au sein du ministère figure en objet le qualificatif « de service, » pourrait être ajouté. Si vous n'avez aucun service en tête qui puisse être le juste receveur de votre missive vous pouvez encore ajouter « ministériel ».

  • Correspondant,
  • Correspondant de service,
  • Correspondant ministériel,

D'autres possibilités sur cette base ou une base alternative qu'elle vous suggèrerait pourraient aussi convenir; l'essentiel est de rester dans les normes d'une bonne logique, il me semble.

  • 1
    Si j'ai bien compris les inquiétudes d'Avazula, cette formule suppose que le destinataire est un homme, correspondant étant mis au masculin, ça ne répond donc pas vraiment à la question. En gros il faudrait trouver un mot invariant en genre – Flying_whale Nov 16 '18 at 13:30
  • @Flying_whale Effectivement. Cependant, il est toujours possible d'écrire correspondant(e) à la place, et cela résout le problème. J'ai bien conscience qu'on retombe sur les mêmes problématiques qu'avec le Madame/Monsieur mais autant il est possible d'éviter de faire mention de genre dans une formule de salutation, autant il me semble impossible de faire de même dans l'accord des noms et adjectifs. – avazula Nov 16 '18 at 13:33
  • @Flying_whale Je comprends qu'il veut englober to les titres de civilités (ce qu'il appelle « Madame , Monsieur et les autres genres »; il faut, il me semble étendre la couverture en genre des mots existants; une femme qui travaille en tant qu'agent de change reste un agent de change et je trouve cela très bien ainsi (un genre neutre) selon les directives de l'académie, je crois. « correspondant » doit être est un mot neutre. – LPH Nov 16 '18 at 13:42
  • @Flying_whale Bien sûr, la possibilité de s'en tenir strictement à la grammaire actuelle et d'ajouter « (e) », comme le suggère Avazula, me semble très bonne, du moins pour le temps présent; mais cela n'a plus beaucoup de sens lorsque l'on considère que le concept d'être asexuel fait déjà beaucoup parler de lui. – LPH Nov 16 '18 at 13:48
  • @LPH J'ai du mal à comprendre le lien avec l'asexualité. L'asexualité ne concerne-t-elle pas la faible ou inexistante libido ? – avazula Nov 16 '18 at 14:36

Your Answer

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.