2

J'ai lu dans un livre que "quatres enfants" est un exemple de la fausse liaison, mais je ne comprends pas pourquoi. Je pensais que la liaison était obligatoire dans cet exemple. Pourriez-vous m'expliquer pourquoi elle n'est pas obligatoire ?

6

L'article parle d'une fausse liaison car elle n'existe pas en français formel, quatre étant invariable.

A l'oral, quatre perd souvent son r final (apocope) et se trouve donc réalisé en /kat/.

Quand l'adjectif quat' est suivi par une voyelle, le r réapparaît le plus souvent mais si ce n'est pas le cas, la marque du pluriel (un s qualifié parfois d'euphonique mais l'Académie parle de plaisanterie) se fait parfois entendre, d'où les

et ici:

  • les quat-z-enfants
  • +1 Si je me rappelle bien j'ai lu quelque part que ce type de "liaison" est tolerée mais pas conseillée par l'académie française. Je ne trouve pas la source malheureusement. Je crois que c'est un livre du Certificat Voltaire. – Dimitris Nov 24 '18 at 21:49
  • @dimitris Tolérée par l'Académie seulement dans entre quat'z'yeux qui est la seule façon dont est prononcée cette expression. – jlliagre Nov 24 '18 at 21:52
2

L'adjectif numéral « quatre » est un mot invariable, il ne s'écrit pas avec un s et ne peut jamais en avoir; de même le substantif « quatre » est invariable. Donc cette orthographe qui est utilisée (quatres enfants) est inexacte et on ne peut pas discuter la liaison; il doit s'agir d'un autre exemple. De plus , il semble qu'il s'agisse non pas de « fausse liaison » mais de « liaison interdite ».

Soit dit en passant que pour ce groupe nominal, lorsque il est correctement écrit (quatre enfants), la liaison se fait normalement.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.