1

L'expression:

c’est aller au delà.

veut dire quoi dans ce contexte:

Être ultra, c’est aller au delà. C’est attaquer le sceptre au nom du trône et la mitre au nom de l’autel ; c’est malmener la chose qu’on traîne ; c’est ruer dans l’attelage ; c’est chicaner le bûcher sur le degré de cuisson des hérétiques ; c’est reprocher à l’idole son peu d’idolâtrie ; c’est insulter par excès de respect ; c’est trouver dans le pape pas assez de papisme, dans le roi pas assez de royauté, et trop de lumière à la nuit ; c’est être mécontent de l’albâtre, de la neige, du cygne et du lys au nom de la blancheur ; c’est être partisan des choses au point d’en devenir l’ennemi ; c’est être si fort pour, qu’on est contre.

Source:Les Misérables — Tome III : Marius (1862)

3

Dans ce contexte, c’est aller au delà signifie en faire trop jusqu'à ce que cela devienne absurde :

insulter par excès de respect

ou extrême (au sens de l'extrémisme politique contemporain)

c’est trouver dans [..] le roi pas assez de royauté*.

Le mot équivalent pourrait être fanatisme :

Dans Figuring Transcendance in Les Misérables de K. M. GrossMan (p105), à propos du passage cité :

Hugo explores here in greater depth [...] Javert's fanaticism.

Hugo explore ici plus profondément le fanatisme de Javert.

  • Oui, aller au delà, c'est dépasser les bornes. – jlliagre Nov 28 '18 at 10:27
1

Je crois que dans ce contexte la signification serait de s'élever, de dépasser le commun

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.