Je ne parviens pas à trouver quelle est la différence entre « import » et « importation » en français.

Un collègue soutient qu'« importation » est plus adapté au domaine du commerce (ex : Importation de marchandises) et « import » au domaine de l'informatique (ex : Import de données). Un autre dit le contraire.

Existe-t-il des différences de sens et/ou d'usage entre les deux mots ?

  • 3
    C'est facile, c'est la même qu'entre « export » et « exportation » ;-) – Stéphane Gimenez Dec 4 at 14:41

Pour moi "import" n'est que l'abréviation d'importation, avec le même sens donc. Import est beaucoup moins utilisé qu'importation (cfr ngram viewer), et, à ma connaissance, on le rencontre surtout dans l'expression import-export mais rarement ailleurs.

Les mots import ou export appartiennent à la langue anglaise mais ils sont « parfois utilisé[s] dans divers contextes et attesté[s] dans certains ouvrages » en langue française (GDT) ; on parle d'importation et d'exportation. En ce qui a trait au mot composé import-export, c'est un emprunt intégral de 1885 (GDT) basé sur un syntagme attesté chez Jules Laforgue, import et export (DHLF). Comme on l'a mentionné ailleurs, il y a pu y avoir des emprunts ponctuels, par exemple didactiques. On rejette personnellement la qualification d'abréviation : en effet une abréviation qui ne contient pas la lettre finale du mot abrégé doit normalement contenir le point abréviatif (par exemple l'abréviation d'expéditeur est « exp. »), ce qui n'est pas le cas ici ; il pourrait s'agir d'une forme tronquée à l'oral du mot importation.

  • 1
    Une apocope en quelque sorte… – Chambaron Dec 5 at 19:28

Normalement on ne devrait trouver ni « import » ni « export » dans le français sauf dans le mot composé « import-export » : ces mots ne figurent pas dans le TLFi ; on ne trouve pas non plus le mot dans le Larousse, où ne figure que l'acception propre à la Belgique.

On trouve cependant dans L'internaute que le mot est une abréviation.

import , nom masculin
Sens 1 Abréviation du terme importation, qui désigne l'action d'importer, c'est-à-dire d'introduire dans un pays des marchandises, de la main-d'oeuvre, etc., provenant de pays étrangers.

On trouve dans le reverso l'acception « montant » propre seulement à la Belgique ; on trouve aussi en français français le mot « import » selon reverso et une de ses acception est bien « importation »; le mot a un pluriel, imports. Donc malgré l'étrange abstraction qui est faite de ce mot dans le TLFi et le Larousse, force est de conclure qu'il fait bien partie du langage, même si assez rare, et cela pas seulement en tant que nouveau terme informatique signifiant une variété de choses, mais en tant que terme signifiant soit « importation » soit « intromission » soit « acclimatation ».

  • 1
    Il ne faut pas se fier aveuglément aux courbes de Google ngram. D'une part, la fréquence absolue est basse, d'autre part beaucoup des occurrences d'import ou export trouvées par cet outil sont des abréviations ou de faux positifs (texte en anglais mal classifié, texte français mal retranscrit). On trouve aussi quelques ouvrages informatiques traitant des instructions import et export, orthographiées en anglais, présentes dans quelques langages de programmation. – jlliagre Dec 4 at 21:19
  • @jlliagre Je comprends bien cela et il semble qu'il y ait même beaucoup d'autres contextes dont les apparences sont trompeuses; cependant, ici le ngram n'est utilisé que pour prouver que le mot « import » occurre bien dans le langage, qu'il soit considéré comme un nom ou une abréviation. Le fait qu'il soit porté dans le reverso avec pour acception « importation » montre qu'il s'y trouve selon cette acception, que l'on veuille l'appeler mot normal ou abréviation. Les textes anglais mal classifiés et autres éléments de cette sorte, au même titre que le terme linguistique comptent pour peu. – LPH Dec 4 at 21:53
  • Comptent pour peu ?? Tu es sérieux là ? Google nous dit trouver import dans seize ouvrages entre 1672 et 1968. La moitié (8) sont en fait rédigés en anglais, deux sont mal lus car il est écrit importation, deux sont inclus dans les mots import-export et export-import, deux correspondent à d'autres abréviations, importants et importance, et un n'est pas analysable (pas de texte disponible). Un seul correspond à l'abréviation d'importation. – jlliagre Dec 4 at 22:28
  • La liste en question: google.com/… – jlliagre Dec 4 at 22:28
  • 1
    Fais attention aux liens que tu postes, les liens de résultats de recherche sont éphémères. Un lien vers le TLFi ressemble à ça : cnrtl.fr/definition/intromission – jlliagre Dec 5 at 0:26

Your Answer

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.