2

Dans le film La Famille Bélier, une fille distribue des tracts, mais elle n’en donne pas à la figurante. L’héroïne dit « Qu'elle crève ! »

Qu'est-ce que ça veut dire ?

8

An exclamative sentence where the main clause begins with que expresses a wish or an order.

Que la Force soit avec toi ! (May the Force be with you! — G. Lucas)
Que l'on apporte un os pour ce petit chien ! (Bring a bone for this little dog! — Gosciny)

It's fairly old-fashioned. Nobody would use it to give an order these days, and it isn't used much to express a wish either.

Qu'il(s)/elle(s) crève(nt) !” is a set phrase that is still common in modern French even though the general construction has become uncommon. When it is applied to a person, crever means die (this is informal French only). Thus “Qu'elle crève !” literally means ”I wish she'd die“. It's actually a bit of a hyperbole: it really means “I don't care about her, I don't even care if she dies, I'm not going to expend any effort on her behalf”.

1

To add to Gilles answer, IMHO it's more slang than Modern French. There is also a pejorative and belittling sense to it.

"Crever", when it means to die, means (to me) to die from a disgraceful death, one that no one cares about and one that will not have any meaning.

1

COMPLÉMENT

The question of the nature of the verb "crever" as raised by Brucher is apparently of sufficient interest but I thought certain corrections should be brought to that answer, as well as I deemed worth considering other ideas.

The word is not reckoned with as slang by the TLFi, but I would say that there is a slangy feel to this word. It carries no connotations of belittling, however: there are numerous people using this word in refering to their own death and they nevertheless have a good opinion of themselves; neither self-criticism nor self-deprecation can be at the root of this usage; what you find as a connotation is the feeling of helplessness of the human being facing death, the evocation of a vain and last struggle, more particularly as perceived as an end in throes, in the agony of pains due to disease, without the alleviating effect of medical care and even without the amenities due by family and religion or possibly without the confort of a death bed.

Parce que je n'aurai songé qu'à moi, qu'à moi seul, (...) il faudra que tout un pays périsse! Il faudra qu'une pauvre femme crève à l'hôpital! Qu'une pauvre petite fille crève sur le pavé! Comme des chiens! Ah! Mais c'est abominable! HUGO, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 283.

This perception of death is the opposite of what others prefer to consider apriori as a peaceful death; the word is considered as pejorative in the TLFi; however I think it does not merely stress a negative aspect of a concept, that concept remaining essentially the same, but it adds something to it and as such deserves another definition; it's not just saying "dying is bad"; instead of calling "crever" a perfect synonym of "mourir" it should be defined as "mourir de façon très déplaisante" (to die vilely).

1

En anglais, on dira : « Screw her! ». En français, d’une manière un peu plus brutale, on affirmera d’une manière peu subtile que sa vie ou sa mort importe peu, voire que sa mort est souhaitable (qu’elle crève → may she die), ce qui en gros veut dire qu’on se fout d’elle, de ce qu’elle dit, de ce qu’elle pense ou de ce qu’elle devient, qu’elle ne compte pas, que son opinion ne nous importe pas et n’importera (vraisemblablement) jamais, et qu’on ne doit pas perdre de temps avec elle.

Comme je ne connais pas le contexte du film, je ne saurais dire quelle circonstance entraîne cette déclaration.

S’il s’agit d’une situation de débat ou de prise de position, cela voudra dire que l’opinion qu’elle pourrait prendre n’aura aucune importance, que l’on ne comptera pas sur son soutien pour défendre son point de vue. Cette opinion vis-à-vis de la dame pourrait être justifiée par l’importance négligeable accordée à ses vues personnelles (peut-être parce que sa réputation est mauvaise), ou à la fermeté inébranlable et connue de ses opinions qui ne se raccorde pas aux nôtres.

S’il s’agit plutôt de vendre ou de faire la promotion de quelque chose (un spectacle peut-être, ce qui serait possible avec le peu que j’ai pu voir du film), on pourrait exprimer ainsi l’inutilité d’un effort pour convaincre si la dame est connue pour être avare de son argent, ou pour son dégoût bruyant du genre de produit que l’on tente de mousser.


L’introduction par Que indique peut introduire un souhait, un ordre, une suggestion, ou un constat ressenti comme final ou inévitable.

  • Serment, expression de sa bonne foi : Que je sois damné si je me trompe.
     → May I be damned if I’m wrong.
  • Constat : Qu’il en soit ainsi.
     → So be it.
  • À mi-chemin entre un ordre et le constat d’une situation qui ne changera pas : Qu’elle se contente de ce qu’elle a.
     → This is difficult for me to translate... Maybe something like: She’ll have to content herself with what she got
  • Un ordre : Que l’on aille chercher mon traducteur.
     → (Someone/Whoever is in charge of this task) fetch my translator.
  • Un souhait : Qu’on me laisse tranquille !
     → Please leave me alone!
  • Entre un souhait, une suggestion et un ordre : Qu’elle crève !
    → Litteraly: May she die!
    → Figuratively: Screw her!
  • En anglais, pour rester dans le registre, qui n'est pas si vulgaire, on dira plutôt « To hell with her! » ; « Qu'elle crève! » c'est un peu comme « Qu'elle aille au diable! » (que l'on peut encore dire en français mais qui est moins brutal et qui convient à plus de contextes) : on ne se veut pas vraiment l'agent de l'action évoquée et on invoque seulement notre espoir qu'elle ait lieu. – LPH Jan 2 at 12:35
  • Hello there ! Glad you're alive and kicking! – LPH Jan 4 at 9:08

Your Answer

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.