4

Despite having no account on such a network, I've become aware of a hashtag containing a vulgar slang term: "impeachthemf" (impeach the motherfucker). I'm reading an article in French where this has been translated into destituons le FDP (fils de pute i.e. son of a bitch). Yet Larousse online has enculé for motherfucker. I don't know if it means anything but I remember a quote from a movie which contains highly idiomatic French (from France) cursing and it has enculé (de ta mère; imho of your mother) and not fils de pute in it (Nom de dieu de putain de bordel de merde de saloperie de connard d’enculé de ta mère).

  • Do fils de pute and enculé have the same meaning here; is either enculé or fils de pute a minced form for the other; do you see any reason for choosing fils the pute instead of enculé here?
  • Incidentally is enculé generally construed as enculé de ta mère?

Même en n'ayant aucun compte sur un tel réseau... j'ai pris connaissance d'un mot-clic qui contient un terme vulgaire argotique « impeachthemf » (impeach the motherfucker). Je lis un article en français où l'on a traduit ceci par « destituons le FDP » (fils de pute). Mais Larousse en ligne donne plutôt enculé pour motherfucker. Je ne sais pas si c'est significatif mais je me souviens d'une citation de film contenant une ribambelle de jurons particulièrement typiques en français (de France) et où l'on a enculé (de ta mère) mais pas fils de pute (Nom de dieu de putain de bordel de merde de saloperie de connard d’enculé de ta mère).

  • Est-ce que fils de pute et enculé ont le même sens ici ; l'un de ces termes constitue-t-il une atténuation, un euphémisme de l'autre ; pourquoi aurait-on choisi le premier plutôt que le second ici ?
  • Accessoirement, comprend-on généralement enculé comme signifiant enculé de ta mère ?
  • 1
    J'ajouterais que je suis pas super d'accord avec leur traduction, "le fdp n'est pas du tout idiomatique en français. Destituons ce fdp est bien plus proche de ce qu'on dirait en France. Après, c'est peut-être plus courant au Québec. – Teleporting Goat Jan 7 at 13:51
  • Concernant fdp, je trouve que fils de pute est bien plus fort en français que motherfucker en anglais. J'aurais plutôt choisi "enfoiré", qui lui-même est moins fort qu' "enculé". Il y avait eu un autre évènement ou Trump avait utilisé that son of a bitch et à mon sens, traduire par "ce fils de pute" est bien trop fort, même si je ne trouve pas d'alternative plus proches. – Teleporting Goat Jan 7 at 13:55
  • C'est difficile de traduire les insultes parce que ce n'est pas parce qu'elle partagent le sens qu'elles ont la même "force" ou la même vulgarité. Les traductions des journalistes ne sont pas forcément les plus précises. – Teleporting Goat Jan 7 at 13:58
  • Que voulez-vous dire pas "EDC" ? – Teleporting Goat Jan 8 at 7:39
7

Est-ce que fils de pute et enculé ont le même sens ici ?

Leur sens littéral importe peu. Ce sont toutes deux des insultes crues et violentes.

L'un de ces termes constitue-t-il une atténuation, un euphémisme de l'autre ;

Non.

Pourquoi aurait-on choisi le premier plutôt que le second ici ?

Parce que, comme motherfucker avec mf et contrairement au second, le premier dispose d'une abréviation connue très facilement identifiable fdp. Cette abréviation atténue aussi la grossièreté de l'expression. Une autre abréviation connue et dans le même esprit que mf est ntm1. Elle est cependant probablement trop associée au groupe de rap de même nom.

Accessoirement, comprend-on généralement enculé comme signifiant enculé de ta mère ?

Pas spécialement. De ta mère sert ici à intensifier l'insulte, comme aurait pu le faire aussi de ta race ou de tes morts. Ces suffixes « poétiques » certainement créés sous l'influence de l'arabe, en particulier nardinamouk (maudite soit la religion de ta mère) sont arrivées en français d'abord via les Français d'Afrique du nord (Pieds-noirs), puis par les populations immigrées provenant du Maghreb. NTM vient d'ailleurs aussi probablement de l'arabe : nicoumouk.

1 Abréviation de nique ta mère

  • 1
    Merci ! Je n'aurais jamais imaginé cette contribution pour les suffixes poétiques, je vais me coucher moins niaiseux à soir ! – user3177 Jan 5 at 18:12
  • 2
    Je suis d'accord que le sens littéral n'a aucune importance. L'acceptabilité dans un contexte politique par contre a son importance, et je trouve que l'acceptabilité de « fils de pute » ou « enculé » ne correspond pas à celle de « motherfucker » comme il est employé aux US. Si j'avais à choisir une insulte employée dans des contextes similaires je dirais plutôt « connard ». – Stéphane Gimenez Jan 7 at 1:08
  • 2
    @StéphaneGimenez La morphologie de l'abréviation semble avoir été déterminante dans le choix. Je trouve aussi qu'on (Larousse en ligne par exemple) analyse trop la sémantique des composants du mot. Ce n'est pas le sujet mais il n'y a probablement aucune différence de sens entre fucker et motherfucker. Il aurait fallu que je développe ça du côté de ELU/ELL mais c'est presque impossible de poser des questions comme celle-là là-bas, mon expérience c'est qu'on tolère plutôt mal qu'un apprenant s'intéresse à ça. Merci ! – user3177 Jan 7 at 1:46
  • 1
    Je ne sais pas si c'est clairement ce que tu as dit, mais à mon sens fdp est clairement une atténuation de fils de pute. – Teleporting Goat Jan 7 at 13:59
  • 1
    Petite remarque : « éponyme » (« qui donne son nom à quelque chose ») est mal employé ici. Le groupe de rap n'a donné son nom à rien, l’abréviation existait avant. – Blackhole Jan 8 at 22:05
1
  1. Oui, les deux sont également méchants, sans fondation réelle quant à la condition de la personne insultée.

  2. Non, cela doit être très rare en comparaison avec « putain de ta mère » qui est un terme standard, mais typique seulement de la population arabe ou de souche partiellement arabe.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy