1

La glace de l'Antarctique fond plus vite que jamais. (titre d'un article dans La Presse)

J'ai lu plusieurs contributions (1, 2, 3) ; je ne suis pas désaltéré.


Peut-on préciser exactement de quel emploi de l'adverbe jamais (TLFi, BDL) il s'agit et indiquer ce qu'on aurait omis au juste et quelle est la nature de cette phrase ; peut-on dire qu'il s'agit simplement de l'ellipse de l'adverbe auparavant et dans ce cas y a-t-il une ellipse dans une ellipse, ou doit-on avoir recours à une particule de négation pour analyser et le cas échéant quelle en est sa valeur ?

2

Il s'agit simplement du premier sens décrit dans le TLFi.

I. − [Jamais n'est pas en corrélation avec une particule négative] À un moment quelconque, à quelque moment que ce soit.
...
D. − [Dans une prop. compar.]
1. [La compar. est une prop. attributive] Cette situation est plus claire que jamais elle ne fut (Nizan, Chiens garde, 1932, p. 78).
Rem. Dans cette constr. ne n'a qu'une valeur explétive.
− *P. ell. Cela est moins vrai que jamais. Elle m'est plus chère que jamais (Ac.1835-1935). M. Messimy estima qu'il était plus nécessaire que jamais de n'avoir aucun incident de frontière (Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 230). L'enseignement des écoles est plus que jamais dérisoire : on forme des compositeurs comme on forme des ingénieurs (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p. 136).

On peut considérer qu'il y a ellipse, la phrase complète pouvant être :

La glace de l'Antarctique fond plus vite que jamais elle n'a fondu.

ou

La glace de l'Antarctique fond plus vite que jamais elle ne l'a fait.

La tournure est similaire à l'anglais more than ever. Cette dernière est très souvent suivie de before :

More than ever before.

mais il me semble que c'est sous l'influence de l'anglais que l'on rencontre parfois :

Plus que jamais auparavant.

1

Dans le 2e lien que vous citez, on y retrouve cet emploi du mot « jamais ».

BDL

Dans son sens positif, jamais veut dire « un jour quelconque, une fois, un moment passé ou futur ». On l'emploie souvent dans ce sens pour introduire une condition, dans une comparaison ou dans une phrase interrogative.

Exemples :

  • J’irai en camping durant mes vacances si jamais la température s'y prête.
  • Depuis que mon frère a son nouvel emploi, il est plus riche que jamais.
  • La musique brésilienne est la plus joyeuse que j’aie jamais entendue.
  • L’as-tu jamais surpris à manger en cachette?

La glace de l'Antarctique fond plus vite que jamais.

On peut également ajouter « auparavant » à la fin de la phrase :

La glace de l'Antarctique fond plus vite que jamais auparavant.

ou ajouter une négation :

La glace de l'Antarctique n'a jamais fondu aussi vite.

Your Answer

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.