2

Pourriez-vous me dire laquelle de ces phrases est correcte :

J’avais beau essayer de me concentrer, mais je n’ai pas réussi.

ou

J’avais eu beau essayer de me concentrer, mais je n’ai pas réussi.

Je parle d'un jour où j'ai passé un examen.

  • @ba Non, "avoir beau" doit être suivi de l'infinitif. – lmc Jan 23 at 5:31
3

La première est correcte avec le passé composé; cependant l'utilisation de « mais » est redondante ;

J’ai eu beau essayer de me concentrer, je n’ai pas réussi.

On examine la définition de la locution « avoir beau » d'abord ;

B. [L'idée dominante est celle de chose accomplie dans un but1 (exprimée par avoir beau) et de déception parce que le but n'est pas atteint (exprimée par la proposition subséquente)] Avoir beau + inf. (avec valeur concessive).

  • L'oncle Édouard a eu beau faire, beau s'évertuer, s'époumoner... ils démordaient pas de leur avis.
  • J'ai eu beau donner de la voix, personne, hélas, n'est venu me détacher.
  • J'ai eu beau chercher, je n'ai pas trouvé de solution :
  • J'avais eu beau chercher du haut de la crête les feux de la gare du plantier, pas moyen, la nuit me poussait dans le dos...
  • « Je suis sûr que Simon m'a menti. Il a eu beau jurer, il ne vaut pas mieux que les autres. (...) »
  • Vous avez eu beau vous entourer de précautions, nous voilà classés comme anticommunistes; ...

Aucun des exemples du TLFi ci-dessus ne contient la conjonction de coordination « mais » ; on comprend cela à partir de la définition : cette locution s'emploie selon un schéma ; la locution exprime l'idée d'une action qui est effectué dans le but de provoquer un résultat mais lequel est résultat qui ne sera pas obtenu ; l'opposition qu'exprime cette conjonction est contenue dans la locution.

« Mais » est utilisé pour refuser ce qui est dit dans la proposition qui précède, pour le rectifier, cependant dans ce cas, où on utilise « avoir beau », il n'y a rien à refuser, rien à rectifier. Cela est la raison pour laquelle un « mais » dans ce contexte donne une impression de logique scabreuse.

1J'ai dû modifier légèrement la définition du dictionnaire ; elle avait un défaut (avoir beau) : B. [L'idée dominante est celle de chose espérée (exprimée par avoir beau) et de déception (exprimée par la proposition subséquente)] ; « avoir beau » n'exprime pas quelque chose de défini, encore moins la chose espérée, mais l'action accomplie dans le but de la chose espérée et l'idée que le but ne sera pas atteint ; la chose espérée est exprimée par la seconde proposition.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.