0

Je ne comprends pas l'étymologie de « fermer »:

[1.] Du latin firmareaffermir, solidifier », d’où « fortifier »), le glissement de sens vers celui de « clore » a pu se faire dès le bas latin d’autant que son dérivé, confirmare, est en relation sémantique avec sera, vectis portarum (« les barres, les verrous des portes »). En latin médiéval, on note : archa firmata (« coffre fermé »). Fermer et clore ont coexisté jusqu’à ce que ce dernier entre, par certaines de ses formes, en collision homonymique avec clouer et se réduise progressivement à certains emplois techniques.

Ce, d’autant que le français connait un phénomène généralisé (→ voir solutionner) et ancien (→ voir feinter) de remplacement des verbes des second et troisième groupes par des équivalents ou des dérivés du premier groupe.

Comment clore et fermer ont-ils commencé à coexister ? Qu'est-ce qui déclenché cette coexistence de clore et fermer ?

  • Il me semble que "fermer" n'est rien d'autre que "clore avec du fer". Du coup, ça ne m'étonne pas plus que ça d'apprendre que les deux ont coexisté – SteffX Feb 2 at 13:50
  • sans parler de l'italier dans lequel fermare signifie "arreter" – OznOg Jun 12 at 19:38
  • Tu donnes la réponse dans ta question, à savoir que les deux coexistaient déjà en latin dans des sens spécifiques différents puis ont évolué, fermer prenant petit à petit à lui le sens de clore, principalement pour éviter la confusion avec certaines formes de clouer. – Laure Aug 14 at 9:20

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Browse other questions tagged or ask your own question.