-1

Dans un article on parle de « découvrabilité » (discoverability) en ces termes :

Le nerf de la guerre, rappelle Geneviève Côté, chef des affaires du Québec à la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN), c'est la «découvrabilité», cette capacité, ou volonté, à faire découvrir de nouveaux contenus aux utilisateurs.

[ « Écoute en continu: où est la chanson francophone? », La Presse, 11 février 2019 ]

Au GDT on définit ainsi le terme :

Potentiel pour un contenu, un produit ou un service de capter l'attention d'un internaute de manière à lui faire découvrir des contenus autres.

[ Grand dictionnaire terminologique de l'OQLF, découvrabilité ]


Au Termium on ne donne aucune indication en langue française sur le sens du terme mais on reproduit en langue anglaise l'entrée au dictionnaire Cambridge « the quality of being easy to find on a website, using a search engine, etc. » [la qualité d'être facile à trouver...], ce qui est conforme à ce qu'on trouve sur Wikipédia : « Discoverability is the degree to which of something, especially a piece of content or information, can be found in a search of a file, database, or other information system. » [le degré (de facilité ?) avec lequel on peut trouver...].


  • De quoi parle-t-on au juste au GDT dans cette définition et dans l’article : d'une propriété du Web sémantique, de la propension d'une interface à suggérer des contenus associés ?
  • Y a-t-il un véritable lien entre ce dont on parle et la découvrabilité telle que définie en langue anglaise et s'agit-il de la bonne définition/explication ?

Your Answer

By clicking "Post Your Answer", you acknowledge that you have read our updated terms of service, privacy policy and cookie policy, and that your continued use of the website is subject to these policies.

Browse other questions tagged or ask your own question.