6

J'essaye de comprendre la différence entre un lampadaire et une lampe. Mes amis français m'ont dit qu'un lampadaire est seulement une lampe extérieure dans la rue. Mais quand je cherche "lampadaire" sur Google, je vois aussi des lampes intérieures. Mes amis ne peuvent pas m'expliquer pourquoi. Pouvez-vous m'aider?

Google Image Search

4

Définition d'une lampe

Étymologie: Du latin lampas (« torche »).
Ustensile fixe ou mobile qui sert à l’éclairage,
(Par analogie) Appareil fixe ou mobile au gaz ou muni d’une ou de plusieurs ampoules électriques.

Photo d'une « torche » :
enter image description here

Définition d'un lampadaire

Étymologie: Du latin lampadarius (« porte-flambeau »).
Dispositif permettant l’éclairage des rues la nuit dans une voirie.

Photo d'un « porte-flambeau » :
enter image description here

Si un éclairage est donc par exemple à l'intérieur d'une maison, nous l'appelleront une lampe, en revanche les poteaux servant à éclairer les rues ou voiries seront automatiquement appelées des lampadaires.

L'Étymologie jouant un rôle fort dans la différenciation de ces deux termes dont l'origine est différente malgré une ressemblance au premier regard.

  • Lampadaire : Dispositif d'éclairage d'appartement ou de la voie publique, à une ou plusieurs lampes, aujourd'hui électriques, montées sur un support élevé (Larousse en ligne). – Dimitris Mar 13 at 22:58
  • Nous utilisons en français lampadaire pour les dispositifs d'éclairage de maisons : leroymerlin.fr/v3/p/produits/decoration-eclairage/… – Dimitris Mar 13 at 23:07
  • 2
    Je pense qu'il serait plus juste de définir ces lampes ayant une "forme lampadaire" N'oublions pas que les grandes entreprises ont pour but de vendre et faire du profit, non de respecter la langue française. – Ced Mar 13 at 23:12
  • 1
    : J'ai donné bien des exemples par des dictionnaires respectueux de la langue française ; e.g. TLFi : B. − Luminaire d'appartement, posé sur le sol et comportant un support vertical de grande dimension et une lampe garnie d'un abat-jour. Il n'était pas quatre heures, mais les stores de macramé et de broderie anglaise l'assombrissait et déjà il avait fallu allumer un lampadaire (Mauriac, Pharis.,1941, p. 271).Au fond [du living-room], à gauche, un canapé, un lampadaire, des appliques (Camus, Requiem,1956, 1repart., 2etabl., p. 827). – Dimitris Mar 13 at 23:14
  • 1
    Un lampadarius accompagnait les personnalités où qu'elles aillent, à l'extérieur comme à l’intérieur. Il n'y a aucune raison de justifier par l'étymologie une restriction de sens qui n'existe pas. Ce qui est toujours à l'extérieur, c'est un réverbère (justement décrit comme lampadaire extérieur par Wikipedia). Lampadaire peut parfaitement s'utiliser pour un éclairage intérieur, c'est sa forme qui compte, pas le lieu où il est installé. – jlliagre Mar 14 at 13:37
4

ILLUSTRATION

enter image description here

Des lampes : lampes de chevet, lampes de bureau

enter image description here

Une lampe de sol : ce n'est ni plus ni moins qu'un mini-lampadaire, ou plutôt un lampadaire au pied très très court.

![enter image description here

Un lampadaire de chez Luminaire France : se pose sur le sol des pièces d'habitation, salons, chambres, bureaux ; de la hauteur d'un homme à peu près


Les lampes et les lampadaires font partie des luminaires d'une maison ; on trouve aussi dans une maison, comme autres luminaires, les plafonniers et les lustres ; ces dernies sont accrochés aux plafonds des pièces.


enter image description here

Un lampadaire pour l'extérieur (de style moderne) : tailles très variable, parfois pas plus haut que la hauteur d'un homme

enter image description here

Des lampadaires de type courant pour éclairer la voie publique

  • Je trouve que ça c'est la bonne réponse. Complète, précise et illustrée. Par contre la mienne n'aborde la lampe et l'autre ne parle pas de lampadaires d'appartement. Est-ce que vous pouvez expliquer pourquoi des locuteurs natifs du français (comme l'indique l'OP) ne connaissent pas l'existence de lampadaires "domestiques" ? – Dimitris Mar 14 at 12:37
  • @Dimitris C'est une bonne illustration, bien que ça pourrait être mieux (je pourrais y ajouter « votre » lampe de sol), mais elle maigre en texte en comparaison. Pourquoi des français ne seraient pas conscient de l'existence du lampadaire d'intérieur est assez surprenant comme si l'on n'en a pas utilisé de toute sa vie, ce qui est possible, on doit en avoir vus chez les autres et en reproductions de toutes sortes (livres, télévision, cinéma). Mais la vie est ainsi faite que parfois des choses évidentes nous échappent. – LPH Mar 14 at 12:57
  • Bien que ça pourrait être. Pourquoi pas bien que ça puisse être:-)! Je rigole ! Merci pour le retour. Surprenant "indeed". – Dimitris Mar 14 at 15:26
4

Ils ne peuvent l'expliquer parce qu'ils se trompent tout simplement quand ils disent « seulement ». L'analyse de la longueur du pied/mât pour déterminer ce que constituerait techniquement une lampe ou un lampadaire relève de la bagatelle à mon avis, quoiqu'on peut être davantage habitué à utiliser un terme dans un contexte ou un autre (c'est mon cas pour lampadaire à l'extérieur : plus précisément un réverbère comme on l'a dit ailleurs). À l'origine au 18e le lampadaire désigne le « support vertical destiné à soutenir une (ou plusieurs) lampes » (TLFi) ; dès le 19e « il se dit aussi d'un luminaire monté sur un haut support ou d'un type de lampe destiné à l'éclairage public, monté sur un tel support » pour éventuellement s'appliquer à une « lampe électrique d'intérieur, à pied » (DHLF). On peut affirmer sans se tromper qu'une lampe de poche n'est pas un lampadaire...

3

Lampadaire

https://translate.google.fr/?hl=fr#view=home&op=translate&sl=fr&tl=en&text=lampadaire

Un lampadaire (et non une lampe de plancher) éclairerait ce coin de la pièce.

Appareil d'éclairage électrique monté sur un haut support.

Lampadaire de rue (réverbère), d'appartement.

http://www.cnrtl.fr/definition/lampadaire

B. − Luminaire d'appartement, posé sur le sol et comportant un support vertical de grande dimension et une lampe garnie d'un abat-jour. Il n'était pas quatre heures, mais les stores de macramé et de broderie anglaise l'assombrissait et déjà il avait fallu allumer un lampadaire (Mauriac, Pharis.,1941, p. 271).Au fond [du living-room], à gauche, un canapé, un lampadaire, des appliques (Camus, Requiem,1956, 1repart., 2etabl., p. 827).

Larousse en ligne

Lampadaire : Dispositif d'éclairage d'appartement ou de la voie publique, à une ou plusieurs lampes, aujourd'hui électriques, montées sur un support élevé.

Le terme même lampadaire s'utilise par des revendeurs très connus en France 1 2 pour les dispositifs d'éclairage de maisons. Je connais bien cet emploi bien que je ne sois pas locuteur natif du français. Je ne peux pas expliquer pourquoi vos amis ne le connaissent pas.

  • @Ced Je ne comprends pas votre édit. C'est l'écriture épicène : egalite-diversite.univ-lyon1.fr/files/2013/02/… – Dimitris Mar 13 at 22:51
  • Il est bien écrit dans le premier paragraphe de votre document Ne pas essayer de féminiser un texte écrit au masculin, ça devient vite un véritable casse-tête et ça n'a guère de chance d'être élégant. L'écriture inclusive n'a selon moi pas sa place ici. – Ced Mar 13 at 23:08
  • @Dimitris Votre phrase d'introduction ne va pas, on comprend l'idée, mais c'est mal dit ; de la part de qqn : [Pour indiquer la pers. qui est à l'origine d'une décision, de qui émane un ordre]. Donc, ce n'est pas ça ; ce que vous essayez de dire c'est que vous ne jugez pas que votre réponse ait toutes les chances d'être aussi fiable, aussi informative que … – LPH Mar 14 at 1:11
  • @LPH Je viens de modifier la réponse. Merci. – Dimitris Mar 14 at 12:33

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.