3

Référence : https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-93819.php

II/ Au subjonctif : le subjonctif est utilisé pour un fait envisagé mais non encore réel ni effectif.

1- Après les verbes de volonté: vouloir- exiger - désirer - souhaiter ...

Elle veut qu'on lui rende sa nouvelle poupée.

Attention : le verbe espérer, bien qu'il soit un verbe de volonté, exige l'indicatif

Sa mère espère qu'il dort profondément.

Pourquoi le verbe espérer ne fait pas partie d'autres verbes ? Y a-t-il une explication logique ?

Quand pourrait-on dire (si l'on peut le faire)

Sa mère espère qu'il dorme profondément.

?

  • @StéphaneGimenez Merci ; je viens de rajouter la source de cet extrait. C'est pas moi qui l'ai écrit:-)! Du coup, pourquoi préfères-tu donner ça comme commentaire au lieu de réponse ? – Dimitris Mar 19 at 12:09
  • 1
    Oui, je me suis rendu compte que j'avais commencé à répondre, en plus de la remarque sur la règle donnée. J'étais en train de transformer ça en réponse. – Stéphane Gimenez Mar 19 at 12:12
2

« Sa mère espère tous les jours qu'il dorme profondément » est tout à fait possible. Dire que espérer « exige l'indicatif » n'est pas correct, même si c'est l'indicatif que l'on emploie dans la majorité des cas. Lorsqu'on emploie espérer pour le moment présent, il s'agit d'un questionnement, et le mode subjonctif n'est pas approprié. Il est question de la véracité du fait, on ne fait pas que le mentionner.

J'écris ça pour tenter de montrer qu'espérer sur l'instant et espérer dans un contexte, sont deux emplois que l'on peut distinguer. Mais le choix du mode étant principalement une question d'usage, chercher une explication « logique » n'est pas vraiment possible.

  • Merci pour cette réponse. Est-ce que tu as une idée pourquoi les livres (du moins ceux que je possède) de grammaire du français (pas les bibles comme le Bon Usage:-)!) n'en parlent pas ? Et si j'exagère en disant que les livres n'en parlent par, pourquoi cet article affirme Attention : le verbe espérer, bien qu'il soit un verbe de volonté, exige l'indicatif ? Si c'était une question fermée (QCM), par exemple : Sa mère espère qu'il ...profondément et un étudiant choisissait le subjonctif serait-il pénalisé ? Qu'en penses-tu ? – Dimitris Mar 19 at 12:23
  • Sans le « tous les jours », ou une indication temporelle similaire qui montre que c'est une aspiration, l'indicatif est le seul possible. Je cherche des emplois dans la littérature avec le subjonctif, et j'en trouve principalement lorsque espérer est à l'imparfait, mais tout de même, très peu. – Stéphane Gimenez Mar 19 at 12:38
  • C'est bon ; merci encore ! – Dimitris Mar 19 at 12:41

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.