4

J'étais assis sur un banc depuis une bonne heure.

Je roulais depuis une bonne heure.

Je suis dehors depuis une bonne heure.

In the three sentences above, you don't see anything odd, as the word "depuis" is rightly coupled with an idea that some activity is/was going on for a period of time. In the following sentence, on the other hand, I cannot explain the grammatical rationale for using "depuis" with the verb "arriver" that denotes a one-time action.

Il aurait déjà dû arriver depuis une bonne heure.

I've never stopped to think twice about the oddity of this phrasing until now, but I notice that unlike the first three examples, this one is like "must/would have arrived a good hour ago" rather than "must/would have arrived for a good hour".

  • "since" and "for" can often be translated to "depuis". Thats also a source of confusion for french when we try to speak english :) – thomas.g Apr 3 at 21:57
  • 1
    @Montée de lait Pourquoi avoir retiré cette réponse intéressante, c'est elle qui recueille le plus de votes ? – personne Apr 3 at 22:18
  • 1
    @Survenant9r7 Elle a recueilli l'ensemble de ses votes pour la première version (qui faisait en tout et pour tout 3 lignes). Je l'ai modifiée après les questions/propositions de l'OP et de Stéphane G. Aucun vote supplémentaire depuis, mais encore des interventions de l'OP. Je ne suis pas certain de bien cerner les tenants et aboutissants de la question, et ne sens plus que ma réponse apporte grand chose. J'aurais le choix entre la réduire à ses 3 premières lignes (ce qui me semble désormais insatisfaisant) ou la laisser telle quelle (réponse brouillon, peut-être même inexacte). – Montée de lait Apr 4 at 13:27
  • 1
    Si je parviens à cerner le processus à l'œuvre dans cette utilisation d'une arrivée qui semble possèder une durée inattendue (peut-être sa non-réalisation est-elle ce qui permet cet artifice linguistique, comme vous l'expliquez d'ailleurs dans votre réponse), je verrai à corriger ma réponse et à la remettre en ligne. Mais tout ça devra se faire dans la concision: je me suis par trop étendu... – Montée de lait Apr 4 at 13:32
1

Il aurait déjà dû arriver depuis une bonne heure.
« Could it be that this "depuis/for" is actually associated with "aurait dû", not "arriver"? »

Je n'y vois rien d'étonnant. L'explication est intéressante mais à mon avis il aurait dû sans infinitif c'est une tête de phrase sans valeur et même quand c'est énoncé comme tel ça sous-entend un autre verbe ([le] faire, agir, par exemple).

À mon avis l'explication tient simplement du fait que la personne devait être là il y a une heure, donc elle est théoriquement absente depuis une heure ou au final ça fait une heure depuis le moment où elle aurait dû arriver ; ça signifie donc qu'on attend depuis une heure : est-ce différent de constater pendant une heure que quelqu'un n'est pas présent depuis une heure alors qu'il devait l'être ? La sémantique du verbe arriver implique de parvenir à destination ; ici on n'y est pas encore parvenu alors qu'on aurait du y être depuis un moment précis qui perdure vu le retard. Je crois que c'est un peu ce qu'on explique ailleurs en langue anglaise...

La solution se trouve davantage à mon avis dans la transformation de la phrase ou l'analyse de procès du verbe que dans une adéquation grammaticale et rigide des morceaux qui la composent... quoique oui en surface il y a une différence entre cette phrase et les trois premiers exemples, si ce n'est parce que le sujet grammatical n'est pas le même (je, il) : mais au final même dans la dernière phrase on peut dire que le sujet logique c'est je, la personne qui attend (j'attends depuis une heure qu'il arrive).

-3

Il existe de nombreux cas d'utilisation de cette forme dans la littérature et elle est courante dans la langue parlée mais personnellement, je ne la considère pas logique, c'est à dire que je ne devrais normalement l'employer en aucun cas ; « une heure » indique seulement deux choses, un point dans le temps comme une heure de l'après-midi ou du matin et secondement une durée d'une heure. Il ne fait aucun doute que dans tous ces usages, en particulier les quatre dans la question, il ne s'agit que de la durée de temps.

L'usage est amplement décrit dans le TLFi à la Section I. B. 2. b) ;

[Pour exprimer une durée inachevée au moment de la parole ou au temps de la narration] Synon. il y a... (que), voilà... (que), cela fait... (que) (la question corresp. est depuis combien de temps?).

Depuis + indication chronol. de durée, du laps de temps écoulé.

  • Depuis dix minutes. Vous me donnez les premières consolations que j'aie reçues depuis six mois.
  • Elle était (...) au service de la famille depuis une trentaine d'années.

  • ça fait quinze jours qu'on se bat et on a l'habitude. Depuis quinze jours? répéta Pinette incrédule.

  • Depuis quelques jours, depuis quelque temps, depuis un certain temps. L'humeur de la comtesse est changée depuis quelque temps.
  • Nous nous trouvâmes dans un espace découvert (...). La culture était négligée depuis de longues années. Depuis + indication ou suggestion d'une longue durée. Depuis une éternité, depuis un temps fou, depuis un temps infini; depuis des siècles, des semaines; depuis des jours et des jours; depuis beau temps, depuis belle lurette.
  • Tu dois pourtant savoir ce que signifie la paix pour des hommes qui depuis des mois se battent

le sens général ne prend cependant pas en compte cet usage, ce qui montre que ce n'est qu'une anomalie (à éviter) un sens qui va à contre courant ; ce contre-sens produit une impression désagréable.

(TLFi) À partir du moment indiqué ou suggéré par le contexte, depuis ce temps-là; ensuite, par la suite.

On ne peut pas considérer « une heure » et d'autres notions de temps-durée comme « dix ans », « trois mois » et ainsi de suite, comme des expressions d'un point dans le temps pour servir de référence de départ.

Ci-dessous des possibilités correctes de remplacement pour deux des phrases trouvées dans la question

  • Il y avait une bonne heure que j'étais assis sur un banc.
    Ça faisait une bonne heure que j'étais assis sur un banc.

  • Il aurait déjà dû arriver il y a une bonne heure.
    Ça faisait déjà une bonne heure qu'il aurait dû arriver.

  • Section I. B. 2. b) – Stéphane Gimenez Apr 2 at 16:25
  • @StéphaneGimenez C'est exact, l'usage est amplement décrit dans cette partie là de l'entrée ; ça m'a échappé. – LPH Apr 2 at 16:34
  • @Survenant9r7 Non, je « désadapte » l'usage, je n'en veux pas. – LPH Apr 2 at 19:11
  • 1
    @Survenant9r7 Bon point de vue… C'est pour cela que j'ai rajouté la section du TLFi qui a été pointée par user Stéphane Gimenez* (voir les corrections). – LPH Apr 2 at 20:03

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.