5

Quelle abréviation faut-il utiliser pour États-Unis d'Amérique ? Dans un exposé j'avais écrit :

Maîtrise en langue anglaise, Université du Michigan (ÉUA)

Une collègue, locutrice native du français, me dit d'enlever ÉUA et met USA. A-t-elle raison ? Pourquoi ?

8

En français informel en France, on dit assez souvent « US », en prononçant les deux lettres séparément ([y.ɛs]). On dit aussi USA (aussi avec les lettres prononcées séparément). On n'utilise jamais l'abréviation française à l'oral. À l'écrit, on écrit souvent USA ou un peu moins souvent US dans des contextes informels.

Une petite minorité de Français pédants prétendent encore aujourd'hui comprendre « l'Union Sud-Africaine » quand on fait référence à un pays qui s'appelle « USA », même si ce n'est plus le nom officiel du pays depuis 1961 (et ça n'a jamais été un nom courant).

Dans un contexte formel, en principe, on écrit et on dit « États-Unis » (sans préciser d'Amérique sauf si on veut donner le nom formel complet¹). Le nom est suffisamment court pour qu'il ne soit pas utile de l'abréger. L'abréviation « ÉUA » existe (voire EUA chez les gens qui ne savent pas taper les accents), mais elle est très marginale. L'abréviation « USA » est de plus en plus utilisée dans des contextes formels (exemple : un titre d'article du Monde, mais on notera que c'est uniquement dans le titre de l'article, ou le nom de la société a également été abrégé, et le corps de l'article utilise « États-Unis »).

Dans le contexte d'un exposé ou d'un CV, le bon choix est donc « États-Unis », pas tant parce que l'abréviation USA serait un anglicisme que parce qu'il n'y a aucune raison d'utiliser une abréviation.

Maîtrise en langue anglaise, université du Michigan (États-Unis)

C'est l'université du Michigan, pas de Michigan, parce que le Michigan est une région, pas une ville. Les noms de régions prennent un article. (En règle générale, on met un article pour ce qui est un trait ou une surface sur une carte, comme les pays, régions, grandes îles, archipels, cours d'eau et chaînes de montagnes, et pas d'article pour ce qui est un point, comme les villes et les petites îles. Mais il y a des exceptions : les sommets de montagnes prennent un article, et les îles lointaines ne prennent pas d'article.) Et on ne met pas de majuscule au nom commun dans des expressions comme « université de … ».

¹ Je n'ai jamais rencontré de pédant francophone qui prétende que cela puisse désigner les États-Unis mexicains.

4

Voici un Ngram qui montre que l'abréviation USA est utilisée aujourd'hui avec une majorité écrasante par rapport aux autre formes abrégées.

enter image description here

La version sans A final (US) était plus fréquente après la libération mais a été rattrapée et dépassée autour de 1970 :

Les abréviations basées sur le nom français sont extrêmement peu utilisées, même si EUA commence à être détecté à la fin des années affichées.

Aucune abréviation contenant la majuscule accentuée É n'est trouvée par Google Ngram en dehors d'É.-U. qui a eu une période de popularité entre 1950 et 1960 et dont l'usage s’accroît de nouveau durant les années récentes.

Comme Gilles, je recommanderais d'utiliser États-Unis dans un CV, comme on mettrait Royaume-Uni, Allemagne ou Grèce et pas U.K., All./D ou Gr./EL.

enter image description here

  • 3
    J'ai bien peur que la majorité des textes répertoriés par ngrams n'aient pas été digitalisés en considérant la posibilité de majuscules accentuées. – Stéphane Gimenez Apr 2 at 23:55
  • 1
    Aussi pourquoi inclure « aux » dans la recherche ? Il me semble que « aux » a plus de chances d'apparaitre dans un texte où l'abréviation n'est pas attendue. – Stéphane Gimenez Apr 3 at 0:32
  • 1
    @StéphaneGimenez En mettant US et USA isolés, j'avais beaucoup trop de faux positifs, en y préfixant aux ou les, il n'y en a presque plus. – jlliagre Apr 3 at 0:39
  • 1
    @Survenant9r7 Oui, on utilise de toute façon beaucoup plus souvent États-Unis qu'USA à l'écrit comme à l'oral. Quant à la prononciation, USA s'est francisé. Le prononcer /ju: ɛs ˈeɪ/ serait tout de suite remarqué ici, comme le serait /si ai e/ plutôt que /se i a/ (CIA). C'est l'inverse avec /ɛf be i/ qui ne serait pas compris immédiatement, tout le monde disant /ɛf bi ai/ (FBI). Côté Québec, Il y a un contre-exemple avec la prononciation de Boston qui nous surprend toujours. Los Angeles est aussi il me semble prononcé différemment. – jlliagre Apr 3 at 3:09
  • 1
    @Montéedelait Il y a des variantes ici aussi, présence (courante) ou non d'un [d] avant le [ʒ] et prononciation ouverte ou fermée du premier e : \ʒə\ ou \ʒɛ\ mais la fin est toujours \lɛs\. – jlliagre Apr 3 at 15:12
3

Si j'avais à utiliser l'abréviation j'écrirais É.-U. parce que la forme courte est d'usage courant (États-Unis) et parce ce que c'est cette abréviation qui est employée chez moi pour le nom du pays (BDL1, Termium, Clefs du français pratique, ex. au Guide du rédacteur, page « USA » (homonymie) sur Wikipédia). En contexte j'écrirais tout simplement États-Unis car je ne vois pas vraiment le besoin d'utiliser l'abréviation, comme on l'a dit ailleurs.


1 C'est le document de la BDL classé sous Noms géographiques et gentilés > Noms de pays et gentilés > Abréviations des noms de pays commençant par D-E-F-G. La BDL comporte aussi une entrée classée sous Les sigles, abréviations et symboles > Les abréviations > Listes d'abréviations > Abréviations des mots qui commencent par E contenant « une liste de mots dont les abréviations sont d'un usage courant » et cette liste réfère à « É.-U. ou USA » pour le mot « États-Unis ».

2

J'aurais écrit USA tout simplement. Le nom étant d'origine anglaise je ne vois pas de problème à l'appeler comme tel.

De plus qu'EUA est peu commun et trop proche (à mon goût) d'EAU (Émirats arabes unis), pouvant donc facilement prêter à confusion.

  • J'avoue que j'ai moi aussi pensé à Émirats arabes unis, à USA, et même à Union Européenne… malgré l'accent et l'ordre des lettres inversés. Si ça avait été écrit É.-U., là par contre j'aurais reconnu car il me semble qu'on le rencontre de plus en plus sous cette forme. – Stéphane Gimenez Apr 2 at 21:45
-3

Il est préférable d'écrire « ÉUA », mais « EUA » est aussi utilisé.

  • 1
    Ma collègue m'a dit que c'est mieux d'utiliser USA. A-t-elle raison ? – Dimitris Apr 2 at 19:28
  • @Dimitris Si elle veut une soupe franco-anglaise, évidemment, c'est mieux ! – LPH Apr 2 at 19:39
  • 3
    Je n'ai jamais vu EUA, j'ai toujours vu et entendu USA, en France du moins. Je ne vois pas trop l'intérêt de vouloir absolument utiliser ÉUA, si l'usage de USA prévaut. Une langue est faite pour évoluer, ce n'est pas grave si elle inclut certains mots/sigles d'autres langues. Après ça dépend du contexte, sur un document officiel, il est sans donc préférable d'utiliser ÉUA en effet, mais dans la vie courante, je ne vois pas trop l’intérêt – Flying_whale Apr 2 at 21:01
  • 2
    Cette réponse ne contient aucune information. – Stéphane Gimenez Apr 2 at 21:18
  • En français on dit « États Unis d'Amérique » . Le sigle pour cela est donné dans le lien que je fournis, à l'encyclopédie Wikipédia. De plus « USA » c'est de l'anglais et il n'y a aucune raison de le mélanger au français ; finalement j'ai toujours écrit « ÉUA » sauf erreur, c'est très bien comme cela, et je vais continuer (ça vous le fera rencontrer un peu plus). – LPH Apr 2 at 22:07

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.