2

Dans le paragraphe ci-dessous, je me demande s'il faut écrire comme extensions, comme des extensions ou bien comme d'extensions et pourquoi.

La nouveauté de ce travail est la considération des caractéristiques poroélastiques du modèle. Récemment, un des auteurs s'est attaqué au problème analogue dans le cas de la viscoélasticité.

Ces deux schémas (poroélastique, viscoélastique) peuvent être considérés comme extensions / comme d'extensions / comme des extensions de l'approche originale, laquelle étudie seulement des matériaux acoustiques.

1

Il est, nul doute, hors de question de dire ou écrire « comme d'extensions » ; c'est tout simplement incorrect. Les deux autres formes sont correctes.

Les sens sont différents.

(TLFi) II. Morph. de compar. Dans ces emplois comme exprime une idée de similitude, l'écart avec l'idée d'identité pouvant être plus ou moins réduit selon le contexte.

II C 5. Comme + subst. en appos.
Nous avons longuement analysé cette suite [le Mariage à la mode]. Elle est, comme pensée et comme exécution, l'œuvre la plus parfaite de Hogarth.

Dans ce cas d'utilisation sans article « comme » signifie « en tant que », c'est à dire « sur le plan de sa nature qui est celle d'être quelque chose » (ici une pensée, une exécution).

Lorsque l'article est utilisé on comprend qu'il s'agit d'une similitude ou d'une comparaison ; deux cas se présentent. Il n'existe pas d'extension au préalable et « comme des extensions » signifie alors que la nature de la chose est celle de l'extension en général ; s'il existe déjà des extensions, alors il y a une légère ambiguïté et il peut s'agir de « une nouvelle extension » ou de « quelque chose dont la nature approche celle des extensions qui existent déjà »

1

J'aurais personnellement utilisé « comme des extensions », mais « comme extensions » est également correct.

La nouveauté de ce travail est la considération des caractéristiques poroélastiques du modèle. Récemment, un des auteurs s'est attaqué au problème analogue dans le cas de la viscoélasticité.

Ces deux schémas (poroélastique, viscoélastique) peuvent être considérés comme des extensions de l'approche originale, laquelle étudie seulement des matériaux acoustiques.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.