5

Dans un texte de présentation d'une vidéo sur le porte-avions Charles de Gaulle je lis ce qui suit :

[...] Préparez-vous à découvrir les coulisses du plus imposant navire de guerre français, armé en opération par 1900 marins !

Armer un navire c'est [le] « pourvoir du personnel, du matériel et des approvisionnements nécessaires à la navigation que doit effectuer ce navire » ; armer en guerre c'est « pourvoir un bateau de tout ce qui lui est nécessaire pour faire la guerre » (TLFi). Par ailleurs normalement l'opération c'est l'« ensemble de mouvements stratégiques ou de manœuvres tactiques d'une armée en campagne, exécutés en vue d'atteindre un objectif donné » (TLFi) et on y trouve associé le syntagme être en opération, ce qui diffère du calque sémantique pour être en service.

  • Peut-on expliquer la syntaxe de la phrase, comment s'imbrique en opération avec le verbe ici (est-ce comme armer en guerre... pour faire une opération ?) ?
  • Pourquoi trouve-t-on la préposition par plutôt que de (pourvoir qqc. de qqc., armé de, opéré par) : les marins sont-ils l'agent qui effectue l'action ou le résultat de cette action ?
  • Au risque d'étaler ma potentielle ignorance, je dirais que la phrase est légèrement bancale, et que vous avez raison d'être surpris. A voir ce qu'en pensent les autres francophones... – Sharcoux May 7 at 8:33
  • Aidez-moi, svp, car je suis un peu slow cette aprèm et je n'arrive pas à trouver le texte de présentation duquel vous avez lu la phrase en question. Une phrase similaire se trouve à 1:15 de la video elle-meme (et son sous-titre correspondant), mais elle est sans l' "en opération" en question. Merci! – Papa Poule May 7 at 17:39
  • 1
    @PapaPoule Ce n'est pas dans la vidéo, c'est le texte sous la vidéo ! – 0ne1 May 7 at 17:51
  • 1
    Tiens, le voila! Merci! – Papa Poule May 7 at 17:57
4

Selon moi vous avez la réponse dans votre question :

armer en guerre c'est « pourvoir un bateau de tout ce qui lui est nécessaire pour faire la guerre » (TLFi).

Armer un navire c'est [le] « pourvoir du personnel, du matériel et des approvisionnements nécessaires à la navigation que doit effectuer ce navire »

Donc je dirais simplement que "armer en opération" c'est :

pourvoir un bateau de tout ce qui lui est nécessaire pour partir en opération

Et donc la phrase "Préparez-vous à découvrir les coulisses du plus imposant navire de guerre français, armé en opération par 1900 marins !" pourrait s'écrire avec un vocabulaire moins spécifique :

Préparez-vous à découvrir les coulisses du plus imposant navire de guerre français, qui peut emmener en opération 1900 marins !

  • J'ai offert ma perception de la chose en une autre réponse, mais ne suis pas militaire et ne saurait dire si votre perception est plus ou moins éclairée que la mienne. Si vous en connaissez davantage sur l’art militaire, n'hésitez pas à me le faire savoir et je retirerai ma réponse, si elle s’avérait exposer une information fausse. – ﺪﺪﺪ May 7 at 12:23
3

Le navire est armé et en opération.

Il est préparé et en action, qui peut être exercice, surveillance, sur zone comme en guerre


Complément

(navire…) armé en opération par 1900 marins.

se lit :

(navire…), armé en opération (et l’opération [en cours] est réalisée) par 1900 marins.

La phrase est correct pour tout marin de « La Royale » héritier des trois mâts cap-horniers : le parler est bref dans la tourmente, on ne fait pas de phrase durant les manœuvres périlleuses.

Tous les hauts gradés sont passé par le trois mâts école La Belle Poule et sont porteurs d’une tradition qui remontent aux temps des Grecs de l’Antiquité pour qui il y a trois sortes d’hommes : « Les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer ».

Bien sûr aller sur mer de nos jours est moins risqué, mais les fortunes de mer sont toujours possibles, ainsi l’esprit des marins de la Marine Royale de Louis XIV perdure.

La phrase est donc correcte en elle-même :

on arme (un navire) en

l’opération (est exécutée) par

mais ce langage corporatiste est tombé en désuétude pour le commun des francophones.

  • ...le parler est bref dans la tourmente, vraiment excellent. – 0ne1 May 10 at 19:12
2

Je crois aussi que tous les éléments de réponse sont dans la question. Du TLFi :

ARMER un navire.   Le « pourvoir du personnel, du matériel et des approvisionnements nécessaires à la navigation que doit effectuer ce navire. » (Le Clère 1960).

OPÉRATION   Ensemble de mouvements stratégiques ou de manoeuvres tactiques d'une armée en campagne, exécutés en vue d'atteindre un objectif donné.

Là où ma perception diverge de celle exposée dans cette réponse, c’est que je crois que le nombre d’hommes indiqué est plutôt une contrainte due à la taille du bâtiment, de laquelle découle qu’il y a une exigence de 1900 hommes, plutôt qu’une possibilité de 1900 hommes, pour rendre le navire propre à se rendre sur le terrain des opérations.

Il va de soi que le navire doit aussi rendre possible l’hébergement de tous ces gens.

  • 1
    J'avoue que je n'avais pas pensé à cette éventualité. Cela dit l'article Wikipedia parle d'un équipage de 1910 personnes, il semblerait donc que 1900 soit l'équipage "standard", et je ne sais pas s'il est usuel de faire fonctionner un navire de guerre en effectif réduit. En opération officielle il me semblerait en tout cas étrange de ne pas profiter pleinement de sa capacité. – Laurent S. May 7 at 13:26

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.