3

Sport 24.com, affiliated with Le Figaro since 2003 and bought over by the group in 2006, published in May 2019 an article about the new tennis sensation Félix Auger-Aliassime. In it we can read the following:

Coach au Togo, son pays natal, avant de rallier le Canada en 1996, son père Sam, resté entraîneur et désormais propriétaire d’une académie de tennis à Québec City, a formé son fiston jusqu’à ses 14 ans avant qu’il rejoigne le centre national d’entraînement de la fédération, Tennis Canada, basé à Montréal.

I was surprised to find the name of the capital city of the province of Quebec designated as Québec City in French, especially from a publisher like Le Figaro. On a historical basis, the city was founded by French settlers in 1608. Furthermore, I found here that the very common English designation Quebec City is not even recognized by the Government of Canada as the official name for the city, neither in French (as easily expected) nor in English. The only official designation is Québec, and while the province’s official name in English is Quebec (without the accent), the accent spreads to sub-units like the Historic District of Old Québec or the Québec Garrison Club National Historic Site of Canada.

Is this a common practice to refer to the city of Québec as Québec City in (near-)formal French, or is this poor practice?

  • 1
    Je n'avais jamais lu ou entendu Québec city en français, dont le suffixe me parait assez déplacé et inutile. En cherchant un peu, je suis tombé la dessus: generationvoyage.fr/visiter-quebec-city-faire-voir ... et, du Figaro aussi: golf.lefigaro.fr/actualite/monde/… alors que le français n'a pas besoin de distinguer l'état du Mexique de sa capitale, au contraire de l'espagnol ou l'anglais. – jlliagre May 25 at 20:53
  • 1
    @Survenant9r7 La source du toponyme semble en effet venir de la langue algonquine, selon plusieurs sources. Ceci dit, l'appelation Québec est officielle (pour la ville) en français et en anglais (selon la norme canadienne pour ces deux langues, bien entendu, les autres pays (et tout particulièrement leurs entreprises privées, et même celles d'icitte, d'ailleurs) font comme ils veulent (de toute évidence)). – Montée de lait May 26 at 1:41
  • 2
    J'ai écrit à Sport 24 et à generationvoyage.fr pour leur faire part de mon mécontentement. – suiiurisesse May 26 at 4:16
  • 1
    For what it's worth, official or not, here in Ontario and probably elsewhere in Canada we Anglophones say "Quebec City" almost every time, unless the context makes it crystal clear that we're only taking about cities (e.g. it occurs in a list of populous cities in Canada or something). Similar for Mexico City. New York might be the exception only because one talks about the city so much more than the state... Anyhow, I'm sure the English usage must be a factor, even though it's odd to see it in Le Figaro... – Luke Sawczak May 26 at 13:20
  • 2
    @Montéedelait I have seen Quebec City in english, and I suspect the journalist translated something and didn't bother to translate correctly Quebec City to Québec. That would not be the first time I see poor translations in french newspapers (I have more experience with Le Monde though). – Jean-Claude Arbaut May 27 at 12:39
3

— [...] Votre réponse positive, dans une heure, par votre trompette, avec le retour du mien, est ce que je vous demande sur le péril qui pourra s'en suivre. [Extrait de la missive de Sir William Phips délivrée par le lieutenant Thomas Savage.]
[— Bienvenue à Québec City !!! (à genoux) ou ;]
— Je ne vous ferai pas tant attendre. Dites à votre général que je ne connais point le roi Guillaume et que le prince d'Orange est un usurpateur. [...] Non, je n'ai point de réponse à faire à votre général que par la bouche de mes canons et à coups de fusil; qu'il apprenne que ce n'est pas de la sorte qu'on envoie sommer un homme comme moi; qu'il fasse du mieux qu'il pourra de son côté, comme je ferai du mien. [Réponse de Louis de Buade, comte de Frontenac et de Palluau, 16 octore 1690]


En français, il n'existe qu'une seule manière de référer officiellement à la ville de Québec (dans la province de Québec, au Canada) : Québec. Rien n'empêche de parler de la ville : la ville de Québec. On peut ainsi s'exprimer intelligemment en français :

Coach au Togo, son pays natal, avant de rallier le Canada en 1996, son père Sam, resté entraîneur et désormais propriétaire d’une académie de tennis dans la ville de Québec/à Québec [...] (extrait de la version non vassalisée de l'article du sports24/LeFigaro)

Ceci dit, on peut noter que des anglophones rédigeant un article en langue anglaise comprennent parfaitement, et mieux que d'autres par ailleurs, l'inutilité totale de l'emploi informel de Quebec City en français, vu les ressources propres à notre langue (la notion de genre et l'article défini) :

According to the Government of Canada, the Government of Quebec, and the Geographical Names Board of Canada, the names of Canadian cities and towns have only one official form. Thus, Québec is officially spelled with an accented é in both Canadian English and French. [voir lien dans la question]

In English, the city and the province are officially distinguished by the fact that the province does not have an accented é and the city does. Informally, however, the accent is usually omitted in common usage, so the unofficial form "Quebec City" is used to distinguish the city from the province. In French, the names of provinces are gendered nouns and the names of cities are not, so the city and the province are already distinguished by the presence or absence of a definite article in front of the name. For example, the concept of "in Quebec" is expressed as "à Québec" for the city and "au Québec" for the province.

[ Wikipédia, article Quebec City en anglais, notes omises. ]

Québec City est à mon avis un calque de mauvais goût, pitoyable et dégradant de l'anglais informel que se veut remédier à cette incurie l'ajout de l'accent aigu ; à mi-chemin entre nulle part et un stationnement, c'est à mon avis une aberration linguistique poseuse et à-plat-ventriste qui a recours à un besoin de différenciation inexistant en français, qui présume de l'ignorance absolue du lecteur pour la géographie, qui fait preuve d'un mépris flagrant de l'histoire de la République française et de la Nouvelle-France et de celle de la plus grande nation francophone en Amérique. Québec est la capitale nationale du Québec, province du Canada. Au Québec, 80% des gens ont le français comme langue maternelle ; à Québec, le berceau de la civilisation française en Amérique (Wikipédia), 94,1% des gens ont le français comme langue maternelle. Combien d'entre eux emploieraient Québec City pour nommer la ville où siège l'Assemblée nationale du Québec ? À l'évidence même des anglophones s'exprimant en français ne s'acoquineraient d'un emploi aussi minable et infâme ; ni même les robots de Google et DeepL.


En résumé non aucunement. Il s'agit plutôt de Québec.

  • La version dévassalisée serait jolie avec la désignation ZeFigaro, ne pensez-vous pas? Un énorme merci pour cette réponse claque sua yeule, je n’en attendais pas moins de votre rigueur et de votre vigueur. – Montée de lait May 26 at 12:12
  • 1
    @Montéedelait Le ton de la réponse est un peu exagéré mais j'ai trouvé ça complètement inacceptable et abrutissant que des francophones emploient ça. Je vois un peu ça comme quelqu'un qui déciderait de marcher avec une béquille comme accessoire de mode. Généralement quand en Europe on emploie des anglicismes bien leur norme pour ces emplois est différente, on aime ça, et parfois je digère de travers la cranberry mais là je me suis étouffé avec. En plus avec la prononciation ça va faire siti un peu comme dans ouistiti, ça diminue le son, ça fait petit singe, j'ai mon ostie de voyage ! – suiiurisesse May 26 at 20:47
  • 1
    I had to wait for a bit to accept. My feelings were pretty stirred up and I didn't feel it was appropriate to accept your answer simply because it stated what is also my opinion and my frustration on the subject. A few weeks later, I'm not so upset anymore, but I still feel something was painfully ridicule in the paper, and it deserved such a strong reply. Merci! – Montée de lait Jun 12 at 19:04
  • 1
    @Montéedelait C'était un bon réflexe d'attendre. De toutes façons la sélection est peu importante, ce qui est bien c'est d'avoir la réponse de Laurent et donc les deux côtés de la médaille. La réaction des francophones d'Europe à l'anglicisme m'exaspère complètement. Je peux pas comprendre pourquoi city est plus attrayant que cité ou ville. Quand c'est du vocabulaire courant, bof, mais la ville de Québec, c'est un sacrilège inacceptable à mon avis, j'ai pas de mot. Disent-ils la City of Light sacrement ? Les anglophones du Canada entre autres semblent plus sensibles à la question. – suiiurisesse Jun 12 at 19:43
  • 1
    @suiiurisesse Je crois qu'on peut clore le débat présent sur le fait que ce "Québec city" en Francais est particulièrement inapproprié. Quand à notre dispute antérieure elle est déjà oubliée, même si je pense que la nuance est plus que salutaire, justement dans notre période. Désolé d'avoir suscité une telle réaction. Si cela peut vous consoler, suite à notre discussion j'ai initié le même débat dans mon entourage et les avis sont là aussi très divisés :-) – Laurent S. Jul 8 at 11:53
3

I wouldn't say it is a common practice and indeed from a source like le Figaro you could expect them to just use "à Québec" which is more correct and also not too ambiguous as the region would imply saying "au Québec". You could also expect the readers of this paper to be litterate enough to get the difference right away.

That said, although apparently not official (and I trust your research on that, I didn't do any research myself), using "Québec city" discards any misunderstanding for sure, and seems widely used in English.

  • Sure, "Québec City" is fine in English, but it ridiculous in French. If they want to clear misunderstandings along the same lines, they could always say "la ville de Québec", which is perfectly fine, and actually not uncommon in certain contexts, in Québec. – verret Jul 5 at 1:48

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.