2

Le Wiktionnaire définit le beau-livre (beau livre) en ces termes :

Livre, généralement de grand format, comportant des illustrations de grande taille imprimées avec soin.

L'ébauche d'article Wikipédia qui lui est rattachée note :

La graphie « beau-livre », attestée dans l'usage synchronique du français laurentien et du français hexagonal, permet de distinguer un « beau-livre » (l'objet du présent article) d'un « beau livre » (un livre de format courant, qui est beau).

Des exemples semblent indiquer que les deux termes de ce mot au pluriel composé d'un adjectif et d'un nom prennent la marque du pluriel (beaux-livres). Enfin un bel exemple au Wiktionnaire résume le tout :

Il y a des livres. Il y a de bons livres. Des mauvais, aussi, peu importe. Et puis il y a les «beaux-livres», qu’on entoure de guillemets comme ils sont emmaillotés de plastique. On cale volontiers un trait d’union entre les deux mots, afin de bien montrer ce dont on parle. (Claire Devarrieux)


  • Peut-on dénicher une définition plus technique ou moins pragmatique du beau(-)livre ?
  • Le terme est-il entièrement lexicalisé, est-ce avec le trait d'union ?
  • Incidemment, que veut dire Claire Devarrieux quand elle dit « qu’on entoure de guillemets comme ils sont emmaillotés de plastique » et pense-t-on que le livre décrit en note1 est un « beau-livre » ?

1 J'ai fait l'acquisition d'un livre de 127 x 178 mm (5 x 7 po) recensant des fleurs par couleur et classé dans la section design (floral ?) de l'éditeur, qui n'a pas de couverture rigide épaisse et où je dirais que la photographie est relativement plus soignée que l'impression comme telle (c'est néanmoins sur papier lustré/glacé), d'où généralement ma réflexion sur le sujet.

0

Je rattache la notion de "beau livre" au vocabulaire de la librairie et de l'édition, à celui du commerce des livres donc. C'est une catégorie un peu fourre-tout qui regroupe à mon sens des livres de format et de prix supérieurs à ceux du livre de poche habituel, sur papier lustré ou glacé. Les livres d'art sont des "beaux livres" mais tous les "beaux livres" ne sont pas des livres d'art. Un rapide coup d'œil sur le site de Gallimard fait voir que la catégorie "beaux livres" se trouve sur leur page d'accueil et propose des ouvrages qui vont de la conquête spatiale à Raymond Depardon en passant par Picasso et le Sahara.

Pour ma part, je n'emploierais pas de tiret entre "beau" et "livre".

  • 2
    Le tiret peu être utilisé pour éviter la confusion avec un livre qui serait beau. En cherchant dans quelques articles, certain l'utilise, d'autres non. Je n'ai pas vraiment vu de tendance globale. – Baptiste Gavalda Jun 20 at 12:45

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.