4

I was talking to my colleagues about one Mechanics book and I wanted to say something like

With this book any student may go from zero to hero.

Or equivalently

This book may take any student from zero to hero.

(See https://idioms.thefreedictionary.com/go+from+zero+to+hero for the appropriate definition

To change an outcome, one's situation, or oneself from being particularly unsuccessful, negative, unfortunate, or unpopular to being especially successful, positive, fortunate, or popular.

Here I wanted to imply that any student may pass from a negative to a very positive outcome after reading this book.)

I was not sure if

Ce livre peut faire passer n'importe quel élève de zéro à héros.

or

Avec ce livre, n'importe quel élève peut passer de zéro à héros.

sound sufficiently idiomatic so I said it in a periphrastic way. So can de zéro à héros be used in this way? What are some other colloquial ways to express a similar idea in French?

  • 1
    Yes you can say de zéro à héros, you can also say de novice / de débutant à expert. – user20904 Aug 7 at 11:26
  • @stbr Thanks a lot. Feel free to add it as a reply. One may also say de null à expert I guess:-)! Null est à la mode. Python pour les nulls. Physique pour les nulls, etc. – Dimitris Aug 7 at 11:30
  • If I'am right nulls here is just the name of the book series, nul à expert would be understood but it would not be a common idiom =) – user20904 Aug 7 at 11:39
  • @LPH Begone Satan. Pack off! Rest away! Vade retro! Out of here! Away with you! – Dimitris Aug 7 at 19:26
  • 1
    Your mention of nul tempts me to wonder how/if "...peut passer de nul à chier à expert chiant" would be understood! – Papa Poule Aug 7 at 20:01
5

I'm not sure passer de zéro à héros has become a set expression like in English. But it would be understood without any problem. In the context of learning and school, you could say :

  • Ce livre peut faire d'un cancre un premier de la classe.

Or, to quote the Gospel, :

  • Avec ce livre, les derniers seront les premiers.
  • Oui cancre ! Je te remercie. Je l'avais oublié : french.stackexchange.com/questions/32844/… – Dimitris Aug 7 at 11:40
  • 1
    Certes l'expression n'existe pas en français, mais vu que l'allitération passe dans la traduction, c'est dommage de remplacer ça par quelque chose de plus quelconque. – Mathieu Bouville Aug 7 at 13:15
  • @MathieuBouville Je ne dis pas qu'elle est à bannir, simplement qu'elle est moins courante qu'en anglais. Elle s'impose peut-être plus difficilement à cause de la succession de trois sons vocaliques /zeʀoaeʀo/ qu'elle produit et à laquelle le français rechigne un peu, il me semble. – user21018 Aug 7 at 13:35
  • 1
    "Les derniers seront les premiers" n'a pas du tout la même signification. A la limite "Les derniers deviendront les premiers", mais ca n'est pas la plus vendeuse des formules non plus. – Laurent S. Aug 8 at 11:28
  • @LaurentS. C'est également ce que je me suis dit, mais voyant le nombre d'upvote je me suis dit que je devais me tromper. – user20904 Aug 8 at 12:46
4

As it's about scaling the improvement of a performance, I'd say that "some other colloquial ways to express a similar idea in French" could be achieved with:

Ce livre fera passer vos étudiants de l'abîme à la cime. (raising from bottom to top).

It conveys the same idea, keeping a similar sound for both words: "hero / zero" and "abîme / cime".

3

Yes you can say

de zéro à héros

You can also say

de novice / de débutant à expert

2

I'm sorry, but as a native, I really disagree with everything I found here. I think that the best is just to admit that we don't have this kind of expression in French. For this kind of things, we usually use a reference to a famous brand of books treating every kind of subjects and aiming exactly at making people go from zero to hero.

Personally, I would say:

Ce livre, c'est vraiment la mécanique pour les nuls

Or perhaps:

Ce livre, ça devrait être le livre de chevet des étudiants en mécanique

Another approach would be:

Avec ce livre, n'importe qui peut maîtriser la mécanique

Avec ce livre, n'importe quel étudiant peut devenir un génie de la mécanique

Avec ce livre, même un novice peut devenir expert en mécanique

2

Autre proposition :
Avec ce livre, vos étudiants passeront d'une bande de zéros à une troupe de héros !

0

Complément :

Il existe aussi la variante de zéro en héros comme on voit dans le titre et les paroles de l'interpretation française de la bande sonore du film Hercules

De zéro en héros

C'est géant, Herc est dans le vent D'allégresse en Grèce, on chante qu'il est le plus grand C'est un pro, l'Appollo du show Un monstre sacré qui met tous les monstres K.O. Il n'était personne, un zéro, zéro Il tire le banco, c'est un héros Lui, le marmot qui ne disait mot De zéro en héros, il a changé de peau Zéro en héros, Illico

He's huge, Herc is all the rage. For fun in Greece, they sing that he is the greatest. He's a pro, the Appollo of the show A hero who knocks out all the monsters. He was nobody, a zero, a zero He hits the jackpot, he's a hero Him, the kid who didn't say a word From zero to hero, he changed his skin. Zero to hero, real quick

https://lyricstranslate.com

Voici un exemple d'emploi de zero à héros:

https://www.fowcs.com/2019/01/14/fridayshag-2/

  • This is not idiomatic. This is just for the rhyme, and it would sound weird in any other context – Sharcoux Aug 9 at 13:01
-5

Au lire des réponses qui précèdent, cette expression vient tout droit de l'anglais et elle n'a rien à envier à aucune autre venant de ces régions-là sur le plan du cachet habituel que l'on peut leur reconnaître ; la proximité des sons est certes un aspect intéressant, mais on voit que l'on paie pour cette fioriture le prix de passer un peu du coq à l'âne. Je ne conçois pas l'idée de la possible glorification populaire du travailleur intellectuel comme une réalité, ni même comme souhaitable. On n'a jamais parlé de personnages comme Pythagore, Newton, Einstein et de nombreux autres en tant que héros ; leur destiné a été la gloire, mais celle des grands hommes, pas celle des héros et on n'appelle pas ces derniers de grand hommes très facilement. Je pense qu'introduire une telle expression dans le français pervertit la culture, déplace ses notions de façon fantaisiste et vaine et je la rejette en bloc : je ne pense pas que reconnaitre la volonté de se lancer dans une activité avec l'idée préconçu d'y devenir un des gourous comme louable aille dans le sens du progrès intellectuel.

Je m'en tiendrais à une expression plus sobre à tous les points de vue, même si apparemment elle ne fait pas autant impression ;

Ce livre peut amener n'importe quel élève de A à Z sans effort.

ou

Avec ce livre, n'importe quel élève peut passer sans effort de A à Z.

COMPLÉMENT (10/08/2019)

Après avoir lu et étudié la trouvaille ingénieuse de user MercrediAndThenJedi je trouve que si le mot « cime » convient très bien, le choix de « abîme » n'est pas si heureux. Il n'y a pas de problème pour justifier « cime » come le montre le TLFi ;

Au fig. 1. Le degré le plus élevé, le paroxysme, l'apogée.

Il n'en va pas de même pour « abîme » ; c'est un mot qui touche le concept plus précis recherché mais qui est quelque peu ambigu ;

B. Accept. abstr. De manière gén. dans une lang. soutenue ou légèrement teintée de philos., abîme désigne, en parlant d'un inanimé abstr., le plus haut degré concevable, l'insondable ou le mystère, à la limite l'infini ou le néant. Ce qui subsiste de la représentation de l'abîme phys. sert à traduire des idées abstr. plus ou moins suggérées par les attributs concr. (intervalle, parois abruptes, profondeur sans fond) ou une image globale de l'abîme envisagé comme contenant ou comme contenu

  1. Idée d'une oppos. difficile ou impossible à réduire :
    Avec en outre suggestion d'une idée d'obstacle
  2. Idée de mystère insondable, d'inconnaissable
  3. Notion d'infini, parfois associée à l'idée de néant
    L'inconnu de la vie psychique individuelle, orientée vers un ailleurs, ou telle que le révèlent le rêve ou l'inconscient que cherche à percer la psychanalyse
    Un sentiment de vide, de néant intérieur (cf. sup. B 3)
  4. P. ext. et transpos. de plan a) Idée de danger grave, de grande peur

Tous les contextes identifiés ci-dessus correspondent mal au contexte du manque total de connaissances. Le remplacement de « abîme » par nullissime » rend les choses plus claires il me semble ;

  • Avec ce livre, n'importe quel étudiant peut passer de nullissime à la cime.

Peut être mieux encore, dans le sens de conserver le parallélisme syntaxique, serait la possibilité suivante ;

  • Avec ce livre, n'importe quel étudiant peut passer de nullissime à sublime/éminentissime.

(TLFi II B) [À propos d'une chose] Ce qu'il y a de plus élevé dans l'ordre moral, esthétique, intellectuel.

  • 3
    Comments are not for extended discussion; this conversation has been moved to chat. – Gilles 'SO nous est hostile' Aug 8 at 6:15
  • 3
    On traite un sujet de A à Z. On ne progresse pas de A à Z... – Sharcoux Aug 9 at 12:49
  • @Sharcoux Je crois qu'il faut être plus libre dans cet usage ; on trouve par exemple « Le professeur à parcouru son cours de A à Z. » (wiktionnaire) ; on peut donc dire aussi « Le professeur à progressé dans son cours de A à Z. » – LPH Aug 9 at 13:09
  • Progressé ici a le sens de parcours, de 0 à 100%. Dans l'expression zero to hero, on parle de progression personnelle. D'évolution. D'ailleurs, on pourrait progresser en potassant un sujet de Z à A. – Sharcoux Aug 9 at 13:17
  • Simplement un truc sur la forme que j'ai remarqué, à ma connaissance le point-virgule n'a pas vocation, contrairement aux deux points, à annoncer la citation ou l'analyse, bof c'est un détail mais c'est un emploi que je trouve personnellement toujours un peu surprenant... – un3hiv3r Aug 17 at 19:22

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.