1

pourtant - Dictionnaire de français Larousse

[1.] Marque l'opposition entre deux phrases ou deux mots : Il n'a pas compris ce qu'on lui disait, pourtant il est intelligent.

[2.] Insiste sur une constatation qui s'oppose au contexte : Je te l'avais pourtant dit.

Wiktionnaire ne repère pas les notions sémantiques qui sous-tendent 'l'opposition, une constatation' et 'pourtant'. Mais 'pourtant' me paraît neutre, et n'entraîne ni contestation ni opposition.

Étymologie

Lexicalisation de pour tant, du latin pro tanto.

  • 1
    Qu'est-ce qui te fait dire qu'il y aurait eu un glissement sémantique de pourtant à en revanche, car ces deux mots n'ont pas le même sens. – Laure SO - Écoute-nous Aug 11 at 7:35
  • @Laure C'est plus clair maintenant ? – Greek - Area 51 Proposal Aug 13 at 1:31
  • On pourrait poser la question aussi pour "cependant" qui historiquement signifiait "pendant ce temps". – Mathieu Bouville Aug 13 at 7:22
0

Note : La réponse à cette question comporterait les mêmes observations générales faites ici à propos de toutefois. On s'y reportera au besoin.

Pour ce qui est du cas particulier de pourtant :

Pourtant est issu de por tant compris comme à cause de ce fait que, à valeur exclusivement causale donc. Les opinions divergent sur la première occurrence de sa valeur concessive. Soulet retient le milieu du XIIè. Elle attendra en tout cas le XVIè avant de devenir régulière.

Selon certains (Ménard, Buridant...) la valeur concessive est portée dès l'ancien français dans les phrases négatives :

"Se tu es riches et mananz, ne soies orgueilleus por tant."

ne [à cause de ce fait que] pouvant effectivement se comprendre comme malgré cela.

Ce por tant en phrase négative va d'ailleurs dès le XIIè donner lieu à l'apparition d'un authentique connecteur concessif : neportant / nonpourtant. Connecteur qui ne survivra pas au XVIè siècle.


NDaCOSwt : Un commentaire suggère un glissement sémantique de por tant.

Pour autant qu'on puisse couper les cheveux en quatre, je laisserai volontiers les spécialistes du français-ancien argumenter. Pour ma part, je lis por tant au sens causal dans la Séquence de Sainte-Eulalie c'est à dire un des tout premiers textes français. J'en conclus donc facilement que por tant n'a pas glissé sémantiquement. Après... peut-être le por tanto latin dont il est issu a-t-il lui glissé... mais cela... c'est : Une autre histoire.

Oui! Il est vrai qu'on rencontrera par la suite por tant parfois en concurrence avec un sens quantitatif. Ce sens vivra sa vie en toute indépendance de pourtant, porté qu'il sera par la locution pour autant.

  • Comment 'por tant' a-t-il glissé sémantiquement pour signifier 'à cause de ce fait que' ? – Greek - Area 51 Proposal Aug 26 at 3:24
  • @aCOSwt je comprends pas la ligne qui commence par NDaCOSwt : Un commentaire je vois ton pseudo, mais ça me rend la phrase un peu improbable, un peu comme si tu te répondais à toi même. Je pense que je doit manquer un détail... Ca veut dire autre chose qu'une référénce à ton pseudo ? – Stephane Rolland Aug 28 at 0:50
  • Ahh, je viens de comprendre, c'est comme NDR, NDLA, NDLR je suppose. Ca m'a vraiment perturbé la lecture. C'est d'un usage si courant ? – Stephane Rolland Aug 28 at 0:52
  • @StephaneRolland : Tu as bien compris. C'est un usage que je prends dans tous les travaux collaboratifs (dans lesquels je ne suis donc pas plus R que LA que LR) pour annoncer un nota représentant une opinion qui m'est personnelle. – aCOSwt Aug 28 at 14:53

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.