19

The expression "sens dessus dessous" is pronounced as "sans dessus dessous" or "sang dessus dessous". But I have yet to find another sentence where "sens" is pronounced that way. I always find it pronounced with the S being non-silent. Such as "les cinq sens".

I am wondering why, then, would the second S in "sens dessus dessous" be silent?

  • Very interresting question as a lot of natives would certainly fail to write it correctly exactly because of this specificity – Laurent S. Aug 14 at 12:09
  • @LaurentS. In my experience, a lot of natives know how to spell it but actually fail to pronounce it correctly! – Arnaud Mortier Aug 14 at 21:42
  • @ArnaudMortier As far as natives are concerned there are just "different pronunciations" and they are all equally correct, it just depends where you live. A lot of very learned people pronounce /sɑ̃s/ and perfectly know how to write it. – Laure Aug 16 at 6:56
  • @Laure Aren't they all "correct" simply because everything becomes correct when a large enough proportion of natives make the same mistake? (That's my interpretation even though I just learned yesterday that /sɑ̃/ is how you should say it, as supported by the etymology provided here). – Arnaud Mortier Aug 16 at 7:07
  • @ArnaudMortier Just don't tell someone from the south of France they do not pronounce "correctly" because in the south we tend to pronounce all the letters, and they have done that for centuries. Neither Paris nor the Académie Française dictate the people how to pronounce, thinking that Paris or the Académie Française is "more correct" is discriminating. – Laure Aug 16 at 7:13
14

It seems that the reason for this unique pronunciation would be the ancient form of the word "sens"; this is suggested by the Wiktionnaire;

« sens » dans cette locution vient de « c’en » et il est prononcé \sɑ̃\, d’où une fréquente confusion avec « sans ».

This is confirmed by the etymology in the TLFi ;

Les loc. adv. sous B (sens dessus dessous, sens devant derrière)¹, sont prob. dues à des altér. graph. d'apr. « sens » de « sen », lui-même altér. de « cen », contraction de « ce en » (cf. sen dessus dessouz, mil. XVe s., CHARLES D'ORLÉANS, Rondeaux, 98, éd. Champion, p. 404; c'en dessus dessoubz, 1511, GRINGORE, Farce à la suite du Jeu du Prince des Sots, éd. D'Héricault et Montaiglon, t. 1, p. 281). En a. fr. et m. fr., on rencontre les formes « ce devant derriere » (1268, Claris et Laris, 11802 ds T.-L., s.v. devant), « ce dessus dessoubs » (1342, JEHAN BRUYANT, Pauvreté et Richesse, 30b, ibid., s.v. desus).

¹Addition by user LPH

10

According to "l'Académie Française", it's because of the earlier use of it "ce en" (ce qui est en) dessus dessous, meaning "what is upside down".

"Ce en" is then pronounced like "cent / sang / sans".

1

Le mot "sens" se prononce /sãs/ ... dans l'expression "sens dessus dessous" le "s" final de "sens" se prononce. Ce n'est pas une question de liason avec le mot qui le suit. C'est une simple question de comment prononcer le mot "sens" correctement. C'est une question de phonologie, non pas d'étymologie.

  • 1
    D'accord avec toi, les deux prononciations s'entendent, avec ou sans /s/, /sãsdəsydəsu/ ou /sãdsydsu/. Je me demande même si la première n'est pas plus répandue que la prononciation traditionnelle. – user21018 Aug 15 at 23:39
  • "dans l'expression "sens dessus dessous" le "s" final de "sens" se prononce." - c'est très très très bizarre, car je ne l'ai au contraire jamais entendu prononcer, d'où la confusion de nombreuses personnes lorsqu'il faut l'écrire, et la transcription "sonore" du mot, avec une faute. Vous êtes sûr de vous là ? Ou c'est une faute de frappe ? – OneMoreTimeButAnonimously Aug 16 at 6:10
  • @petitrien Entièrement d'accord, je n'ai jamais prononcé /sã/ comme la plupart des gens que je côtoie et si quelqu'un me disais que je ne prononce pas « correctement » (pour reprendre un terme lu sur cette page que je trouve tout à fait discriminant car c'est quoi la correction ? l'académie française ? ) je lui dirais que sa prononciation est pédante. – Laure Aug 16 at 6:43
  • @OneMoreTimeButAnonimously. Il arrive assez souvent que coexistent une prononciation orthographique et une prononciation dite traditionnelle. Par exemple, au grand dam /ogrãdam/ ou /ogrãdã/, gageure /gaʒœʀ/ ou /gaʒyʀ/, sans parler des toponymes, Cassis /kasi/ ou /kasis/… – user21018 Aug 16 at 7:34
  • 1
    @OneMoreTimeButAnonimously. Je comprends la réponse comme voulant dire que "sens" dans "sens dessus dessous" se prononce toujours /sãs/, ce qui est faux. La question et les autres réponses laissaient peut-être entendre que "sens" se réalisait toujours comme /sã/ dans cette expression, ce qui serait faux également. Il était bon que quelqu'un rappelle que /sãs/ est une prononciation acceptable. C'est pour ça que j'ai mis un vote positif. – user21018 Aug 16 at 12:43

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.