2

Dans une école primaire (classe CE1), on m'a dit que lorsque les écoliers pratiquent la conjugaison, l'institutrice a dit de prononcer le s final de "ils/elles".

Par exemple :

ilS parlent/ elleS parlent

Je pense que l'institutrice veut les aider à faire la différence avec il/elle (singulier). Est-ce une pratique récente ? Est-elle répandue ?

  • 2
    Tu es sûr ? Ce n'étaient pas plutôt les liaisons avec les voyelles ? – jlliagre Aug 18 at 22:33
  • 1
    From anecdotal experience, North American Anglophone schools without immersion programs, this shortcut is sometimes taken to draw a student's attention to the plural. The result is probably just confusion about liaison and even conjugation (what do you mean I have to listen to the verb ending?). I know nothing about Francophone schooling. I'm interested in hearing more about Mathieu's experience, though. – Luke Sawczak Aug 19 at 5:18
  • 2
    Je l'ai déjà entendu faire, en effet. Quant à discuter de si cela relève d'une bonne pratique pédagogique ne relève pas de French Language et donc je m'abstiendrai ! Enfin j'ajoute juste que d'autres enseignants font dire « ils/elles au pluriel », la notion de pluriel étant déjà bien introduite en CE 1. – Laure Aug 19 at 6:52
  • 1
    Jamais entendu de mon côté. Ça se pronounce comment, /ɛləs/, /ɛls/, /ɛlz/? – Eau qui dort Aug 19 at 19:11
  • @Eauquidort : Elle prononce ɛls. – Dimitris Aug 20 at 8:56
1

En effet, on prononce parfois le s pour éviter une ambiguïté. "Ils faisaient" par exemple peut être confondu avec "il faisait". Quand on se rend compte du risque de confusion on peut répéter en prononçant le s.

  • Tu parles de l'apprentissage des conjugaisons ou d'autre chose ? – Stéphane Gimenez Aug 20 at 11:37
  • Les deux. Hier j'ai entendu un adulte dire "ilS/elleS" à un enfant en conjuguant un verbe à toutes les personnes. Mais c'est pertinent dès qu'il existe une ambiguïté. – Mathieu Bouville Aug 20 at 12:56
  • Pourquoi la vote négative ? – Dimitris Aug 21 at 9:22
  • Probablement parce que ça ne correspond pas à l'expérience de la personne qui a moinssé, parce que la réponse ne fournit pas de références ou de précision sur qui est on, et parce que ce serait (ou c'est, si elle est avérée) une pratique pédagogique affligeante... – jlliagre Aug 22 at 21:24

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.