4

J'ai toujours eu des difficultés à savoir à quel temps mettre mes verbes dans mes écrits.

les sites webs et livres de français expliquent toujours d'une façon très simpliste qui ne m'aident absolument pas. Si je raconte une histoire au passé composé, que se passe-t-il si je mets un verbe au passé simple ? qu'est ce que cela signifie ?

exemple de phrase où je ne sais pas quel temps utiliser :

Puis il a fallu rentrer. En se levant, il est tombé / il tomba l'entrainant dans sa chute.

et je trouve bizarre de continuer au passé simple derrière la deuxième phrase.

  • Vous ne pouvez poser que des questions d'importance limitée (sur l'emploi du passé simple plutôt que du passé composé et vice versa, par exemple, (après avoir vérifié que la réponse n'existe pas déjà)) ; vous pouvez proposer autant de questions que vous le désirez, mais seulement sur des points très spécifiques. Donc recommencez avec de petites questions. – LPH Sep 8 at 12:37
  • 1
    je ne comprends pas votre remarque. Je peux comprendre que je pose plusieurs questions, mais elles se recoupent toutes vers une même interrogation : comment manier le passé ? Les "petites" questions comme vous les appelez n'en sont pas, ce sont des balises pour ceux qui me répondent. En tout cas c'est comme ça que je le vois. – Marine Galantin Sep 8 at 12:39
  • Cela demande tout simplement trop de sections contenues en elles-mêmes, trop d'unités de savoir linguistiques individuelles, ce qui ne convient pas sur le présent site. Cependant, si une question de recoupement vous vient à l'esprit, vous posez alors une nouvelle question ; ça ne gêne personne, au contraire, le plus de question le plus d'importance pour le site. – LPH Sep 8 at 12:43
  • 2
    Oui, ça va pour un début mais n'oubliez pas, votre titre doit résumer la question ; donc ajustez votre titre et supprimez ce qu'il y a en trop dans le texte de la question. (Soyez sure aussi que cette question que vous posez n'a pas déjà été posée, sinon elle ne sera pas acceptée.) – LPH Sep 8 at 12:48
  • 1
    Possible duplicate of Différence entre le passé simple et le passé composé – Toto Sep 8 at 16:36
3

Certaines notions de base sont formulées dans la BDL ;

(BDL) Le passé simple est plus proche par son sens du passé composé avec lequel il alterne souvent. En théorie, on emploie davantage le passé simple pour évoquer des événements lointains, alors qu’on emploie le passé composé pour évoquer des faits récents ou dont les conséquences ont un effet durable dans le présent. En pratique, toutefois, le passé composé empiète souvent sur les emplois du passé simple; il l’a même remplacé complètement à l’oral.

Exemples :

  • C’est en 1938 que naquit ma mère.

  • Le commentaire de Martin a changé ma façon de voir les choses.

Je dirais, personnellement, qu'un retour au passé simple après avoir utilisé le passé composé ne passe pas comme un effet de style incongru dans certains cas ; il ne me semble pas alors être une anomalie.

(exemple de user LPH)

  • Je suis allé à la plage pour me détendre et il y avait Jean sur le sable en train de somnoler. J'ai pris un seau de sable que son fils avait laissé près d'un château de sable à moitié détruit et je le lui ai versé sur le dos. Cela l'a tellement surpris qu'il en a eu un cri perçant : le sable était mélangé à de l'eau et donc plutôt froid. Il a commencé à me chasser le long de la grève. Dans ma course j'ai eu la malchance de ne pas voir une tranchée dans le sable ce qui en plus de me faire tomber me causa une sévère entorse.

Encore personnellement, je trouve incongru le passage du passé composé au passé simple dans les suites logiques (exemple ci-dessus), dans les coordinations et certaines subordinations ; il me semble nécessaire dans ces contexte de se limiter soit à l'un soit à l'autre de ces deux temps.

(exemples de user LPH, les phrases en italique ne sont pas d'un style acceptable.)

  • Les temps ont changé, le monde a grandi, les mœurs ont évolué.
    Les temps ont changé, le monde a grandi, les mœurs évoluèrent.

  • Il a pris du pain puis a fait ses valises et il est parti.
    Il a pris du pain puis a fait ses valises et il partis.

  • Le coup a été si violent que la voiture s'est retournée.
    Le coup a été si violent que la voiture se retourna.

  • Le coup fut si violent que la voiture se retourna.

 

  • Ils ont déformé la position qui fut créée par le père fondateur. (fait lointain)
  • Ils ont déformé la position qui a été créée par le père fondateur. (fait plus rapproché)

Des caractéristiques générales de l'usage mixte se trouve encore dans la BDL, cela parmi des généralités concernant son évolution et utiles pour se faire une idée des problèmes associés à l'usage de ce temps;

D’après certains auteurs, le déclin progressif du passé simple s’est amorcé dès le XIIe siècle. À cette époque, le passé composé avait commencé à concurrencer le passé simple dans certains emplois. Au XVIe siècle, les emplois de ces deux temps se sont spécialisés : on employait le passé simple dans la narration pour évoquer des événements lointains dont on était désormais détaché; et on employait le passé composé pour évoquer des faits récents ou dont les conséquences étaient toujours liées au présent.

Malgré cette spécialisation, le passé simple a continué à décliner. Puisqu’on le privilégiait pour évoquer des événements qui n’étaient pas liés au moment où l’on parle (le présent), on s’est mis à l’employer surtout à la troisième personne, les première et deuxième personnes étant plus directement associées au présent, moment de l’énonciation. Aujourd’hui, le passé simple est rarement employé aux premières et deuxièmes personnes du singulier et du pluriel; on lui préfère alors le passé composé. En outre, plus le passé simple se faisait rare, plus ses formes semblaient étranges, ce qui a sans doute rendu son emploi de plus en plus difficile.

Le passé simple est cependant encore utilisé à l’écrit, principalement à la troisième personne, et ce, non seulement dans les ouvrages littéraires, mais aussi dans les textes scientifiques et journalistiques.

3

Je vais tout de même tenter de répondre à ta question. Je précise être nullement un professionnel de la langue française.

Si tu racontes une histoire, tu utiliseras plutôt l'imparfait et le passé simple, les temps du récit.

L'imparfait

L'imparfait est le temps de la description, on l'emploie pour exprimer une action passée dont la durée est indéterminée.

Le passé simple

Le passé simple est le temps de la narration, on l'emploie pour exprimer une suite d'actions.

Je n'aurais pas utilisé le passé composé dans ta phrase, on voit que tu racontes quelque chose, tu exprimes une action, donc plus naturellement j'utiliserais du passé simple.

Le passé composé est lui utilisé lorsqu'on parle d'un évènement passé (contraire du présent) qui est clos. Ou alors, il sert à exprimer un événement passé dans un discours qui a des conséquences dans le présent.

Après tout dépend si tu écris un livre ou tu racontes quelque chose à un ami dans un e-mail. Mais le participe présent (en se levant, entraînant) est pour moi plus du registre soutenu, donc plus naturellement j'utiliserais du passé simple.

edit: d'après cette page

Le passé composé, temps du discours, est l’équivalent du passé simple, à l’oral, dans les dialogues ou dans les textes narratifs qui utilisent une langue proche de l’oral

Le fait d'utiliser à la fois le passé simple et le passé composé est selon moi, de ce fait, incompatible.

  • Merci pour la réponse. Donc est ce que la phrase corrigée serait : "puis il fallut rentrer. En se levant il tomba..."? Le reste du texte est au passé composé. J'exprime un souvenir, une sorte de flash back, alors que l'histoire est au présent. Tu penses que le passé simple est plus approprié ? – Marine Galantin Sep 8 at 15:20
  • 1
    Ça dépend. Si c'est du langage parlé, alors oui, tu peux utiliser du passé composé. – jperl Sep 8 at 15:26
  • 1
    Par exemple avec du passé composé et un registre un peu plus familier (à noter que c'est un discours (!)) : "Puis il a fallu partir. Quand il s'est levé, il est tombé et l'a entraîné dans sa chute." – jperl Sep 8 at 15:27
  • oh je comprends, je ne maîtrise pas ces subtilités encore. Merci ! Dernière question, est-il possible d'avoir un texte au passé composé avec un verbe au centre au passé simple, ou sont-ils des temps mutuellement exclusifs ? – Marine Galantin Sep 8 at 15:29
  • 1
    Le passé composé et le passé simple tous les deux des temps du récit. Le passé composé est par excellence le temps de la narration au passé en français dans les récits contemporains. – Laure Sep 8 at 15:31

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.