1

(slang) (One's) ass off is used to emphasize the preceding verb as having been done to the maximum degree. For instance

I worked my ass off to get where I am today!

The people in the back were working their asses off.

This comedian will make you laugh your ass off.

What are some ways to express a similar idea in French? For the first two sentences with the verb work I am thinking about

J'ai travaillé comme un chien/comme un fou pour arriver là où je suis aujourd'hui !

Les gens à l'arrière se déchirent au travail.

For the remaining sentence

Ce comédien va te faire mourir de rire.

Are these sentences enough idiomatic and convey similar ideas with the English sentences? Any other suggestions?

  • On peut dire "se casser le cul". Le sens n'est pas exactement le même, mais utilise "cul"/"ass". – Mathieu Bouville Sep 17 at 8:38
2

À ce qui a déjà été dit, et qui est acceptable (sauf peut-être se déchirer au travail), je pense qu'il faut rajouter l'expression « comme un malade », qui veut dire beaucoup, avec excès.

À l'entrée malade du Dictionnaire culturel en langue française :

Fam. Comme un malade, en se démenant, avec force. Il travaille comme un malade.→comme une bête, comme un fou.

  • Faut-il travailler comme un malade pour réussir ? (youtube)
  • Pourquoi bosser comme un malade ne paye pas toujours.(Capital.fr)

Et l'idée de pénibilité peut être renforcée si on remplace travailler par trimer.

  • Le comble c’est que cette personne a obtenu 18/20 alors que moi qui ai trimé comme un malade, je n’ai obtenu que 11/20. (Sur un forum)

  • Je vais devoir trimer comme un malade toute ma vie pour un maigre salaire qui me procurera juste de quoi manger. (Le roman d'un timide, Jean-Pierre Boghossian)

Et en plus familier encore avec chier :

  • J’en chie tous les jours comme un malade à l’entrainement, deux fois par jour, six jours sur sept et quasiment tous les jours de l’année (chronique du vélo)

On peut aussi employer l'expression avec rire :

Voici une blague vraiment nulle, mais qui m'avait fait rire comme un malade. (Youtube.)

1

Voici deux suggestions par une professeure de FLE pour les phrases avec le verbes work :

Les gens à l'arrière se donnent à fond.

Je me suis tué à tâche pour réussir.

  • C'est probablement la première suggestion qui est à l'origine d'une équivalente assez usuelle utilisant défoncer pronominalement : Les gens à l'arrière se défoncent vraiment – aCOSwt Sep 17 at 9:33
1

The French sentences you mention are idiomatic and will be OK in all contexts, except that one:

Les gens à l'arrière se déchirent au travail.

In an appropriate context, it may be understood thanks to the mention of au travail but se déchirer, in a metaphorical sense, rather has the meaning of to quarrel, to fight bitterly against each other (ex: Les parents se déchirent depuis leur divorce pour obtenir la garde de leurs enfants).

A more idiomatic suggestion:

Les gens à l'arrière se tuaient à la tâche.

However, all of your suggestions are fairly neutral in terms of level of language, and do not carry the somehow vulgar connotation carried by the mention of ass in English.

You can find some phrases that would also refer to the "place where the sun never shines" in French too:

Je me suis cassé le cul pour en arriver là (not exactly the same as to work one's ass off, it rather says you have done a lot of efforts for something, which may not necessarily involve "working" as such)

J'ai adoré ce spectacle, c'était à se taper le cul par terre (means something is very funny, also if something is so ridiculous that it can be funny. Ex: j'ai écouté l'interview de Donald Trump, c'était à se taper le cul par terre)

  • D'accord avec toi pour « se déchirer au travail » mais on peut récupérer déchirer, def. n° 2 pour le comédien : ce spectacle ça déchire ! – Laure SO - Écoute-nous Sep 17 at 9:52
  • Juste - mais alors "Déchirer" ne signifie pas alors "être drôle", mais plutôt "laisser une très forte impression" (ex: ce concert/ce film/ce match, ça déchire, ou cette voiture/cette moto, elle déchire). On pourrait a fortiori même dire que quelque chose de pas drôle du tout déchire (au-delà du sens de "être déchirant, émouvant"). Ex: j'ai regardé la dernière saison de Game of Thrones, la scène où le dragon détruit toute la ville et massacre des dizaines d'innocents, ça déchire ! – Greg Sep 17 at 10:17
  • Oui, bien sûr ça ne contient pas l'idée de rire, ce n'est que de la récup de mot, faut l'enrober. Et j'avais pas mis le lien vers la réf la plus complète pas pour toi, mais pour Dimitris s'il ne connait pas encore. – Laure SO - Écoute-nous Sep 17 at 10:23

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.