7

For instance how do I say “when will you be home?” to my wife in an informal way and referring to our home?

Is there a French word for home as distinct from house and apartment, as there is in English?

10

Maison is not only used for the building but is also used to refer to the place where you live.

Je suis à la maison. → I'm at home.

We can also use chez moi/ chez toi /chez nous etc.

Il est chez lui → He's at home.

But in the case of your sentence what is really meant is "when will you be back home?" so we would use neither.

  • Quand vas-tu rentrer ? /Quand rentres-tu ?

would probably be what most people say.

The answers to this question will tell you more on how the French language can express the idea of home in other contexts. And there a specific question on "Home sweet home".

  • 5
    Dans un contexte peut-être un peu plus formel, on a aussi le domicile avec lequel certains amateurs de musique jouaient pour, sur leur portail, écrire les notes : do, mi, si, la, do, ré. – aCOSwt Oct 2 at 19:48
  • 1
    @aCOSwt C'est trop administratif pour le contexte de la question. Je ne l’emploierais pas en parlant avec mon conjoint. – Laure SO - Écoute-nous Oct 3 at 7:03
  • 3
    Pour moi, "chez soi" est ce qui répond le mieux à la question, étant donné que c'est indépendant du fait de vivre en maison ou en appartement. On dira "je rentre chez moi" dans tous les cas, mais un habitant d'appartement dira "je rentre à l'appart(ement)" plus fréquemment que "je rentre à la maison". – Rafalon Oct 3 at 11:06
  • @Rafalon TLF "À la maison. Chez soi. Aller, être à la maison; (aimer) rester à la maison." Petit Robert : « habitation, logement, qu'il s'agisse ou non d'un bâtiment entier, chez-soi, demeure, domicile, foyer, home, logis. Il aime rester à la maison : chez lui. Rentrer à la maison ». Et je ne vais pas faire tous les dictionnaires. – Laure SO - Écoute-nous Oct 3 at 11:46
  • 2
    @Laure Je suis français et habite en appartement, les seules fois où j'utilise "je rentre à la maison", je me corrige et je rajoute "enfin, à l'appart", et c'est uniquement parce que j'ai vécu 20 ans dans une maison avant d'être en appartement. Après, je ne parle pas forcément au nom de tous les français, ni de l'académie française, simplement en mon nom ;) – Rafalon Oct 3 at 13:43
5

For your specific example, the most colloquial and natural way would be, to me:

Tu rentres quand (à la maison) ?

It works if she's gone for days abroad and you don't know if she comes back soon, it works if she has left for 5 minutes and is already on her way back home.

If I'm already at home and I know she's on her way back, maybe I'd say:

Tu arrives quand ?

If I had a wife, that is.

Note that "maison" in such a case refers to the place you live, wether it's a house, an apartment, a car, it could even be a country so yeah it's "home".

1

Complément non essentiel aux autres réponses, qui traitent les possibilités principales

There is a humourous, playful way to refer to the home and it is also used to mean « home » in the sense of « home country ». That's the word "bercail" which has, among others, religious connotations. However it is a colloquial term and is not naturally used in a formal sentence.

  • Quand tu rentres au bercail ?
  • Quand rentres-tu au bercail ? (not likely)
  • +1 pour le bercail qui est précisément celui auquel je pensais bien que... j'ai toujours préféré rentrer dans mes pénates qui, pour ne l'avoir jamais entendu, dans ce sens, que dans une région précise est possiblement régional. Mon passé estudiantin m'en voudrait tout autant d'oublier la thurne qui fut mon chez-moi le temps de... cuber! – aCOSwt Oct 2 at 19:26
  • @aCOSwt Non, pas du tout régional : B. Fam. ou plais. Maison où l'on habite. Synon. foyer, habitation, domicile. Regagner ses pénates. La thurne, je crois, est dans une certaine partie des cas au moins limitée à une seule pièce (chambre) : Chambre d'internat, généralement occupée par deux élèves; pièce réservée à l'étude ; cependant, la seule orthographe du TLFi est « turne ». – LPH Oct 2 at 19:33
  • 3
    1- Already mentioned in an answer on how to convey the general idea of home in French. And I would never use the word bercail in the context given in the question, unless specifically in the case of someone having left home for a rather long time (not just to go to work during the day) and with the possible intent to leave it for good. "When will you be home" doesn't specifically convey this idea. 2- Quand tu rentres (au bercail) ? is a very unlikely phrasing in French, we would say *Tu rentres quand (à la maison) ? – Laure SO - Écoute-nous Oct 3 at 5:34
  • 1
    @Laure & LPH : Allez, allez... On ne va quand même pas bataliser sur des afféteries de pothaches. – aCOSwt Oct 3 at 8:22
  • 1
    @Laure & LPH : Euh! Et si on admettait que je n'ai rien dit ? – aCOSwt Oct 3 at 8:34
0
  • Possibilities:

Penates

Essentially used in the expression "regagner ses pénates", which means goins back home. It comes from the penates, latin gods of the hearth. http://www.expressio.fr/expressions/regagner-ses-penates.php

Foyer

Originally the place for the fire. Similar to "hearth" in English. Third definition here:

Lieu où habite la famille, demeure ; la famille elle-même, le milieu familial : Recevoir un étranger à son foyer. Fonder un foyer. La chaleur d'un foyer.

  • More administrative are:

Domicile

The place where you live, your official address.

Ménage

A place for living and the people who live there on a regular basis. Also used as a statistical unit.

Demeure

The physical building where someone lives.

  • Finally, there are many, many familiar terms used to talk about ones' house, including:

Bercail

Turne

Poulailler

Baraque

Crèche

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.