3

L'expression "remettre aux calendes grecques" est-elle répandue/reconnue ? Peut-on couramment rendre son sens avec le verbe "procrastiner" ?

5

Oui! Elle est très usuelle mais forcément pas au sens de procrastiner qui signifie plus remettre à plus tard, à demain. On le fera sûrement mais... un autre jour, alors que :

Comme tu le sais mieux que nous... les Grecs n'ayant pas de calendes... remettre aux calendes grecques signifie très exactement qu'on ne le fera... ni demain ni un autre jour... mais bien qu'on ne le fera jamais.


Note que le français connaît aussi dans le genre la remise sine die. C'est une certaine forme de procrastination. On le fera certainement un jour mais... juste... on sait pas dire précisément lequel.
NDaCOSwt : Et... parce que ce sujet m'a amusé... finalement... les choses que ne n'admets de faire qu'à titre posthume... c'est de la procrastination ou de la remise aux calendes grecques ? Bon! Je vous autorise trancher : c'est du foutage de gueule! Mais bon... ce sujet en était-il exempt ?

  • Merci ! Le verbe procrastiner est autant usuel ? Je l'ai appris aujourd'hui quand j'ai voulu expliquer à quelques étudiants "remettre aux calendes grecques" :-)! À propos je ne l'avais jamais entendu... – Dimitris Nov 8 at 12:56
  • @Dimitris : procrastiner est très usuel... parmi les gens... comme moi.. (mes potes et moi ;-) )qui en font leur spécialité, leur Art! :-) et qui donc... comme moi... déguisent leur flemme sous un mot savant... et donc présumé... non usuel pour les autres... :-) – aCOSwt Nov 8 at 13:18
  • @Dimitris : Au fait... juste pour dire... la réponse à mes question en Grec... tu procrastines ou t'as remis aux calendes grecques ? Bon... parce que dans un cas je pardonne évidemment et dans l'autre... je vais t'en vouloir... ;-) – aCOSwt Nov 8 at 13:21
  • 1
    @Dimitris J'espère que tu as déjà remarqué l'humour de aCOSwt. Mais au cas où... (parce que ce n'est pas toujours facile de le percevoir dans une langue et culture qui ne sont pas siennes au départ) le mot est perçu comme encore très littéraire et son emploi cantonné à une certaine partie de la population (mais on s'attend à ce que tes étudiants comprennent). Le verbe est moins employé que le nom (c'est apparemment le contraire en anglais, je viens de générer quelques Ngrams). J'ai dis « encore » parce que, comme le fait remarquer Destal, il connait un renouveau depuis une vingtaine d'année. – Laure SO - Écoute-nous Nov 8 at 16:22
  • 1
    Il ne faut jamais remettre au lendemain… ce que l’on peut faire faire le surlendemain par un autre, antique sagesse de survie en milieu hostile. – cl-r Nov 9 at 19:45

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.