1

On a la locution verbale partir en vrille pour décrire entre autres « [...] une situation qui dégénère brutalement, parfois sans raison valable » (Wiktionnaire). Je me demande si l'origine c'est le domaine de l'aviation avec la vrille pour le « mouvement, figure d'acrobatie d'un avion qui descend en tournant sur lui-même » (TLFi). C'est que cette locution n'est pas employée à mon connaissance dans mon environnement linguistique et je n'ai pas compris spontanément l'idée de mouvement vers le bas ni donc l'expression (je n'y ai compris que « capoter », une « vrille » sans le mouvement vertical, essentiellement pour s'emballer).

Peut-on confirmer et préciser ; est-ce différent de s'emballer ?

1

En ce qui a trait à la première partie de la question, oui essentiellement :

Par analogie, il [le mot vrille] se dit il se dit de ce qui a la forme d'une hélice (1839), spécialement du mouvement d'un avion qui tombe en tournant sur lui-même (1916-1918) [...] La chute en vrille (involontaire) d'un avion a suscité la locution figurée partir en vrille « devenir hors de contrôle » et « s'effondrer » (années 1990).

[ Dictionnaire historique de la langue française, sup. Rey, chez Robert, 2011 ]

| improve this answer | |

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy