1

On a la locution verbale partir en vrille pour décrire entre autres « [...] une situation qui dégénère brutalement, parfois sans raison valable » (Wiktionnaire). Je me demande si l'origine c'est le domaine de l'aviation avec la vrille pour le « mouvement, figure d'acrobatie d'un avion qui descend en tournant sur lui-même » (TLFi). C'est que cette locution n'est pas employée à mon connaissance dans mon environnement linguistique et je n'ai pas compris spontanément l'idée de mouvement vers le bas ni donc l'expression (je n'y ai compris que « capoter », une « vrille » sans le mouvement vertical, essentiellement pour s'emballer).

Peut-on confirmer et préciser ; est-ce différent de s'emballer ?

1

En ce qui a trait à la première partie de la question, oui essentiellement :

Par analogie, il [le mot vrille] se dit il se dit de ce qui a la forme d'une hélice (1839), spécialement du mouvement d'un avion qui tombe en tournant sur lui-même (1916-1918) [...] La chute en vrille (involontaire) d'un avion a suscité la locution figurée partir en vrille « devenir hors de contrôle » et « s'effondrer » (années 1990).

[ Dictionnaire historique de la langue française, sup. Rey, chez Robert, 2011 ]

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.