4

J'ai écrit un conte dans laquelle le protagoniste (!) est nommé « la prochaine personne » - et il est toujours masculin !

Quel est le pronom personnel conjoint correct ? Par exemple :

La prochaine personne fut cloué du surprise sur place. « Quel malheur » dit-il. Puis il ferma ses yeux. Enfin, après deux jours, ses amis trouvaient la prochaine personne. « Comment vas-tu ? » ils le questionnaient.

  • 2
    ... fut clouée – Dimitris Jan 21 at 11:39
  • I must agree with a comment of Mouviciel here under. You're going to face a lot of similar issues by using a feminine noun to designate someone known to be a man. – Laurent S. Jan 21 at 13:58
  • Il n'y a pas, contrairement à l'anglais, de formule neutre pour exprimer cette idée, l'accord doit se faire au féminin. Mais il est tout à fait possible de dire: Monsieur "La prochaine personne" fut cloué sur place de surprise. Cela indique que c'est un homme et aussi qu'on le nomme "La prochaine personne", comme on dit Monsieur "Je sais tout" (plus) sous forme de sobriquet. – mins Feb 2 at 18:50
0

Vu que le protagoniste est un homme, pourquoi écrire personne ?

https://crisco2.unicaen.fr/des/synonymes/personne

P. ex.

Le prochain homme/individu/personnage/âme/mec fut cloué du surprise sur place. « Quel malheur » dit-il. Puis il ferma ses yeux. Enfin, après deux jours, ses amis trouvaient (de même). « Comment vas-tu ? » ils le questionnaient.

  • « personnage » is the term, which will solve all the grammatical problems I've got, writing a story where the protagonist was designed as « la prochaine personne » (wanted to be met by another person). The other possibe solution, as I see, is « le prochain être humain ». Indeed I am looking for a translation of "the next best person" or "the next person, who ever it will be“ - and therefore the special question is left, if it will be correct to write: « le prochain meilleur être humain » or « le prochain meilleur personnage » ? – Sylvester Jan 29 at 9:55
  • @Sylvester > Yes it will be correct (you shouldn't have similar gender dilemma), but probably very heavy to write or read.. I would assign him a first name and go with that first name for the rest of the book. – Laurent S. Jan 29 at 10:11
  • @ Laurent S. Yes, and here I would like to use one of the other solutions, after introducing him, I would like to give him as proper name « prochain meilleur », building sentences like: « prochain meilleur » fut cloué du surprise sur place. – Sylvester Jan 29 at 10:18
  • 1
    Pourquoi écrire personne ? : Tous simplement parce qu'un homme est une personne. Cette contradiction supposée entre genre et sexe peut poser problème à des apprenants mais pas aux francophones natifs. (et le prochain âme n'est pas ce qu'on peut proposer de mieux...) – jlliagre Jan 29 at 20:48
  • "Le prochain homme/individu/personnage/âme/mec fut cloué du surprise sur place", de surprise plutôt. – mins Feb 2 at 18:44
7

Personne est un substantif féminin. Que le protagoniste du conte soit masculin ne change rien aux règles de grammaire !

Les pronoms personnels s'y rapportant doivent donc être accordés au féminin.

La prochaine personne fut clouée de surprise sur place. « Quel malheur » dit-elle. Puis elle ferma ses yeux. Enfin, après deux jours, ses amis trouvaient la prochaine personne. « Comment vas-tu ? » ils la questionnaient.

  • Merci, mais c'est un problème littéraire. Il est important que le protagoniste du conte est masculin et est nommé ni Peter ni Paul mais « la prochaine personne . » (Le conte compte 68 p.) – Sylvester Jan 21 at 11:50
  • 5
    @Sylvester: Cela ne change rien aux règles de grammaire ! – Toto Jan 21 at 12:15
  • @Sylvester: Une façon de s'en sortir est de remplacer personne par un nom masculin, par exemple individu. – mouviciel Jan 21 at 12:43
  • @Toto:Mmmh - Pas licence poétique pour les petits écrivains en règlement grammaire? – Sylvester Jan 21 at 13:37
  • 1
    @ho2o2hh2o: c'est fait. – Toto Jan 30 at 10:48
3

It seem certain that the intention in using "prochaine personne", which to me appears to be inspired by the English "the next guy", is to communicate something special, which unfortunately doesn't come through in French as there is no idiomaticity in this expression, except when talking about the succession of persons likely to have the same fate in a course of events. Maybe "Monsieur tout le monde" could be the idea, but I doubt it; nevertheless, it seems to me that there is no case for rendering this expression by means of a banal idiomatic substitute and that there is instead an author's problem, that of an author trying to put into words a new idea.
We get back into the domain of perfect idiomaticity if instead of "la prochaine personne" we use "la personne comme une autre", but I don't know whether that's what user Sylvester has really in mind.

The masculine gender can be used and then the reader has to conclude that this person is a male. What would be incongruous, for the least difficult to understand, would be an alternance in the text of feminine and masculine genders.

  • A better alternative to transpose "The next guy" might be "Au suivant" rather than "La prochaine personne". I agree this is likely the intention. – mins Feb 2 at 18:57
  • @mins No, « the next guy » is here meant to say "as any other" as in "as the next guy", that is what is intended. (idiomatic) To a reasonable degree; as much as a typical person or man. I like reading as much as the next guy. I'm as friendly as the next guy. (Wiktionnaire) – LPH Feb 2 at 19:15
  • Now I see it's indeed idiomatic (a bit like comme tout le monde or M. Tout-le-monde, in some context). – mins Feb 2 at 19:23
0

Tu pourrais résoudre le problème en substituant « dit-il » par « dit l'homme. »

  • @toto Tu es certain que ton changement signifie ce que je voulais dire? Je ne crois pas... – Nico Jan 29 at 19:37
  • 1
    Effectivement, je me suis emmêlé les pinceaux, désolé. – Toto Jan 30 at 10:31
0

Tout simplement :

La prochaine personne, un homme, fut clouée de surprise sur place . « Quel malheur » dit-il. Puis il ferma ses yeux. …

Pour un conte :

La prochaine personne, un homme de grande taille venu d’un pays lointain, fut clouée de surprise sur place . « Quel malheur » dit-il. Puis il ferma les yeux sous le choc. Enfin, après deux jours, ses amis le trouvaient par hasard. « Comment vas-tu ? » le questionnaient-ils.

Remplacer les mots en italique à sa guise.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.