1

Elle est née à sept mois de gestation.

Elle est née après 7 mois de gestation.

Quelle préposition est correcte et pourquoi ?

  • 2
    « À l'issue d'une gestation de 7 mois » ? – Toto Jan 30 at 14:25
  • @Toto Troisième option ?! Je n'y ai pas réfléchi:-)! Donc mes deux phrases sont toutes deux incorrectes ? – Dimitris Jan 30 at 14:27
  • Pas tout à fait mais leurs occurrences dans Google Ngram sont très faibles, l'une des deux n'apparait même pas ! – Toto Jan 30 at 14:30
  • A priori les 3 formulations (question + remarque de Toto) sont correctes et seront comprises de manière similaire. Pour le côté idiomatique, ngram peut donner une indication, en ce qui me concerne je ne trouve aucune des 3 particulièrement incongrue. – Laurent S. Jan 30 at 14:35
  • « Elle est née à sept mois. » — « Elle est née après sept mois de gestation » — « Elle a eu une gestation de sept mois » – Personne Jun 29 at 8:11
1

La première proposition:

Elle est née à sept mois de gestation.

n'est pas idiomatique (voir plus loin). Ce qui est courant, c'est :

Elle est née à sept mois.

ou, moins souvent :

Elle est née à sept mois de grossesse.

Elle est née au bout de sept mois de grossesse.

La deuxième proposition :

Elle est née après 7 mois de gestation.

est techniquement correcte avec ces deux réserves :

  1. on recommande d'éviter d'écrire les "petits" nombres en chiffres;

  2. gestation est un terme de biologie plutôt réservé aux femelles des mammifères.

Une femelle pleine/gravide met bas au bout de x semaines/mois de gestation

mais :

Une femme enceinte accouche au bout de x mois de grossesse.

Pour parler de la naissance d'une petite fille, on préférera donc :

Elle est née après sept mois de grossesse.

| improve this answer | |
1

« Après sept mois de gestation » est formel et aussi convenable dans le parler de tous les jours ; « à sept mois de gestation » est aussi correct mais moins explicite. On trouve un exemple de ce dernier usage, dans le contexte même de la gestation et dans la langue pas si ancienne, c'est à dire quand même considérée comme moderne, mais plus vraiment contemporaine (réf.).

  • — PREMIER CONSUL « Un enfant né à six mois six jours peut-il vivre ? »
    — FOURCROY « Il est reçu que non »

    — FOURCROY « Les uns à six semaines, les autres à … »

Voici un exemple dans la langue contemporaine (p. 499).

  • Les vaches chez lesquelles un avortement à plus de 4 mois de gestation ou une mise-bas auront été induites doivent ensuite être particulièrement surveillées car le risque de rétention placentaire –et donc de métrite– est plus élevé.
| improve this answer | |

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.