3

Prenons un exemple :

Jean a acheté un appartement au rez-de-chaussée qui est sombre.

Dans cette phrase, quel est l'antécédent de ce « qui » ? « Appartement » ou « rez-de-chaussée » ? Et pourquoi ?

Merci de m'expliquer avec les règles générales comment déterminer l'antécédent du pronom.

  • The problem is the same in English, but at least in French (as the answers make clear) there is the possibility of clarification if the two candidate antecedents are of different genders. – Harry Audus Feb 7 at 12:31
3

Le lecteur comprendra que c'est l'appartement qui est sombre : car on s'intéresse en général plus à la luminosité d'un appartement où l'on vit qu'à celle des parties communes de l'immeuble (qui sont rarement bien éclairées, d'ailleurs).

Sur le plan grammatical, toutefois, la phrase est ambiguë. La proposition relative peut avoir pour antécédent aussi bien l'appartement que le rez-de-chaussée.

La phrase serait un peu moins ambiguë si une virgule suivait « rez-de-chaussée » (ou si le locuteur, à l'oral, faisait une pause après ce mot), car la séparation ainsi créée laisserait entendre que la proposition relative n'a pas pour antécédent le mot situé juste auparavant. Il n'y aurait toutefois pas de certitude, même dans ce cas-là.

En conclusion, cette phrase est obscure et donc mal écrite. Il vaudrait mieux écrire par exemple :

Jean a acheté un appartement sombre au rez-de-chaussée.

| improve this answer | |
  • Dans ce cas précis on peut considérer la phrase mal écrite et la réécrire pour lever toute ambiguïté, mais la question reste valide pour d'autres cas : "Ce soir je dîne avec une amie de ma soeur, qui est en vacances.". Virgule ou pas il est difficile de réécrire "mieux" la phrase tout en étant absolument pas ambigu. – Laurent S. Feb 5 at 8:55
1

No natif speaker. According to H. Ferrar's [A French Reference Grammar, Oxford University Press] (p. 231), lequel is used in the Nominative, in written language only, in order to avoid ambiguity, where the normal use of qui would leave some doubt as to which antecedent was referred to. E.g.

La poignée du couteau, laquelle était en ivoire.

Here laquelle, being feminine, must refer to poignée.

If both antecedents are of the same gender and number, lequel is considered to refer to the former one.

Une amie de sa sœur, laquelle venait parfois le dimanche. (i.e. une amie)

In your case:

Jean a acheté un appartement au rez-de-chaussée lequel est sombre. (i.e. un appartement)

French version follows below:


Non locuteur natif. Selon l'ouvrage A French Reference Grammar, Oxford University Press (p. 231) de H. Ferrar, lequel est utilisé dans le Nominatif, en langue écrite uniquement, afin d'éviter toute ambiguïté, lorsque l'utilisation normale de qui laisserait planer un doute sur l'antécédent auquel il est fait référence.

La poignée du couteau, laquelle était en ivoire.

Ici, laquelle, étant féminin, doit faire référence à la poignée.

Si les deux antécédents sont du même sexe et du même nombre, le pronom relatif laquelle est considéré comme se référant au premier nom.

Une amie de sa sœur, laquelle venait parfois le dimanche. (i.e. une amie)

Dans votre cas :

Jean a acheté un appartement au rez-de-chaussée lequel est sombre. (i.e. un appartement)

| improve this answer | |
  • 3
    C'est assez surprenant : je suis locuteur natif et instinctivement je comprends lequel et laquelle comme faisant référence à l'antécédent compatible le plus proche ! – Evpok Feb 3 at 10:02
  • @Epvok moi aussi, mais je dois bien avouer qu'en dehors de "ceci/cela" je ne me rappelle pas avoir appris d'autre règle similaire (par exemple : "qui" pour le plus proche,"lequel/laquelle" pour le plus éloigné...) – Laurent S. Feb 5 at 8:56
-1

Pour expliquer le problème de déterminer le pronom relatif ici, il faut préciser si le rez-de-chaussée modifie le nom appartement, ce qui créerait ce qu'on appelle en anglais un noun phrase, ou s'il modifie le verbe acheter (mis ici en forme de passé composé), dans lequel cas le précédent serait l'"appartement".

Pour ma part, je tiendrais le dernier, puisque dans le premier cas le rez-de-chaussée serait un accessoire optionnel de l'appartement (comme le fromage dans l'exemple « omelette au fromage ») qui y est ajoutée dans un sens, ce qui me semble un peu lourd.

Jean pourrait acheter au rez-de-chaussée sans en spécifier plus, qui m'indiquerait le dernier cas.

| improve this answer | |
  • Si on voulait préciser que le pronom se réfère au "rez-de-chaussée", il faudrait ajouter une virgule avant le pronom. btb.termiumplus.gc.ca/… – user22700 Feb 2 at 7:19
  • Je ne vois pas le rapport entre les analyses syntaxiques proposées (dont la deuxième n'a d'ailleurs aucun sens) et le fait de retrouver l'antécédent du pronom. – Evpok Feb 3 at 10:07

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.