0

Ailleurs on a identifié le régionalisme poudrin de choquette pour « blizzard, neige en poussière chassée par le vent », attribuable soit aux Saint-Pierrais ou aux Miquelonais où la choquette serait cette boîte de conserve vide, reliée à la choque ou au choquet, une espèce de tasse en dialecte normand (Dictionnaire des régionalismes de Saint-Pierre et Miquelon). Dans un contenu relié à la philatélie on discute de l'explication de la choquette :

D'après Andrée Lebailly (citée sur le site internet spmtimbres.com), le « poudrin de choquettes » est une expression locale soit imagée pour un vent de neige capable de déplacer des boîtes de conserves (les choquettes) jetées dans les poubelles, soit pour désigner de manière exagérée des flocons de neige.

[ Le poudrin de choquette ds. l'article Timbres de Saint-Pierre-et-Miquelon 2006 ]

enter image description here
« Le poudrin de choquette », Service des Postes de Saint Pierre et Miquelon, LaPoste, photographie signée Patrick Boez, émission du 25 janvier 2006 (informations)

  • Peut-on expliquer la nature et la fonction du de dans l'expression ; comment réussit-on à obtenir un sens de « déplaçant des boîtes » avec la tournure, à quoi se compare-t-elle ?
  • L'exagération dont on parle, s'agit-il de la « poudre de particules métalliques » ou autrement de quoi s'agit-il ?
  • Peut-on confirmer précisément si l'une ou l'autre explication est à l'origine de l'expression ?

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy