2

I have encountered the phrase:

Soient K la sous-catégorie pleine de E formée des objets qui peuvent être trivialisés par un objet galoisien, et S la sous-catégorie pleine de E formée des sommes directes d'objets de K. S est un topos localement galoisien, et l'inclusion S → E qui fait de S un groupoïde fondamental de E.

I suspect it should be changed to

Soient K la sous-catégorie pleine de E formée des objets qui peuvent être trivialisés par un objet galoisien, et S la sous-catégorie pleine de E formée des sommes directes d'objets de K. S est un topos localement galoisien, et l'inclusion S → E fait de S un groupoïde fondamental de E.

Am I right?

  • 3
    Can you paste the whole sentence ? Both can make be correct, it all depends on what is coming before and after this phrase. – Greg Jun 19 at 4:11
  • Soient $K$ la sous-catégorie pleine de $E$ formée des objets qui peuvent être trivialisés par un objet galoisien, et $S$ la sous-catégorie pleine de $E$ formée des sommes directes d'objets de $K$. $S$ est un $\U$-topos localement galoisien, et l'inclusion $S \to E$ qui fait de $S$ un groupoïde fondamental de $E$. – johny Jun 19 at 16:30
  • Thanks - I highly recommend to edit the question and add sentence in full. I must confess this is double Dutch to me... It might be obvious to you, but I (tentatively) understand that $S$ is NOT "l'inclusion $S to E$", correct ? That will indicate if I understand correctly the statement. – Greg Jun 19 at 17:10
4

I believe you are right. There is no way to make this sentence work.

Here are (simplified) alternatives (the first one is yours, the third one is from cglacet's comment):

Soient K un ensemble de trucs venant de E, et S un ensemble de machins déduits de K. S est un chose, et l'inclusion S → E fait de S un bidule de E.

Soient K un ensemble de trucs venant de E, et S un ensemble de machins déduits de K. S est un chose, et l'inclusion S → E (est) ce qui fait de S un bidule de E.

Soient K un ensemble de trucs venant de E, et S un ensemble de machins déduits de K. S est un chose, et c'est l'inclusion S → E qui fait de S un bidule de E.

| improve this answer | |
  • 1
    "c'est l'inclusion de X qui fait de S un bidule de E" would also be correct. The inclusion of this rule changes S. – cglacet Jun 21 at 21:25
  • @cglacet Indeed, suggestion added, Thanks. – jlliagre Jun 21 at 21:32

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.