6

Emmanuel Macron a déclaré :

J'ai fait ce que j'avais dit que je ferai.

J'ai vu plein de commentaires mentionnant une éventuelle faute de français du président français. Il aurait peut-être dû écrire (...) je ferais (au conditionnel au lieu du futur). Il me semble pourtant que la phrase est juste puisqu'il parle d'une promesse et donc de quelque chose qu'il voulait faire et non d'un conditionnel.

Quelqu'un peut-il confirmer si cette phrase est grammaticalement juste ou sinon expliquer pourquoi ?

  • « J’ai fait » au moment où je vous parle ce qui était écrit dans mon programme, programme qui disait à cette époque ce que je ferai si j’étais élu, et donc « ce que j'avais dit que je ferai. » – Personne Jul 15 at 7:50
  • @Personne On dit « ce que je ferais si j’étais élu ». Pas besoin de longues explications pour s’en convaincre ; si on n’a pas le courage d’ouvrir une grammaire, il suffit de comparer avec : « ce que nous ferions si nous étions élus ». Pour utiliser le futur, il faut tourner ça autrement ; par exemple : « ce que je ferai si je suis élu » (« ce que nous ferons si nous sommes élus »). – Philippe-André Lorin Jul 15 at 21:18
  • @Philippe-AndréLorin — Mes connaissances grammaticales sont limitées french.stackexchange.com/users/848/personne?tab=profile à l’inverse de mon goût de la francophonie orale chat.stackexchange.com/rooms/110647/… – Personne Jul 15 at 22:23
  • si on n’a pas le courage d’ouvrir une grammaire, est pour le moins pas très idoine, je n’y ai pas trouvé la réponse pour la phrase posée, et votre réponse est basée sur l’ajout du conditionnel et le changement du point de vue/de l’époque à laquelle parle le locuteur : chat.stackexchange.com/transcript/message/54973761#54973761 . – Personne Jul 17 at 12:55
9

Pas sûr qu'il écrive lui-même ses tweets mais si on met la phrase à la troisième personne du singulier ou à la première du pluriel, la phrase sonne plutôt mal...

Il a fait ce qu'il avait dit qu'il fera.

Nous avons fait ce que nous avions dit que nous ferons.

enter image description here

Viginie Despentes, Vernon Subutex, 2015.

Le futur simple du tweet est incorrect. On écrit:

J'ai fait ce que j'avais dit que je ferais.

Il ne s'agit pas ici d'un conditionnel au sens strict (il n'y a pas de condition ou d'hypothèse) mais d'un futur du passé. (voir aussi cette question sur FSE et cette autre sur « Dire, ne pas dire » de l'Académie française).

Note: cette manière d'exprimer le futur du passé n'est pas une fantaisie récente mais un héritage du latin qui existe depuis toujours en français.

Selon Benveniste, le conditionnel français a pour origine une périphrase latine porteuse d’une valeur de prédestination : infinitif + habebam. Cette périphrase a par la suite développé, en latin vulgaire, deux sens qu’elle a ultérieurement transmis aux conditionnels romans: (i) le sens de futur du passé observable par exemple en discours indirect, et (ii) le sens d’irrealis-potentialis qui a émergé dans les constructions hypothétiques. Pour Fleischman, ce second sens serait une extension du sens de futur du passé dont il serait pragmatiquement dérivé.

Source: L’évolution des usages du conditionnel en français, Adeline Patard et Walter De Mulder, 2018

| improve this answer | |
  • Sortir la parole de l’acteur de son contexte et la mettre dans l’écrit d’un observateur muet … hum … n’introduit-on pas un concept qui déforme la réalité retranscrite ? – Personne Jul 15 at 7:59
  • Je trouve que la phrase à la troisième personne ne sonne pas particulièrement fausse. – Laurent G. Jul 15 at 8:30
  • 2
    Ta tolérance aux écarts avec la norme est plus grande que la mienne. Par exemple: ne sonne pas particulièrement faux ;-) – jlliagre Jul 15 at 8:33
  • 1
    "… mais d'un futur du passé. " — bigre, depuis quand enseigne-t-on cette utilisation du conditionnel ? apparemment depuis longtemps books.google.com/ngrams/… … il ne faut vraiment pas aimer la francophonie pour imposer un tel mic-mac dans les temps sous prétexte de bien l’écrire. Mélanger le temps, n’est-ce pas un signe précoce de maladie neurodégénérative des académiciens ? – Personne Jul 15 at 8:50
  • @Personne Ce n'est pas que les grammaires enseignent une utilisation incongrue du subjonctif, c'est au contraire que les grammaires traditionnelles ne rendent pas compte de l'usage majoritaire du subjonctif. Certains linguistes préféreraient d'ailleurs le classifier comme un temps de l'indicatif. fr.wikipedia.org/wiki/Conditionnel#Mode_ou_temps_.3F – jlliagre Jul 15 at 9:01
2

J'aurais tendance à dire que la faute vient du fait qu'on utilise le conditionnel pour exprimer un futur dans le passé.

Comme la principale est au passé composé, on utilise le conditionnel.

Par exemple on dira :

  • Il dit (présent) qu'il viendra (futur) avec nous.
  • Il a déclaré (passé) qu'il viendrait (conditionnel) avec nous.

Autrement, la phrase n'est effectivement pas très jolie, peut-être plutôt :

J'ai fait ce que j'avais prévu de faire.

| improve this answer | |
0

Si on considère que sur Twitter les messages écrits sont souvent une sorte transcription de messages oraux, il est probable que l'orthographe "... ce que je ferai" reflète une prononciation que je qualifierais de "parisienne" du conditionnel. En effet, dans ce type de prononciation, il n'y a (presque) pas de différence entre la prononciation du futur (je ferai) et celle du conditionnel (je ferais).

| improve this answer | |
  • Pour confirmer mon point de vue. Entendu ce midi dans l'émission du Jeu des 1000 Euros sur France Inter. L'animateur demande aux candidats quand est-ce que "je ferais" (prononcé avec un ê ouvert) prend ou non un "s" final. Réponse attendue, ça prend un "s" quand c'est un conditionnel, pas de "s" si c'est un futur ! Absurde, si on prononce en français standard je ferai (é) ou je ferais (ê), il n'y a pas lieu de (se) poser la question. Au fait, peut-on poster de la phonétique dans ses commentaires sur ce site ? – papi Jo Aug 26 at 17:10

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.