3

On lit dans la préface des mémoires de Casanova le passage suivant:

Mes succès et mes revers, le bien et le mal que j'ai éprouvés, tout m'a démontré que dans ce monde, tant physique que moral, le bien sort toujours du mal comme le mal du bien. Mes égarements montrent aux penseurs les chemins contraires, ou leur apprendront le grand art de se tenir à cheval du fosset.

Je ne trouve pas cette locution là dans le dictionnaire, non plus une explication raisonnable pour le mot "fosset". Plutôt, le Wiktionnaire donne "fosset" comme équivalent à "fausset". Mais "fausset" signifie une sorte de cheville qui a rien à faire avec un cheval.

Je crois bien comprendre le sens de cette phrase comme l'action de se tenir à cheval de fosset étant difficile et demandant de l'habileté. Mais, c'est tout.

Est-ce que quelqu'un peut donner ses lumières sur cette locution (origine, sens précis), et surtout sur le mot "fosset" ?

7

Fosset est ici la graphie ancienne du mot fossé, qui subsiste encore aujourd'hui au Québec.

TLFi (Fossé):

REM. Fosset, subst. masc.,région. (Canada). Var. graphique. − Tu seras content seulement quand t'auras bu ton chien-de-soul et qu'ils te ramasseront dans le fosset (Guèvremont, Survenant,1945, p. 242).

L'expression se tenir à cheval du fossé signifie donc probablement, au sens propre « circuler à cheval au bord ou au dessus du fossé sans être désarçonné », et au sens figuré « s'écarter du droit chemin tout en maintenant son équilibre ».

| improve this answer | |

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.