3

Dans une conférence TED (https://www.youtube.com/watch?v=5YO7Vg1ByA8), j'ai entendu une citation qui viendrait des cahiers préparatoires au premier dictionnaire de l'Académie Française, et qui serait la suivante.

L’orthographe servira à distinguer les gens de lettres d’avec les ignorants et les simples femmes.

Il semblerait que cette citation date de 1696 (https://etincelle.blog/2019/07/26/pourquoi-le-francais-est-il-si-difficile/). Or je n'ai rien pu trouver de plus précis sur celle-ci.

Est-elle authentique ou apocryphe ? Sauriez-vous où on peut la trouver, plus précisément ? Merci !

14
  • Cette phrase m'a l'air très anachronique pour 1996 – vc 74 Sep 29 '20 at 18:18
  • Oups, c'est une faute de frappe de ma part, je voulais dire 1696, au temps pour moi ! ^^ – Michael Marx Sep 29 '20 at 18:23
  • La préface de la première édition date de 1694 et est accessible sur le site de l'Académie française. On n'y trouve pas cette phrase. Si cette phrase n'est pas inventée, il serait logique qu'elle ait été écrite avant. – Damien Sep 29 '20 at 18:53
  • Effectivement, ça fait sens... Ce serait donc soit une invention (quand bien même cela semble cohérent avec les connaissances linguistiques et sociologiques sur l'époque, peut-être serait-ce alors un raccourci), soit une erreur du blog "étincelle"... – Michael Marx Sep 29 '20 at 18:58
  • 1
    « Faire sens » n'est pas considéré comme du français correct : linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/faire-sens , academie-francaise.fr/faire – LPH Sep 29 '20 at 19:36
4

D'après le grammairien Charles Marty-Laveaux dans L'ami de la religion: journal ecclésiastique, politique et littéraire, Volume 5, p 529 et suivantes, 1860, cette phrase a été écrite entre le 14 août et le 12 octobre 1673 par M de Mezeray dans un manuscrit inédit et jamais cité jusqu'alors conservé à la Bibliothèque impériale intitulé Résolutions de l'Académie françoise touchant l'orthographe prises sur les propositions et recherches de Monsieur de Mezeray puis renommé Cahiers de remarques sur l'orthographe françoise pour estre examinez par chacun des Messieurs de l'Académie.

La compagnie déclare qu'elle désire suivre l'ancienne orthographe, qui distingue les gens de lettres d'avec les ignorants et les simples femmes, et qu'il faut la maintenir partout, hormis dans les mots où un long et constant usage en aura introduit une contraire.

Un fac-simile de l'original est consultable à la BNF mais ne semble pas téléchargeable.

https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33275895h

https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37380875m

Ambroise Firmin Didot cite ce passage mais sans mentionner les faibles femmes dans Observations sur l'orthographe ou ortografie française, 1868.

1
  • Merci beaucoup pour toutes ces précisions ! – Michael Marx Sep 30 '20 at 10:02
1

Cette citation est due à Eudes de Mézeray, qui a été admis à l'Académie en 1673. (réf.).

Pour Mézeray, l’Académie doit préférer « l’ancienne orthographe, qui distingue les gens de Lettres d’avec les Ignorants et les simples femmes ». Avec cette formule de Mézeray, l’Académie définit alors une position qui sera le point de départ d’une durable accusation de « conservatisme ».

Comme il est mort en 1683, il n'a pas pu prononcer ces mot en 1696, mais ils seraient bien dus à lui et la citation n'est pas de l'invention.

1
  • Merci pour ce complément d'information ! – Michael Marx Sep 30 '20 at 9:58

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.