6

Le lemme de Wiktionnaire pour le mot pignouf comporte l'exemple

D’où y sort ce pignouf ?

Je me demande pourquoi le y à cette tournure.

1
  • Ce ne doit pas être un il ? Je pense que sinon c'est tiré d'une certaine région en France comme dans le nord mais je ne suis pas sûr de mes propos – SkyLand77 Dec 13 '20 at 23:44
12

En français parlé, le L du pronom il a tendance à ne plus être prononcé devant une consonne.

Il est là : /i.lɛ.la/

Il sort : /i.sɔʁ/

Pour rendre cette prononciation à l'écrit, on utilise souvent y comme dans la phrase citée, cette lettre ayant le mérite de déjà exister en tant que pronom et présentant une meilleure lisibilité comparée à un i simple.

7
  • En France, entends-tu parfois /iɛ.la/ et considères-tu ça comme plus basilectal ou du même niveau ? – Thélée_Lavoie Dec 14 '20 at 1:48
  • @20goto10 Oui, on peut entendre /iɛ.la/ mais aussi /lɛ.la/. Il me semble que ces variantes sont moins systématiques que la chute du L devant une consonne qui est assez généralisée dans la langue spontanée. – jlliagre Dec 14 '20 at 3:06
  • Thanks. Je pensais à il->y mais je n'en étais pas sûr à cause de deux sujets : il sort et ce pignouf. – Dimitris Dec 14 '20 at 9:56
  • Tu aurais probablement mieux compris le soutenu: D'où sort ce malappris ? – jlliagre Dec 14 '20 at 10:49
  • 1
    Dans le même genre : régionalement, on trouve "J'y ai dit" pour "Je lui ai dit" – qoba Dec 14 '20 at 22:47
4

Ce que l'on doit trouver à la place de « y », c'est normalement « il ». Comment dans le français relâché la prononciation de « il » est « i », qui est la même que celle de « y » dans le texte, « y » est utilisé pour représenter le son de « i ».

Il ne semble pas y avoir de raison particulière pour choisir « y » plutôt que « i » (Y, Wikipédia).

Pour retranscrire la prononciation informelle des pronoms « il » et « ils », c'est-à-dire /i/ sans la.consonne finale, on utilise parfois « y » :

« Y va bien. » au lieu de « Il va bien. » « Y vont bien. » au lieu de « Ils vont bien. »

TLFi, B Rem

  1. La forme pop. [de « il »] est y ou i.
    Ça va-t-y? V'là Andoche... C'est-i' jà l'angélu? (Martin du G., Gonfle, 1928, I, 1, p. 1171).
3
  • Je pense qu'on peut attribuer l'orthographe y au fait que y est aussi un mot courant, contrairement à i. – qoba Dec 14 '20 at 22:45
  • @qoba Je ne peux pas l'affirmer et vous non plus probablement mais ça m'a l'air d'une bonne idée ; je me demande comment on pourrait s'y prendre pour essayer de prouver ça. – LPH Dec 14 '20 at 22:49
  • B. − [Y désigne un référent autre que lui-même, directement, p. attrib. arbitraire, ou indirectement, en tant qu'abrév. d'un signe lex.] — cnrtl.fr/definition/y – Personne Dec 15 '20 at 17:02

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.