3

Bonjour,

Robert a eu l’idée de faire descendre les grandes boites de carton pour que les enfants s’amusent à les peindre ou à en construire des châteaux.

Avant, dans le texte, je dis que des boites de carton se trouvent au grenier.

Je n'arrive pas à m'expliquer l'emploi de en, j'imagine qu'il remplace à partir de ou avec, construire à partir de, construire sur la base de, construire avec. Pourriez-vous me dire si c'est correct ?

Merci

2
  • Je pense que votre formulation est tout à fait correcte et votre explication également.
    – Laurent S.
    Dec 29 '20 at 9:32
  • @LaurentS. L'explication repose sur la devinette alors qu'un minimum d'analyse grammaticale est nécessaire il me semble pour dépasser un savoir qui autrement ne sera qu'approximatif. Dec 29 '20 at 12:49
1
  • Robert a eu l’idée de faire descendre les grandes boites de carton pour que les enfants s’amusent à les peindre ou à en construire des châteaux.

C'est une construction rare pour le verbe « construire ». Lorsque « en » est employé avec construire la relation n'est presque jamais celle qui est impliquée dans la présente phrase, c'est à dire, celle correctement identifiée par les termes « à partir de », « avec », « sur la base de » ; la relation est précisément identifiée par la locution prépositive « au moyen de » (synonyme de « avec ») dans une construction courante de ce même verbe.

  • construire au moyen de briques récupérées/au moyen de branches entrelacée/au moyen de boites/…

Dans la phrase, « en » est le pronom atone de la troisième personne (« atone » parce qu'il n'est pas possible de placer l'accent tonique dessus) ; la fonction grammaticale qu'il remplit dans sa proposition est celle de complément circonstanciel, dont on verra la sorte particulière ci-après. Si on pose la question « … pour que les enfants s'amusent à construire des châteaux au moyen de quoi ? » (qui n'est pas naturelle de prime abord mais qui inspirée par ce que l'on lit dans la phrase le devient) on doit répondre « construire des châteaux avec des boites, au moyen de boites » c'est à dire « construire des châteaux au moyen de « en » ». La fonction grammaticale de « en » est donc « complément circonstanciel de moyen du verbe « construire »».

Un examen des livres au moyen de la recherche « en construire » montre que c'est un usage rare pour « construire », ce qui tend à communiquer une fausse impression de non idiomaticité ; on s'aperçoit que sur plus de 200 cas il n'y en a peut-être pas plus de 5 ou 6 qui répondent à la catégorie « moyen ».

  • (réf.) J'ai apporté de grands cèdres des plus hauts sommets du Liban pour en construire ses colonnes.

Finalement, on se base sur le « rapport de recherche » fournit par le TLFi, en² I. A. 1. a. pour constater que le moyen est bien inclus dans les possibilités.

[Dans des constr. où « en » a valeur de compl. circ. il exprime] :
[L'éloignement d'un lieu pour représenter un groupe nom. en fonction de compl. circ. : de là, de cet endroit, de + nom de lieu]
[Employé avec certains verbes à la forme pronom., en partic. aller, avec un antécédent souvent tiré implicitement du contexte (cf. infra II B)]
[Sans idée nette de point de départ]
[L'origine, la source]
[L'éloignement dans le temps (à mesure qu'on s'éloigne ou que l'on se rapproche de cette date s'en éloigner, en sortir)]
[La cause (à la suite de, à cause de)]
[Le moyen]
[Le propos]

On remarque que la même phrase où « construire » a été remplacé par « faire » prend un accent de légitimité plus grand, on ne doute plus.

  • Robert a eu l’idée de faire descendre les grandes boites de carton pour que les enfants s’amusent à les peindre ou à en faire des châteaux.

Ceci se comprend je crois du fait que l'expression du moyen avec « faire » est très courante.

1
  • Je vous remercie pour votre réponse et votre temps !
    – Oreste
    Dec 30 '20 at 16:27
4

Il n'y a pas de problème à l'écrire. Le sens est :

... pour que les enfants s'amusent à construire des châteaux de boites de carton.

comme, à partir de :

Robert a eu l’idée de faire un grand tas de sable pour que les enfants s’amusent à le creuser ou à en construire des châteaux.

on peut écrire :

...ou à construire des châteaux de sable.

ou alors, si Robert a apporté des cartes à jouer :

...construire des châteaux de cartes.

« Châteaux en sable » ou « châteaux en cartes » ne sont pas idiomatiques.

3

Comme l'illustre une autre réponse, boîtes de carton détermine les châteaux. Or le pronom en a vocation à remplacer un complément du nom, entre autres, d'où son emploi dans la phrase en question.

9
  • Je vous remercie, grâce à votre réponse, je comprends mieux la première réponse. Je n'étais pas sûre que « châteaux de boites de carton » soit correct.
    – Oreste
    Dec 29 '20 at 15:54
  • Avec plaisir. Il est aussi possible d'employer la préposition en (boîtes en carton). Voir aussi ce lien pour pousser plus loin la réflexion. @Oreste Dec 29 '20 at 16:40
  • Rien ne dit que les boites de carton retiennent leur forme dans les constructions obtenues.
    – LPH
    Dec 29 '20 at 23:51
  • @LPH Rien ne dit qu'elles l'oublient...
    – jlliagre
    Dec 30 '20 at 0:59
  • Intéressant, bien généralement « les syntagmes servant de compléments de caractérisation [un complément du nom ; parmi les exemples : une table en chêne] [...] ne peuvent être représentés par en. » (LBU14§348cR4 ; §676b) mais... « certains compléments introduits par de ne peuvent être représentés par en [...] C'est le cas des compléments de manière [...] » (LBU14§676a2). Seul le pseudo-complément ferait « exception à la règle selon laquelle dont (§ 724, c) et en (§ 676, c) ne peuvent représenter un syntagme qui lui-même dépend d'un nom introduit par une préposition » (LBU14§348b). Dec 30 '20 at 4:49

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.