0

I encountered this sentence:

"Il faut s’astreindre régulièrement à arracher les baobabs dès qu'on les distingue d'avec les rosiers auxquels ils ressemblent beaucoup quand ils sont très jeunes" (Le petit prince).

I cannot understand the usage of d'avec. Wouldn't the expression ...dès qu'on les distingue des rosiers... be more correct? Does the former entails some sutlety in terms of meaning or is it just a fancy, more archaic way to write?

3

You got it right, it's a dated way to say ...distingue des rosiers.

The TLFi also gives this definition :

D'avec, loc. prép. [Construit avec certains verbes (tels que divorcer, retirer, etc.) pour marquer de façon plus positive la différence ou la séparation existant entre deux pers., entre deux choses, entre une pers. et une ou plusieurs choses] :
4. Dans les ruminans, les fosses moyennes sont à peine distinguées d'avec la fosse antérieure. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 2, 1805, p. 39.

An even more archaic form would have been:

...pour qu'on les distingue d'avecque les rosiers.

Your Answer

By clicking “Post Your Answer”, you agree to our terms of service, privacy policy and cookie policy

Not the answer you're looking for? Browse other questions tagged or ask your own question.